Le site du Docteur Xavier POYER

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Mon enfant a un psoriasis - Le site du Docteur Xavier POYER - Docvadis

Mon enfant a un psoriasis

Le psoriasis est une maladie chronique de la peau d’origine multifactorielle, fréquente, qui concerne environ 2 % des personnes en France, et ce à tous les âges. Les enfants peuvent être touchés par cette maladie, quelquefois au cours des premières années de leur vie.

Qu’est-ce que le psoriasis ?

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau. La peau, comme tout tissu de l’organisme, se renouvelle régulièrement. Chez le patient atteint de psoriasis, celle-ci se renouvelle anormalement et trop rapidement. En effet, le renouvellement des cellules de l’épiderme, couche superficielle de la peau, s’effectue en 3 jours au lieu de 28 jours habituellement.

Quels sont les signes du psoriasis chez l’enfant ?

La plaque de psoriasis chez un enfant a généralement le même aspect que celle de l’adulte.

Elle se caractérise par l’apparition de plaques rouges recouvertes d’une épaisse peau blanchâtre, qui semble peler. Les zones atteintes sont principalement situées aux coudes et aux genoux (zones de frottement). Les lésions s’étendent parfois au cuir chevelu, aux paumes des mains, sur la plante des pieds et au niveau des articulations. Ces plaques peuvent entrainer des démangeaisons (“prurit”).

Maladie bénigne la plupart du temps, le psoriasis est souvent mal vécu par la personne qui en souffre. Cette maladie difficile à vivre au quotidien, peut avoir un retentissement psychologique non négligeable.

Existe-il des formes particulières de psoriasis chez un enfant ?

Tous les types de psoriasis peuvent s’observer chez l’enfant. Les formes les plus fréquemment rencontrées sont le psoriasis en plaques et celui du cuir chevelu.

Certaines formes sont spécifiques à l’enfant, comme :

  • Le psoriasis des “langes”, situé essentiellement au niveau de la zone des couches, sur les fesses, les organes génitaux et dans les plis de l’aine est retrouvé chez le nourrisson à partir de l’âge de 3 mois.

  • Le psoriasis “en gouttes”, éruption rapide et diffuse de petites plaques de psoriasis (<1 cm) prédominant sur le tronc, succède fréquemment à une infection de type angine, due à une bactérie appelée streptocoque.

Il semblerait exister chez l’enfant une plus grande fréquence de l’atteinte du visage et de la pulpe des doigts (pulpite). En revanche, l’atteinte des ongles et des articulations serait plus rare.

Est-ce une maladie fréquente chez les enfants ?

Le psoriasis n’est pas très fréquent chez l’enfant. Mais, plus d’un tiers des psoriasis de l’adulte ont en général démarré dans l’enfance, notamment au moment de l’adolescence.

Comment va évoluer le psoriasis de mon enfant ?

C’est une maladie chronique qui va évoluer par poussées, de fréquence et d’intensité imprévisibles. Ces poussées sont entrecoupées de périodes de rémissions, disparition partielle ou totale des lésions, dont la durée est plus ou moins longue. Ces rémissions sont spontanées ou induites par le traitement. A ce jour, il n’est pas possible de prédire l’évolution à l’âge adulte du psoriasis d’un enfant. Le psoriasis des “langes” et le psoriasis “en gouttes” ne seraient pas prédictifs de la survenue d’un psoriasis à l’adolescence, mais ceci n’exclut pas une apparition tardive de la maladie, à l’âge adulte.

Est-ce une maladie contagieuse ?

Non, le psoriasis n’est pas une maladie contagieuse. Il n ‘y a pas de risque de transmission à d’autres personnes.

Le psoriasis de mon enfant est-il héréditaire ?

Il existe souvent une prédisposition familiale héréditaire au psoriasis dans au moins 30 % des cas. Un dérèglement du système immunitaire, système de défense de l’organisme, est aussi incriminé. Par ailleurs, des facteurs extérieurs, comme le stress, la fatigue, les infections, certains médicaments par exemple, peuvent favoriser la survenue de poussées de psoriasis.

Quels sont les traitements du psoriasis de l’enfant ?

Il n’existe pas de thérapeutiques qui permettent de guérir définitivement le psoriasis. Mais, certains traitements en application locale ou par voie générale, peuvent contrôler efficacement les poussées de la maladie. Le traitement sera adapté à la localisation des lésions, à leur extension, à l’aspect des plaques (plus ou moins épaisses, sèches, rouges), au retentissement sur la qualité de vie. Un suivi médical régulier, permettra de faire le point sur la maladie de votre enfant et ses conséquences.

Comment puis-je aider mon enfant ?

Une aide psychologique peut-être utile, notamment à l’adolescence, moment de fragilité psychologique, qui peut rendre la maladie difficile à supporter, avec parfois une dépression réactionnelle.

Il est important d’établir une relation médecin-enfant-parents étroite pour accompagner votre enfant dans la prise en charge de sa maladie et l’aider à la gérer au quotidien : à l'école, au cours de ses activités sportives, dans ses relations amicales et amoureuses, au moment de l’adolescence.

En cas de nécessité, il ne faut pas hésiter à expliquer à l’enseignant ou au professeur de sport de votre enfant, que le psoriasis n’est pas une maladie contagieuse. Aucune restriction alimentaire, sportive ou vaccinale n’est justifiée.Fiche établie en collaboration avec l’association de patients France Psoriasis.Pour la découvrir, consultez www.francepsoriasis.org.

Vous pouvez également contacter la permanence nationale au 01 42 39 02 55.

 

MAISON DE SANTE PLURIDISCIPLINAIRE

Chemin de la Catalanie ,
81260 BRASSAC, France

Contacts

  • Fixe : 05 63 74 00 40
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je souffre d'acné et je prends soin de ma peau

    L’acné est une maladie de la peau provoquée par un dérèglement des follicules pilo-sébacés présents sur le visage, le thorax et le dos. Affection chronique, l’acné évolue par poussées.

    Lire la suite
  • Me faire tatouer, oui...en limitant les risques

    Cette vidéo vous explique que le tatouage n'est pas un geste anodin s'il n'est pas fait dans des conditions strictes d'hygiène. Le Dr Denis Ouzan décrit les risques infectieux encourus et un tatoueur montre ce qu'il faut faire et ne pas faire. Si vous avez fait un tatouage dans des conditions limites, pensez à vous faire dépister : parlez en avec votre médecin ou rendez vous dans un centre de dépistage, un Cegidd.

    Lire la suite
  • Après un cancer : dois-je me faire aider ?

    Grâce aux progrès de la médecine, de nombreuses personnes peuvent espérer guérir de leur cancer. Cependant, l’après-cancer, phase de transition, demande un réel travail psychique. Pour mieux appréhender cette période et les difficultés associées, il est parfois indispensable de se faire aider.

    Lire la suite
  • Séropositif depuis très longtemps, je suis surtout "moi"

    François a 48 ans. Il est séropositif depuis 1986. Dépisté en 1989, il est suivi à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris depuis cette date. Il a vécu les progrès des traitements au cours des vingt dernières années.

    Lire la suite
  • Ecole de l'asthme : pour apprendre à mieux vivre avec mon asthme

    L’éducation thérapeutique permet de bien gérer son asthme au quotidien. Elle est dispensée par un médecin pédiatre, pneumologue, allergologue, généraliste ou dans des sites spécialisés d’éducation et de soins.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale