Docteur Mohand Yakoubi
Comment prendre la température de mon bébé ? - Docteur Mohand Yakoubi - Docvadis

Comment prendre la température de mon bébé ?

Poser tendrement la main sur le front de votre bébé ne suffit pas à déterminer s’il a de la fièvre. Seule la mesure avec un thermomètre vous permet de le faire. Il est alors utile de connaître à l’avance les appareils disponibles et leur fonctionnement.

Le thermomètre électronique

Le thermomètre électronique est rapide et fiable. Des modèles avec des bouts arrondis, en formed’olive, sont adaptés aux nourrissons. Son prix est proche de dix euros.

d’olive, sont adaptés aux nourrissons. Son prix est proche de dix euros.

Comment dois-je l’utiliser ?

La prise de température rectale est la méthode de référence la plus fiable. Pensez à nettoyer l’extrémité en métal avec un désinfectant (alcool dilué ou lingette désinfectante), à la lubrifier avec un peu de vaseline et introduisez-la aux deux tiers dans l’anus. La mesure prend trente à soixante secondes et l’appareil bipe quand elle est terminée.

Le thermomètre électronique peut aussi être utilisé sous l’aisselle. Calez-le bien dans le creux de l’aisselle et plaquez le bras contre le corps. La mesure peut durer quelques minutes et est moins précise.

L’utilisation dans la bouche du thermomètre électronique n’est pas recommandée chez le tout petit.

Le thermomètre frontal à infrarouge

Le thermomètre frontal à infrarouge peut mesurer la température de votre enfant sans le réveiller. Son prix est supérieur à trente euros.

Le thermomètre frontal à infrarouge peut mesurer la température de votre enfant sans le réveiller. Son prix est supérieur à trente euros.

Comment dois-je l’utiliser ?

Ce thermomètre frontal à infrarouge mesure la température à distance (environ cinq centimètres de la peau) en quelques secondes. Veillez à positionner le faisceau à mi-distance entre le début du nez et les racines des cheveux, en dégageant soigneusement les cheveux de votre bébé. Vous pouvez sélectionner un mode objet qui vous permet de mesurer la température du lait du biberon ou de l’eau du bain.

Il existe également des thermomètres frontaux à infrarouge dont la sonde doit être au contact du front.

Les thermomètres à infrarouge sont très pratiques, mais leurs mesures sont moins fiables que celles du thermomètre électronique avec une prise rectale.

L’indicateur frontal

L’indicateur frontal est particulièrement adapté si votre enfant dort ou est agité. Il coûte entre sept et dix euros.

L’indicateur frontal est particulièrement adapté si votre enfant dort ou est agité. Il coûte entre sept et dix euros.

Comment dois-je l’utiliser ?

L’indicateur frontal est une bande de cristaux liquides que l’on pose sur le front et qui change de couleur en quinze secondes en fonction de la température. La température indiquée est une estimation de la température interne : 37 ou N pour normal, 38 pour une température entre 38°C et 39°C, 39 pour une température entre 39°C et 40°C et 40 pour une température supérieure à 40°C. L’indicateur frontal n’est pas très précis et son utilisation ne dispense pas, si le résultat indique que votre bébé a de la fièvre, d’une mesure avec un autre thermomètre. Il a une durée de vie limitée.

La tétine thermomètre

La tétine thermomètre sera facilement acceptée par votre bébé si la tétine lui est familière. Elle coûte moins de dix euros.

La tétine thermomètre sera facilement acceptée par votre bébé si la tétine lui est familière. Elle coûte moins de dix euros.

Comment dois-je l’utiliser ?

Placez la tétine thermomètre dans la bouche de votre bébé sous votre surveillance, pendant au moins trois minutes. Ne prenez pas la température dans la demi-heure qui suit la prise d'un biberon. La mesure indiquée est celle de la température interne mais la faible précision de cette mesure au niveau de la bouche n’en fait pas un thermomètre de choix.

Le thermomètre au mercure

Les anciens thermomètres au mercure sont interdits car ils sont dangereux pour la santé et l’environnement. S’il vous en reste un à la maison, rapportez-le à votre pharmacien.

Vous pouvez utiliser des thermomètres similaires aux anciens thermomètres, mais dont le contenu a été remplacé par du carbone. Ils sont néanmoins peu pratiques avec des bébés car il faut attendre au moins trois minutes pour obtenir le résultat.

Le thermomètre auriculaire

Des thermomètres auriculaires à infrarouge mesurent la température du tympan. Ils ne sont pas recommandés chez enfants de moins de deux ans dont les conduits auditifs sont étroits.

Mon bébé a-t-il de la fièvre ?

Votre bébé a de la fièvre si sa température est supérieure à :

  • 38,5 °C si vous avez pris sa température au niveau rectal

  • 37,6 °C si vous avez pris sa température sous le bras.

  • 38 °C si vous avez pris sa température sur le front.

Certains thermomètres, comme l’indicateur frontal ou la tétine thermomètre, corrigent automatiquement leurs mesures de telle façon que la température qu’ils indiquent soit celle du corps. Reportez-vous à la notice qui indiquera précisément comment l’appareil fonctionne.

D'une manière générale, suivez bien les instructions indiquées dans la notice.

Quel que soit le thermomètre utilisé et même si les mesures ne sont pas très précises, la prise de température vous permet de vérifier si votre bébé a de la fièvre et si sa température monte ou descend.

Il n’y a pas lieu de prendre régulièrement ou systématiquement la température d’un enfant s'il ne présente aucun symptôme.

-

6 VOIE MORT RU,
91310 LONGPONT SUR ORGE, France

Contacts

  • Fixe : 0169014528

centre commercial des Echassons

6 Voie du Mort Ru,
91310 Longpont-sur-Orge, France

Contacts

  • Fixe : 0169014528

Documents similaires

  • Mon enfant a un psoriasis

    Le psoriasis est une maladie chronique de la peau d’origine multifactorielle, fréquente, qui concerne environ 2 % des personnes en France, et ce à tous les âges. Les enfants peuvent être touchés par cette maladie, quelquefois au cours des premières années de leur vie.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur la NASH

    La stéatose-hépatique non-alcoolique, appelée NASH, est une maladie caractérisée par une accumulation de graisse dans le foie qui cause des lésions hépatiques parfois importantes. La NASH n’est pas liée à l’alcool mais au surpoids et au diabète parfois associé.

    Lire la suite
  • Mon Tout en 1 : Hépatite C, je comprends ma maladie

    Vous venez d’apprendre que vous avez (ou que l’un de vos proches a) une hépatite C, le médecin vous a donné des explications sur votre maladie. Vous n’êtes pas certain d’avoir retenu l’ensemble des messages délivrés. Voici un ensemble de documents qui reprend et complète les informations que vous a données votre médecin et qui répond aux questions que vous vous posez. Vous trouverez dans « Mon Tout en 1 » des fiches explicatives, des conseils, des sites à consulter, des témoignages qui vous aideront à comprendre votre maladie.

    Lire la suite
  • J’ai un psoriasis, pourquoi dois-je consulter plusieurs spécialistes ?

    Dans la très grande majorité des cas, le psoriasis se manifeste par des symptômes cutanés. Les cellules de l’épiderme se renouvellent trop rapidement et forment des squames à la surface de la peau. Mais vous devez savoir qu’en réalité, le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique qui, au cours de son évolution, peut toucher non seulement la peau mais aussi d’autres organes. C’est pourquoi il faut être attentif à l’apparition de symptômes autres que cutanés ; symptômes pour lesquels vous serez peut-être appelé à consulter différents spécialistes, de même si vous avez des problèmes de poids ou si vous êtes fumeur.

    Lire la suite
  • Je m'informe sur l'hypertension artérielle

    Comme vous le savez probablement, l’hypertension artérielle représente un facteur de risque cardiovasculaire majeur. L’hypertension est, en effet, responsable de la survenue de plusieurs dizaines de milliers d’infarctus du myocarde et d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) chaque année en France.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale