Service de dermatologie et vénérologie du CHU de Brest
Mon enfant a des molluscum - Service de dermatologie et vénérologie du CHU de Brest - Docvadis

Mon enfant a des molluscum

Le molluscum contagiosum est une lésion virale de quelques millimètres de diamètre, qui se développe sur l’ensemble du corps, surtout chez le jeune enfant. Le plus souvent bénigne, cette lésion doit être traitée pour éviter qu’elle ne s’étende.

Comment le molluscum se développe-t-il ?

Les lésions souvent multiples peuvent s'étendre rapidement à l'ensemble du corps, y compris le visage, le cuir chevelu, les parties génitales et surtout les plis.Le diagnostic est clinique. Aucun examen paraclinique n'est nécessaire (ni examen sanguin ni prélèvements de peau).

Comment mon enfant a-t-il attrapé cette affection ?

Le molluscum contagiosum est une verrue contagieuse par un contact direct avec la peau, ce qui explique sa rapidité d'extension et la possibilité de contaminer d'autres enfants qui côtoient l'enfant malade.Les molluscum contagiosum sont fréquemment présents dans les piscines, lors des sports de contact, en crèche, à l'école.Plus le grattage des molluscum contagiosum est important, plus ces lésions se disséminent sur l'ensemble du corps. L'eczéma augmente le risque d'autocontamination, car l'enfant se gratte beaucoup.

Comment dois-je soigner les molluscum de mon enfant ?

Il existe différents traitements.Un choix thérapeutique consiste à traiter dès leur apparition les molluscum contagiosum par un curetage, ce qui évite l'extension et la surinfection des lésions. Ce traitement prévient également le risque de cicatrices.

Consultez votre dermatologue pour confirmer le diagnostic de molluscum et décider de traiter ou non par un curetage.

Le traitement par azote liquide est réservé à quelques lésions et risque de laisser des cicatrices inesthétiques. Les résultats sont plus lents à obtenir qu'avec le traitement par curetage.Le dermatologue fera le choix en fonction des lésions de votre enfant.Ces différents traitements ne préviennent pas l'apparition de nouveauxmolluscum contagiosum.

Les molluscum contagiosum peuvent également disparaître spontanément au bout de 6 mois à 2 ans. Mais le risque de contaminer d'autres enfants ou de les voir s'étendre à l'ensemble du corps est très important. Il existe, de plus, un risque de surinfection.

Pour établir un diagnostic, la consultation médicale est indispensable. Bien que les molluscum puissent disparaître spontanément, seul votre médecin peut décider de l'opportunité d'un traitement. Il n'existe pas de prévention, le mieux est souvent de les traiter rapidement.

Consultez votre dermatologue pour confirmer le diagnostic de molluscum et décider de traiter ou non par un curetage.

CHRU de Brest


service de dermatologie et de vénérologie, 2 avenue Foch,
29200 Brest, France

Contacts

  • Fixe : 0298223315
  • Fax : 0298223382
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je m'informe sur le rhumatisme psoriasique

    Le rhumatisme psoriasique est une maladie qui n’est pas rare et qui touche le plus souvent à la fois la peau et les articulations. Ce qui rend son diagnostic parfois difficile.

    Lire la suite
  • Je souffre du syndrome SAPHO : que devrais-je savoir ?

    Le syndrome SAPHO est une maladie qui touche les os, les articulations et la peau, entraînant des douleurs chroniques parfois handicapantes. De par sa complexité et sa rareté, cette pathologie est souvent difficile à diagnostiquer. Il est susceptible de rentrer dans le cadre de la spondyloarthrite

    Lire la suite
  • Je souffre d'acné et je prends soin de ma peau

    L’acné est une maladie de la peau provoquée par un dérèglement des follicules pilo-sébacés présents sur le visage, le thorax et le dos. Affection chronique, l’acné évolue par poussées.

    Lire la suite
  • Mon enfant a un psoriasis

    Le psoriasis est une maladie chronique de la peau d’origine multifactorielle, fréquente, qui concerne environ 2 % des personnes en France, et ce à tous les âges. Les enfants peuvent être touchés par cette maladie, quelquefois au cours des premières années de leur vie.

    Lire la suite
  • Pour que le psoriasis ne gâche pas notre vie

    Cette vidéo raconte le vécu de deux personnes ayant un psoriasis. Non contagieuse, cette maladie est pourtant difficile à vivre. Affronter le regard des autres, se couvrir, se priver de sorties, éviter la plage … Epreuve certes, mais formidables messages d'espoir que ces témoignages. Comme Ismehène et Yan, ne vous laissez pas aller : luttez, relativisez !

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale