Le site du Docteur Sophie CADART

Rhumatologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Y a-t-il un lien entre la consommation d'alcool et les rhumatismes ? - Le site du Docteur Sophie CADART - Docvadis

Y a-t-il un lien entre la consommation d'alcool et les rhumatismes ?

L’alcool peut être impliqué dans la survenue de certaines pathologies rhumatismales, en modifier certains symptômes, voire interagir avec leurs traitements.

L’alcool peut-il avoir un impact sur l’os ?

Il a été montré que l’alcool agit directement sur les cellules qui forment l’os, que l’on appelle les ostéoblastes. L’alcool a une incidence sur la minéralisation de l’os. Avec le tabac, c’est l’une des substances toxiques qui nuit le plus à la santé du squelette (risque d’ostéoporose).Dans certains cas, une consommation excessive d’alcool peut conduire à un risque de nécrose osseuse (en particulier la tête des fémurs).

J’ai de la goutte, mais je ne bois pas, quel est le véritable lien entre la goutte et l’alcool ?

Suspecté de longue date, le rôle de l’alcool dans l’apparition d’une crise de goutte a été confirmé par plusieurs études. Ce risque augmente avec la quantité ingérée. Mais des travaux récents démontrent des effets différents selon la nature de l’alcool consommé :

  • Le risque le plus élevé est rencontré avec la bière.

  • Viennent ensuite les spiritueux.

  • Le vin (notamment rouge) n’est pas associé à une augmentation du risque de goutte. Cependant, il peut exercer un rôle sur l'apparition de pathologies hépatiques.

L’alcool augmente le risque de crise de goutte, mais il n’est pas le seul responsable.

J’ai de la polyarthrite, puis-je consommer de l’alcool ?

La consommation d’alcool diminue le risque d’apparition de la polyarthrite rhumatoïde.En cas de polyarthrite, la consommation modérée d’alcool semble diminuer la gravité de la maladie.

Néanmoins, en cas de prise de médicaments notamment dans le cadre d'un traitement de la polyarthrite, il est déconseillé de consommer de l’alcool. En effet, l’association alcool-médicaments peut être toxique pour le foie.

D’une manière générale, la consommation d’alcool est déconseillée en cas de prise de médicaments pour des traitements de pathologies rhumatismales.

Cabinet du Dr CADART Sophie

2 rue LAMARTINE,
59280 ARMENTIERES, France

Contacts

  • Fixe : 0320299327
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J’arrête de fumer pour ma santé : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser les bénéfices liés à l’arrêt du tabac sur votre santé. Vaincre la dépendance au tabac améliore la santé au quotidien. Les bénéfices sont rapides et nombreux. Plus vous vous éloignez de votre dernière cigarette, plus vous augmentez vos chances de retrouver les fonctions normales de certains organes. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Quelle méthode pour arrêter de fumer ?

    Arrêter de fumer demande de la motivation et une méthode adaptée. Substituts nicotiniques, consultation anti-tabac, prescriptions médicales, cigarette électronique, méthodes alternatives. Tour d’horizon de l’arsenal anti-tabac.

    Lire la suite
  • Arrêt du tabac : comment éviter l'éventuelle prise de poids ?

    Vous souhaitez arrêter de fumer, mais vous avez peur de prendre du poids. Sachez que la prise de poids n’est pas systématique à l’arrêt du tabac. Une alimentation équilibrée et la pratique d’une activité sportive vous permettront d’atteindre vos objectifs de manière confortable et durable sur le long-terme.

    Lire la suite
  • Alcool en excès : à quel moment suis-je en danger ?

    L’alcool n’est pas une substance nocive à faible dose, mais peut être responsable de graves dommages sociaux et médicaux s'il est consommé de manière excessive ou par des personnes fragilisées. Il est alors important de pouvoir évaluer sa consommation, et de résoudre un éventuel abus ou une dépendance.

    Lire la suite
  • Quiz alcool : savez-vous reconnaître une consommation excessive d’alcool ?

    On a parfois tendance à minimiser sa propre consommation d’alcool et les risques liés à son abus. Assurez-vous que vous avez les bons repères. Evaluez vos connaissances en répondant à ce quiz. Votre médecin pourra vous aider ensuite à faire le point.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale