Le site du Docteur Thierry AMZALLAG

Ophtalmologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

Physiologie de l'oeil

Comprendre la physiologie de l'oeil aide à comprendre des pathiologies de l'oeil

physiologie :

L’œil a la forme d’une sphère et se trouve dans la cavité orbitaire. Il pèse 7 grammes, son volume est de 6,5 centimètres cube .

Sa constitution : Il est formé d’une paroi, d’un contenu, des annexes. La paroi est formée de trois tuniques : -la sclère : coque résistante, fibreuse, blanche. Sa surface externe présente les insertions des muscles oculomoteurs. Elle se prolonge en avant par la cornée parfaitement transparente qui constitue la tunique fibreuse antérieure de l’œil. -La choroïde qui se poursuit en avant par le corps ciliaire et l’iris. Le corps ciliaire sécrète l’humeur aqueuse et dirige l’accomodation. L’iris est plus ou moins pigmenté, prenant une couleur bleu, vert ou marron. Il est perforé en son centre par la pupille. Celle-ci se rétrécit à la lumière (myosis) ou s’élargit à l’obscurité (mydriase). -La rétine est située entre la choroïde et le vitré

Son contenu :    Il est constitué de milieux transparents que les rayons lumineux doivent traverser après la cornée, d’avant en arrière pour atteindre la rétine.  

-l’humeur aqueuse : liquide incolore, occupe l’espace situé entre la cornée et le cristallin. Cet espace est divisé en chambres antérieure et postérieure par l’iris. -Le cristallin  est une lentille biconvexe, située entre la chambre postérieure en avant et le vitré en arrière. -Le vitré est un gel transparent qui remplit la partie postérieure de l’œil entre le cristallin et la rétine.

Ses annexes :

-les paupières recouvrent l’œil, jouent un rôle de protection et étalent le liquide lacrymal à la surface du globe -la conjonctive tapisse la surface palpébrale en contact  avec le globe, se réfléchit dans les culs de sac et recouvre la sclère jusqu’à la cornée en avant. -La glande lacrymale et les voies lacrymales : e lle est située sous la paupière supérieure dans l’angle supéro – externe de l’orbite. Elle sert à sécréter les larmes qui s’évacuent par les tubercules lacrymaux, situés à l’extrémité interne du bord libre de chaque paupière et cheminent dans les voies lacrymales jusqu’aux fosses nasales. -Les muscles oculomoteurs : 4 muscles droits et 2 obliques ; ils s’insèrent sur la sclère et assurent la motilité oculaire.

Institut Ophtalmique de Somain


Cabinet du docteur Thierry Amzallag, 28 rue anatole France ,
59490 France, France

Contacts

  • Fixe : 03 27998853
  • Fax : 03 27998857
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale