Le site du Docteur Thierry AMZALLAG

Ophtalmologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

Cataracte : les questions que vous vous posez

opération de la cataracte : nous répondons au question que vous vous posez le plus souvent. Si vous en avez d'autre, n'hésitez pas à les poser à votre chirurgien avant l'opération.

C’est l’ophtalmologiste qui confirmera le diagnostic de cataracte , ses causes éventuelles, ou l’existence de maladies associées. Ce diagnostic se fait à l’aide d’un instrument  appelé une lampe à fente et qui permet de voir directement l’opacification du cristallin. Un examen  ophtalmologique complet est pratiqué. La gêne du patient est évaluée non seulement par les examens cliniques et parfois complémentaires  mais également par un dialogue concernant sa vie quotidienne.

Ce dialogue est primordial pour décider d’une éventuelle intervention car toutes les cataracte s ne sont pas à opérer et certaines d’entre elles sont peu gênantes et peu évolutives. Elles ne relèvent donc pas d’une opération .

Cà n’est après un examen complet et un dialogue ouvert tenant compte des habitudes de vie du patient qu’une décision opératoire pourra être prise. Elle  tiendra  compte du rapport entre le risque opératoire (minime mais réel)  et le bénéfice pour le patient

Quand doit-on opérer la cataracte

Quand elle provoque une gêne significative  pour le patient. Cette gêne est évaluée par la mesure de l’acuité visuelle de loin et de près mais pas seulement. Les autres signes de cataracte s doivent être systématiquement recherchés par l’interrogatoire du patient. Une autre pathologie doit être éliminée.

 

Que doit-on faire avant l’intervention de cataracte  ?

Bien que pratiquée sous anesthésie locale dans la grande majorité des cas à l’institut Ophtalmique de Somain, quelques examens sont nécessaires avant l’ opération de la cataracte dans le but d’assurer la sécurité du patient. Tout d’abord des examens biologiques et un examen cardiologique. Un examen par l’anesthésiste est obligatoire. Des mesures de l’œil sont effectuées ainsi que des calculs afin de commander un implant (c’est la lentille transparente qui remplace le cristallin opaque) « sur mesure » permettant au patient de récupérer la meilleure vision post opératoire possible. Enfin les formalités administratives et légales, l’information par écrit de l’opéré sont effectuées.

 

Doit-on se faire hospitaliser ?

Le plus souvent non sauf si l’état ou la situation du patient le requièrent.

A l’institut Ophtalmique de Somain, les patients ont le choix entre rentrer chez eux dans la demi-journée ou rester une nuit. En pratique, la grande majorité des patients choisissent  une procédure ambulatoire, leur permettant de rentrer chez eux rapidement. Les techniques modernes de chirugie par petite incision et les techniques d’anesthésie locale permettent cette procédure ambulatoire dans d’excellentes conditions de sécurité.

 

Quels sont les types d’anesthésie ?

L’anesthésie locale est de loin la plus pratiquée à l’institut Ophtalmique de Somain. L’œil est anesthésié localement par un produit anesthésique mais un calmant par voie générale est associé afin de supprimer toute anxiété pendant l’intervention. Ce calmant est adapté à chaque patient afin de tenir compte des différents niveaux d’anxiété. Le patient est donc calme pendant la procédure quel que soit son niveau d’anxiété avant l’intervention ou dans la vie courante. L’anesthésie générale est exceptionnelle et réservée à des cas particuliers.

 

Quelle est la meilleure technique chirurgicale ?

Le traitement de la cataracte par phacoémulsification (ce sont des ultra sons) est aujourd’hui la technique de référence dans le monde. Elle consiste à vaporiser le cristallin sur place à l’aide d’une sonde à ultrasons. Puis, un implant pliable (c’est la lentille transparente qui remplace le cristallin opacifié) dont la puissance a été calculée avant l’opération  est mis en place  afin que le patient puisse voir clair. Cette technique permet d’utiliser de très petites incisions comprises entre 1,8 et 3 millimètres, facilitant un retour rapide de l’opéré  à la vie normale.

Que se passe-t-il après l’opération de cataracte ?

L’opéré rentre généralement chez lui le jour même avec un pansement sur l’œil. Le suivi rigoureux du traitement post opératoire par collyre et le respect des consignes post opératoires assurent la sécurité et la qualité du résultat chirurgical. Des contrôles post opératoires sont planifiés pour chaque opéré. Les nouvelles lunettes, quand elles sont nécessaires, sont prescrites à 4 semaines après l’intervention, lorsque la cicatrisation de l’œil est terminée.

 

 

Mots clés : La cataracte, opération cataracte, cataracte opération, cataracte œil, cataracte secondaire, glaucome, implant cataracte, cataracte définition, symptômes cataracte, myopie, laser cataracte, chirurgie cataracte, œil, la cataracte opération, cataracte Nord, cataracte prix, cataracte conventionnée

Myopie opération, la myopie, opération myopie, laser myopie, clinique myopie, opération laser myopie, opération myopie laser, myopie correction, presbytie

Chirurgie esthétique, clinique esthétique, la chirurgie esthétique, clinique chirurgie esthétique, opération esthétique, esthétique paupières, esthétique regard, esthétique Nord

Institut Ophtalmique de Somain


Cabinet du docteur Thierry Amzallag, 28 rue anatole France ,
59490 France, France

Contacts

  • Fixe : 03 27998853
  • Fax : 03 27998857
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale