Médecine des voyages Hôpital Saint-Antoine

Médecine Générale
Conventionnement : Exercice hospitalier
Carte Vitale Acceptée

Séropositivé et voyages : Aspects préventifs et réglementaires

Lorsqu'on est séropositif et qu'on entreprend un voyage, en particulier dans les pays du Sud, quelles sont les mesures préventives ou réglementaires nécessaires ?

Vaccin contre la  fièvre jaune :

-     si CD4 < 200/mm3 : contre-indication

-     si CD4 > 200/mm3 et charge virale VIH contrôlée : vaccin possible. Contrôle sérologique post vaccinal souhaitable.

 

P as de risque pour les autres vaccins du voyageur (DTP, Méningocoques, Hépatites A et B, Typhoïde et Rage).

 

Diarrhée et immunodépression sévère :

Si le taux de CD4 est inférieur à 200/mm3 et si le séjour est inférieur à 3 semaines dans de mauvaises  conditions  d’hygiène,  il  est  possible  de  donner  1  comprimé  par  jour  d’une Quinolone, en prévention des diarrhées infectieuses.

 

Traitement antirétroviral :

- Avoir   sur   soi   une   ordonnance   avec   noms   des   médicaments   en    dénomination  internationale.

 

- Prévoir  un  accord  d’entente  préalable  pour  obtenir  de  la  pharmacie  une  quantité  de médicaments supérieure à celle nécessaire pour toute la durée du séjour, si celui-ci est supérieur à 3 mois.

 

- Attention aux températures élevées : tous les antirétroviraux doivent être conservés à moins de 30° C.

 

- Décalage horaire,  deux possibilités :

* soit décaler les prises d’une heure en une heure par jour, avant le départ, et calculer le nombre de jours nécess aires pour le faire, afin d’arriver dans le pays de destination aux horaires habituels,

* soit ne rien modifier et d’emblée se caler sur les horaires du pays d’arrivée.

 

-     Pour l’avion : garder avec soi le traitement dans le bagage à mains. Si le traitement est en sirop, seule la quantité nécessaire pour la durée du vol  ou inférieure à 100 ml sera acceptée, dans un sac en plastique transparent de moins d’un litre,  MAIS il faudra avoir impérativement une ordonnance avec soi dans ce cas.

 

 

Traitement préventif antipaludique et antirétroviraux :

Attention,  l’efficacité  de  la  Malarone®  (atovaquone+  proguanil)  peut  être  diminuée  par certains antirétroviraux : efavirenz, atazanavir et  lopinavir.

 

Aspects légaux :

Plusieurs sites sont disponibles permettant d’obtenir une information concernant les exigences

légales des pays, en tant que séropositif VIH.

- Le site  http://www.diplomatie.gouv.fr/voyageurs en français permet d’avoir des données par  pays ;  mais  attention,  l’aspect  réglementaire  lié  à  la  séropositivité  VIH  peut  se retrouver soit dans l’onglet « santé » soit dans l’onglet « entrée/séjour ».

- L’autre site en français est le CIMED dans l’onglet « fiches santé », mais qui ne donne aucune information sur l’Amérique du nord : http://www.cimed.org/index.asp?profile=1

- Le  site    http://aids.about.com/od/legalissues/a/travelindex.htm   en  anglais,  est  simple  et sommaire.

www.hivtravel.org est aussi en anglais, plus complet.

- Le  site  de  la  Société  de  Médecine  des  Voyages  renseigne  aussi  sur  les  différentes recommandations sanitaires ou politiques, pour chaque pays :  http://www.medecine-voyages.fr/vaccins_pays_nc.php5

 

Assurance voyage :

Ne pas oublier de prévoir une assurance-rapatriement , souvent comprise dans les contrats

avec les cartes bancaires internationales, ou avec certaines assurances du domicile. Bien  relire  les  contrats,  en  prêtant  une  attention  particulière  aux  exceptions  concernant éventuellement les pathologies chroniques précédant le voyage. Il est possible de contracter une assurance pour la durée du séjour concerné.

Protection sociale : les démarches et les documents sont disponibles sur le site : http://www.ameli.fr/assures/droits-et  demarches/a-l-etranger/index.php

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale