Docteur YAKOUBI Mohand
Mon enfant a de l'asthme : que dire à l'école ? - Docteur YAKOUBI Mohand - Docvadis

Mon enfant a de l'asthme : que dire à l'école ?

Environ 10 à 15 % des enfants scolarisés sont asthmatiques. Or, tout enfant souffrant d’asthme doit pouvoir mener une scolarité normale. Pour cela, il est possible de mettre en place un Projet d’accueil individualisé.

A quoi va servir le Projet d’accueil individualisé (PAI) pour mon enfant ?

Le PAI va permettre à votre enfant :

  • De prendre son traitement à l’école si nécessaire.

  • De bénéficier d’un régime alimentaire à la cantine ou d’un panier-repas préparé par vous-même (en cas d’allergie alimentaire).

  • D’adapter les activités d’éducation physique.

  • D’aménager l’environnement afin d’éviter les facteurs de risque (literie en maternelle, animaux en classe, aération des classes...).

Outre l’information du personnel, le PAI définit le protocole d’urgence permettant aux enseignants d’administrer le traitement à l’enfant en cas de crise et précise les conditions des soins d’urgence : mallette de premiers secours disponible en permanence avec les médicaments de l’enfant, numéros de téléphone pour contact rapide avec les services d’urgence.

Mon enfant pourra-t-il faire du sport à l’école ?

Tout enfant asthmatique peut et doit faire du sport. Une pratique sportive régulière améliore l’asthme en aidant l’enfant à développer sa capacité respiratoire.Certaines précautions doivent être prises lors des activités sportives et dans des circonstances atmosphériques particulières (froid vif et sec, de pollution importante, de forte pollinisation) :

  • Période d’échauffement adaptée.

  • Si votre enfant fait de l’asthme d’effort et dans des circonstances particulières, il pourra bénéficier d’un traitement préventif avant l’effort.

  • Votre enfant doit toujours avoir accès à un bronchodilatateur d’action rapide.

Comment puis-je obtenir un Projet d’accueil individualisé (PAI) pour mon enfant ?

Quand un enfant a de l’asthme, il faut toujours en informer les enseignants.Si vous souhaitez mettre en place un Projet d’accueil individualisé (PAI), vous devez en faire la demande au chef d’établissement qui le rédigera en concertation avec le médecin scolaire et le médecin traitant.

-

6 VOIE MORT RU,
91310 LONGPONT SUR ORGE, France

Contacts

  • Fixe : 0169014528

Hôpital privé Jules Vallès

38 Avenue Jules Vallès,
91200 Athis-Mons, France

Contacts

  • Fixe : 0160485125

Documents similaires

  • Légionellose : ce que je dois savoir

    La légionellose est une infection pulmonaire touchant principalement les personnes fragilisées. Sa prévention passe par des mesures d’entretien simples mais régulières des systèmes de distribution d’eau et de climatisation.

    Lire la suite
  • Quelles peuvent être les complications du surpoids de mon enfant ?

    En examinant votre enfant, votre médecin va rechercher d’éventuelles complications de son surpoids voire de son obésité. Des examens complémentaires et le recours à des spécialistes peuvent être nécessaires.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur la NASH

    La stéatose-hépatique non-alcoolique, appelée NASH, est une maladie caractérisée par une accumulation de graisse dans le foie qui cause des lésions hépatiques parfois importantes. La NASH n’est pas liée à l’alcool mais au surpoids et au diabète parfois associé.

    Lire la suite
  • Quiz Hépatite C : connaissez-vous bien votre maladie ?

    Vous avez contracté une hépatite C et votre médecin vous a expliqué les implications pour votre santé ainsi que les modes de transmission de la maladie. Avez-vous bien compris et retenu toutes les informations essentielles ? Evaluez vos connaissances grâce à ce test.

    Lire la suite
  • J’ai un psoriasis, pourquoi dois-je consulter plusieurs spécialistes ?

    Dans la très grande majorité des cas, le psoriasis se manifeste par des symptômes cutanés. Les cellules de l’épiderme se renouvellent trop rapidement et forment des squames à la surface de la peau. Mais vous devez savoir qu’en réalité, le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique qui, au cours de son évolution, peut toucher non seulement la peau mais aussi d’autres organes. C’est pourquoi il faut être attentif à l’apparition de symptômes autres que cutanés ; symptômes pour lesquels vous serez peut-être appelé à consulter différents spécialistes, de même si vous avez des problèmes de poids ou si vous êtes fumeur.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale