Médecine des voyages Hôpital Saint-Antoine

Médecine Générale
Conventionnement : Exercice hospitalier
Carte Vitale Acceptée

Je me protège contre la diarrhée du voyageur

Vous envisagez un voyage dans un pays tropical. Que faire pour vous protéger des diarrhées infectieuses ? Que faire en cas de diarrhées pendant le voyage ?

Que faire pour se protéger des diarrhées infectieuses ?

 

1/ Se laver les mains ou utiliser une solution hydro-alcoolique avant chaque repas.

 

2/ Ne pas consommer de crudités ou de fruits que vous n'auriez pas lavés (avec une eau saine) et pelés vous-même.

 

3/ Ne consommer viandes, poissons et crustacés que suffisamment cuits, et servis chauds.

 

4/ Ne boire que de l'eau embouteillée, au mieux gazeuse (elle ne peut pas être falsifiée), décapsulée  par  vous-même ;  l’eau  sur  place  ne  peut  être  utilisée  qu’en  prenant  des précautions.

 

Si l’eau est trouble, vous l'aurez filtrée au préalable (avec trois filtres à café l'un dans l'autre ou un linge propre), puis purifiée :

 

  • avec des comprimés ( Aquatabs   1cp/l ou 1 cp/10l,  Micropur   DCCNA ),   vous pourrez alors conserver cette eau d’un à plusieurs jours selon le produit,

  • ou en la faisant bouillir une minute,

  • ou avec du permanganate de potassium : 4-5 gouttes / litre d’eau

Les autres boissons possibles seront celles servies chaudes (thé) ou industrielles  (éviter toutefois d'y porter directement les lèvres, privilégier le verre ou la paille). Le lait doit être bouilli.

 

5/ Ne pas consommer d'aliments cuits et servis tièdes ou froids (même conservés au réfrigérateur) ; éviter    les œufs crus ou peu cuits, la mayonnaise et sauces assimilées,   les sauces à base de laitage

 

6/ Ne pas accepter de glaçons, glaces, gâteaux à la crème, laitages.

 

 

Que faire en cas de diarrhée pendant le voyage?

 

En cas de diarrhée, attention au risque de déshydratation important :

 

1/ En cas de diarrhée simple :

 

  • boire salé (bouillon, soupe...) : prévoir des bouillons lyophilisés (par ex. Kub  ) ou sels de réhydratation orale.

  • boire sucré (thé, boisson gazeuse...),

  • fractionner et alléger les repas, avec uniquement riz, pommes de terre, pâtes, sans fruits sauf pommes, poires, bananes, coings, ni laitages.

  2/ En cas de diarrhée persistante   (sans sensation de fièvre ) :

 

Ajouter aux mesures précédentes un anti - diarrhéique de type :

  • r acécadotril   (  TIORFAN  ) :  1  gélule  immédiatement  puis  1  gélule  après chaque repas principal, (soit 4 gélules par jour, maximum 7 jours)

  • éventuellement si diarrhée isolée et gênante lopéramide  (IMODIUM  ) :  1 gélule après chaque selle liquide, (maximum 6 gélules par jour)

  • et/ou diosmectite ( SMECTA ® ) 1 sachet , (maximum 6 sachets par jour), à distance de toute autre prise médicamenteuse.

Arrêter le traitement dès normalisation des selles

 

 

3/ En cas de diarrhée avec fièvre et/ou glairo-sanglante et/ou avec état général affaibli :

 

Ne pas prendre de lopéramide (Imodium®, Imossel®…) et prendre racécadotril (TIORFAN®) avec un des antibiotiques suivants:

 

  • c iprofloxacine ( CIFLOX   500 mg ) 1 comprimé matin et soir pendant 3 jours (en se préservant du soleil)

  • ou azithromycine (ZITHROMAX   250mg ) 2 comprimés par jour en une prise pendant 3 jours (hors AMM)

 

S i persistance de la diarrhée, consulter un médecin dès le retour du voyage pour bilan.

Documents similaires

  • Comment puis-je éviter la diarrhée du voyageur ?

    La diarrhée du voyageur, ou « turista », est une affection très fréquente lorsqu’on se rend dans un pays aux conditions d’hygiène insuffisantes. Elle est le plus souvent infectieuse, transmise par l’alimentation. Quelques précautions permettent de l’éviter pour passer un séjour serein.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale