Docteur YAKOUBI Mohand
7 astuces pour éviter une intoxication alimentaire  - Docteur YAKOUBI Mohand - Docvadis

7 astuces pour éviter une intoxication alimentaire

La contamination des aliments par une bactérie de la famille des salmonelles est l’une des principales causes de toxi-infections alimentaires, souvent responsable d’intoxication collective touchant les personnes ayant partagé le même repas. Le plus souvent bénigne, la toxi-infection à Salmonelle peut être sévère chez les personnes fragiles ou en cas de contamination importante de l’aliment. Quelques règles simples permettent de se prémunir de ces contaminations.

  7 astuces pour éviter une infection alimentaire  

Lavez-vous soigneusement les mains à l’eau et au savon avant de commencer à préparer le repas et après avoir manipulé des aliments crus (tout particulièrement les œufs, produits laitiers, viandes, poissons ou coquillages).

Veillez à la propreté des ustensiles de cuisine ; nettoyez soigneusement le plan de travail et les planches à découper ayant servi aux préparations de ces aliments crus.

Renoncez à préparer le repas pour votre famille (ou une collectivité) si vous êtes vous-même atteint d’une infection digestive ou une intoxication alimentaire.

Respectez les règles de cuisson

a.faites cuire à cœur les aliments, en particulier les viandes de porc et de volaille, ainsi que les viandes hachées ;

b. préparez les recettes à base d’œufs crus (mayonnaise, crèmes, mousse au chocolat, pâtisseries, etc.) juste avant leur consommation.

Respectez les règles de conservation de aliments :

a. conservez les œufs à une température stable, sans les rincer ; les variations de température et/ou le fait de les laver favorisent la pénétration des germes dans l’œuf à travers la coquille ;

b. ne gardez jamais plus de 24 heures les recettes à base d’œufs crus et maintenez-les toujours au froid ;

c. veillez à ne pas interrompre la chaîne du froid des aliments en particulier des surgelés ;

d. placez les aliments au réfrigérateur au maximum 2 heures après leur préparation ;

e. vérifiez les dates de péremption des aliments.

Gardez votre réfrigérateur propre en le nettoyant régulièrement et en emballant les aliments que vous y rangez.

Prenez des précautions supplémentaires chez les personnes fragiles - personnes âgées, malades, immunodéprimées, jeunes enfants et femmes enceintes- qui doivent renoncer à consommer des œufs crus ou peu cuits, des viandes crues ou peu cuites et du lait cru.

La capsulite est liée à une rétraction de la capsule articulaire provoquant douleur et enraidissement de l'articulation de l'épaule.

 

Bien qu’elles affectionnent plutôt les milieux humides et les températures autour de 35°C, des Salmonelles peuvent persister longtemps dans des laits en poudre contaminés durant la chaîne de fabrication (ou lors de leur utilisation). Le respect des bonnes pratiques industrielles (et domestiques) rend ce type d’accident fort rare. Le biberon des nourrissons ne doit pas rester plus d’une heure à température ambiante et plus de 48 heures au réfrigérateur.

-

6 VOIE MORT RU,
91310 LONGPONT SUR ORGE, France

Contacts

  • Fixe : 0169014528

Hôpital privé Jules Vallès

38 Avenue Jules Vallès,
91200 Athis-Mons, France

Contacts

  • Fixe : 0160485125

Documents similaires

  • Je réduis mes ballonnements : un schéma pour comprendre

    Ces schémas permettent de visualiser simplement comment réduire vos ballonnements. Les ballonnements abdominaux correspondent à une sensation de gonflement de l’abdomen dû à une accumulation de gaz dans votre tube digestif. Vous pouvez limiter leur apparition, ou les réduire, en diminuant votre consommation d’aliments qui produisent beaucoup de gaz en fermentant. Il est également très important d’avoir une activité physique régulière. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Mon Tout en 1 Diabète : comment dois-je m’alimenter ?

    Vous êtes diabétique. Vous vous interrogez sur ce que vous pouvez manger et ce que vous devez éviter. Vous recherchez des informations pratiques qui vous aident au quotidien. Voici un ensemble de documents qui reprend et complète les conseils que vous a donnés votre médecin. Découvrez sans attendre votre « Tout en 1 » : des fiches explicatives, des conseils, des sites à consulter, des vidéos qui vous aideront à organiser votre alimentation.

    Lire la suite
  • Un test pour évaluer mes habitudes alimentaires

    Pour assurer un bon équilibre alimentaire, il faut associer un apport calorique, en quantité adaptée à votre âge et à votre activité, et un comportement alimentaire harmonieux, qui allie plaisir et équilibre. Evaluez vos habitudes alimentaires en faisant ce test et selon vos résultats parlez-en avec votre médecin.

    Lire la suite
  • Témoignage de Pierre : il change de régime, meilleure solution contre la NASH

    Atteint de NASH, Pierre nous raconte comment il a appris à intégrer la maladie à son mode de vie. La stéatose-hépatique non-alcoolique, appelée NASH, est une maladie qui se développe lorsque le foie comporte trop de graisse. Elle n’est pas causée par la surconsommation d’alcool, mais par le surpoids et l’obésité. Perdre du poids est son objectif. Voici son témoignage.

    Lire la suite
  • Pendant ma grossesse, je veille à mon alimentation

    Tout au long de votre grossesse, vous devrez accorder une importance particulière à votre alimentation pour la santé de votre enfant et la vôtre.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale