Docteur Sophie LETSIGO DJOUOB

Pédiatrie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Mon enfant a des molluscum - Docteur Sophie LETSIGO DJOUOB - Docvadis

Mon enfant a des molluscum

Le molluscum contagiosum est une lésion virale de quelques millimètres de diamètre, qui se développe sur l’ensemble du corps, surtout chez le jeune enfant. Le plus souvent bénigne, cette lésion doit être traitée pour éviter qu’elle ne s’étende.

Comment le molluscum se développe-t-il ?

Les lésions souvent multiples peuvent s'étendre rapidement à l'ensemble du corps, y compris le visage, le cuir chevelu, les parties génitales et surtout les plis.Le diagnostic est clinique. Aucun examen paraclinique n'est nécessaire (ni examen sanguin ni prélèvements de peau).

Comment mon enfant a-t-il attrapé cette affection ?

Le molluscum contagiosum est une verrue contagieuse par un contact direct avec la peau, ce qui explique sa rapidité d'extension et la possibilité de contaminer d'autres enfants qui côtoient l'enfant malade.Les molluscum contagiosum sont fréquemment présents dans les piscines, lors des sports de contact, en crèche, à l'école.Plus le grattage des molluscum contagiosum est important, plus ces lésions se disséminent sur l'ensemble du corps. L'eczéma augmente le risque d'autocontamination, car l'enfant se gratte beaucoup.

Comment dois-je soigner les molluscum de mon enfant ?

Il existe différents traitements.Un choix thérapeutique consiste à traiter dès leur apparition les molluscum contagiosum par un curetage, ce qui évite l'extension et la surinfection des lésions. Ce traitement prévient également le risque de cicatrices.

Consultez votre dermatologue pour confirmer le diagnostic de molluscum et décider de traiter ou non par un curetage.

Le traitement par azote liquide est réservé à quelques lésions et risque de laisser des cicatrices inesthétiques. Les résultats sont plus lents à obtenir qu'avec le traitement par curetage.Le dermatologue fera le choix en fonction des lésions de votre enfant.Ces différents traitements ne préviennent pas l'apparition de nouveauxmolluscum contagiosum.

Les molluscum contagiosum peuvent également disparaître spontanément au bout de 6 mois à 2 ans. Mais le risque de contaminer d'autres enfants ou de les voir s'étendre à l'ensemble du corps est très important. Il existe, de plus, un risque de surinfection.

Pour établir un diagnostic, la consultation médicale est indispensable. Bien que les molluscum puissent disparaître spontanément, seul votre médecin peut décider de l'opportunité d'un traitement. Il n'existe pas de prévention, le mieux est souvent de les traiter rapidement.

Consultez votre dermatologue pour confirmer le diagnostic de molluscum et décider de traiter ou non par un curetage.

Cabinet de Pédiatrie

4 rue Andre Citroen ,
11000 Carcassonne, France

Contacts

  • Fixe : 04 68 71 86 43
  • Fax : 04 68 71 86 43
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mon enfant fait pipi au lit : ce que je dois savoir

    L’énurésie est le terme médical pour parler du « pipi au lit ». Elle peut être primaire ou secondaire, ce qui déterminera la manière de traiter.

    Lire la suite
  • J'ai un souffle au coeur

    Le souffle au cœur est un bruit audible au stéthoscope par votre médecin qui peut traduire une anomalie de la circulation du sang dans le cœur. Il en existe différents types nécessitant des prises en charge très variables.

    Lire la suite
  • Mon bébé peut-il avoir de l'asthme ?

    Un nourrisson qui présente des épisodes répétés de sifflements respiratoires peut avoir de l'asthme. Il est important de prendre en charge sa maladie même si, dans plus d’un cas sur deux, elle disparaîtra au fil des années.

    Lire la suite
  • Comment prendre la température de mon bébé ?

    Poser tendrement la main sur le front de votre bébé ne suffit pas à déterminer s’il a de la fièvre. Seule la mesure avec un thermomètre vous permet de le faire. Il est alors utile de connaître à l’avance les appareils disponibles et leur fonctionnement.

    Lire la suite
  • Drépanocytose : que dois-je savoir ?

    La drépanocytose est une maladie génétique qui touche l’hémoglobine, donc le transport de l’oxygène dans notre organisme. Sa sévérité est très variable selon les personnes et elle évolue au cours du temps. Une prise en charge et un suivi régulier permettent de limiter les complications et de conserver aux personnes atteintes une certaine qualité de vie.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale