Service de dermatologie et vénérologie du CHU de Brest
Je surveille mes grains de beauté - Service de dermatologie et vénérologie du CHU de Brest - Docvadis

Je surveille mes grains de beauté

Un grain de beauté est sans gravité. Mais lorsqu’il se modifie en forme, en couleur ou en diamètre il faut demander un avis médical afin de dépister rapidement un éventuel mélanome. Surveillance des grains de beauté, appelés aussi "naevus" par les médecins.

Qu’est-ce qu’un mélanome ?

Le mélanome ressemble à un grain de beauté. C’est une tumeur maligne qui peut survenir à tout âge.Un traitement précoce permet une guérison totale.Une surveillance à vie s’impose ensuite.

Quels sont les signes d’un mélanome ?

Une petite tache se développe sur une partie de votre peau qui ne présentait pas d’anomalie (de couleur brun foncé ou noire, parfois rouge rosé ou non colorée chez les personnes à peau claire).Dans un premier temps, cette tache s’étend, change de forme et de couleur. Elle peut ensuite s’épaissir.Un grain de beauté ancien se modifie et il augmente de surface ou change de couleur.Le mélanome n’est pas détectable par une prise de sang. Les signes du mélanome cutané ne sont visibles que sur la peau.

Comment puis-je repérer un grain de beauté suspect ?

Son aspect se modifie.Une nouvelle tache pigmentée fait son apparition.Une croûte disparaît et se reforme.Une petite blessure saigne facilement ou cicatrise mal.

Y a-t-il des zones du corps que je dois particulièrement surveiller ?

Les grains de beauté à risque cancéreux peuvent se situer sur tout votre corps, même sur les organes génitaux.Il existe toutefois des zones de prédilection : le mollet chez la femme, le dos chez l’homme, la joue chez la personne âgée.

L’auto-surveillance en pratique : le test A, B, C, D, E

A = Asymétrie. Le grain de beauté a une forme bizarre, irrégulière, asymétrique. B = Bord. Le contour du grain présente l’aspect d’une carte de géographie. C = Couleur. Le grain de beauté laisse apparaître plusieurs teintes : brun rose, brun rouge, beige noir. D = Dimension. Le grain possède un diamètre de plus de 5 mm. E = Évolution. Sa taille a augmenté, vous éprouvez de nouvelles sensations, des démangeaisons, il s'est produit un léger saignement.

Si vous répondez « oui » à l’une de ces propositions, votre grain de beauté doit être surveillé.

Surveillez très régulièrement vos grains de beauté, ceux qui apparaissent et ceux qui présentent des signes particuliers

Surveillez très régulièrement vos grains de beauté, ceux qui apparaissent et ceux qui présentent des signes particuliers

Puis-je me mettre au soleil ?

Les expositions au soleil – et surtout les coups de soleil pendant l’enfance et l’adolescence – sont les plus dangereuses. Avant l’âge de 15 ans, elles doublent le risque de développer un mélanome.Deux mélanomes sur trois sont liés à une exposition au soleil trop importante par rapport au type de peau.L’exposition régulière aux UV artificiels (utilisation de lampes à bronzer ou solarium dans les centres de bronzage) double le risque de mélanome.

Qui est concerné ?

Vous êtes une personne à peau claire, cheveux clairs, yeux clairs, et aux coups de soleil faciles (blond, roux).Vous travaillez à l’extérieur. Ou vous vous exposez au soleil ou aux lampes UV sans protection.Vous avez de nombreux grains de beauté d’une taille supérieure à 5 millimètres. Cela ne signifie pas que les peaux uniformes soient sans risque, ni que tous les grains de beauté dégénèrent en cancers. Moins de 10 % des mélanomes surviennent sur un grain de beauté préexistant. Les autres apparaissent sur une peau saine.Vous avez une « famille à mélanome » : dans 10 % des cas, l’origine est génétique.

Surveillez très régulièrement vos grains de beauté, ceux qui apparaissent et ceux qui présentent dessignes particuliers : la forme change, le bord devient irrégulier, la couleur se modifie, le diamètre augmente, vous ressentez des démangeaisons...

Toute modification d'un grain de beauté doit faire consulter.

L'apparition d'un nouveau grain de beauté, surtout s'il ne ressemble pas aux autres ("vilain petit canard") doit aussi faire consulter.Parlez-en lors d’une prochaine consultation.

CHRU de Brest


service de dermatologie et de vénérologie, 2 avenue Foch,
29200 Brest, France

Contacts

  • Fixe : 0298223315
  • Fax : 0298223382
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je prends conscience du réel danger d’un bronzage en cabine

    Les cabines de bronzage attirent chaque année de nombreux clients, souvent inconscients du risque qu’ils encourent. Car, bien loin des supposés bénéfices qu’apporteraient les rayons UV pour préparer la peau au soleil, les cabines de bronzage sont impliquées dans l’augmentation du nombre de mélanomes, les plus graves cancers de la peau.

    Lire la suite
  • Questions d'adolescents sur les Infections Sexuellement Transmissibles

    Cette vidéo donne la parole à des élèves d'une classe de seconde. Le Pr P.M. Girard, Infectiologue, répond à leurs questions telles qu'ils se les posent. Une IST, c'est quoi ? La prévention, comment ? La pilule du lendemain, quels risques ? A, B, C, pourquoi y a-t-il plusieurs hépatites ? Etc. Cette vidéo est pour les jeunes qui ont à peu près l'âge de ces élèves, et peut être aussi pour leur parents ...Ce jeu de questions-réponses peut tous vous intéresser.

    Lire la suite
  • Je me protège contre les infections sexuellement transmissibles

    Ces maladies sont toujours d’actualité avec une nette recrudescence chez les personnes infectées par le VIH en raison des comportements à risque. L’immunodépression des patients les rend plus vulnérables, les IST (infections sexuellement transmissibles) sont plus sévères. Le meilleur moyen de s’en protéger passe par la prévention.

    Lire la suite
  • Me faire tatouer, oui...en limitant les risques

    Cette vidéo vous explique que le tatouage n'est pas un geste anodin s'il n'est pas fait dans des conditions strictes d'hygiène. Le Dr Denis Ouzan décrit les risques infectieux encourus et un tatoueur montre ce qu'il faut faire et ne pas faire. Si vous avez fait un tatouage dans des conditions limites, pensez à vous faire dépister : parlez en avec votre médecin ou rendez vous dans un centre de dépistage, un Cegidd.

    Lire la suite
  • Protection solaire : des images pour comprendre

    S’exposer au soleil sans protection présente des risques immédiats et à long terme. Voici en images, les conseils à suivre avant une exposition au soleil, et ce, pour tous les adultes et les petits.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale