SMIT Hôpital Delafontaine
Je connais la signification du taux de CD4 et de la charge virale - SMIT Hôpital Delafontaine - Docvadis

Je connais la signification du taux de CD4 et de la charge virale

Le suivi médical de l’infection au VIH (virus de l'immunodéficience humaine) nécessite des tests biologiques réguliers, afin de doser la charge virale et le taux de lymphocytes CD4 dans le sang : ces deux marqueurs biologiques permettent de suivre l’évolution de l'infection au VIH et la qualité de votre système immunitaire.

C'est quoi la charge virale ?

  • C'est la quantité de VIH présente dans votre sang. Le résultat indique le niveau de multiplication, donc d'activité virale dans votre organisme.

  • Le test consiste à doser, dans un prélèvement de sang, le matériel génétique viral (ARN ou acide ribonucléique). Le résultat est exprimé en nombre de copies d'ARN du VIH par millilitre (ml) de sang ; plus ce chiffre est bas, moins il y a de virus dans le sang et moins il est actif. La charge virale (CV) peut ainsi aller de plus de 1 000 000 copies/ml à une valeur indétectable sous l'effet du traitement (ce qui ne signifie pas qu'il n'y a plus de VIH dans l'organisme, mais qu'il n'est plus détectable dans le sang).

C'est quoi le taux de lymphocytes CD4 ?

  • Les lymphocytes T4 ou CD4 sont les cellules immunitaires chargées d'organiser la réaction à une infection. Ce sont eux qui sont attaqués et détruits par le VIH.

  • Leur taux (nombre par millimètre cube (mm³) de sang) indique l'état du système immunitaire. Le taux normal de CD4 est compris entre 500 et 1 500 cellules /mm³.

A quelle fréquence et où dois-je réaliser ces tests ?

  • Tous les 3 à 6 mois si tout va bien en l'absence de traitement.

  • Tous les mois si ces marqueurs biologiques se sont modifiés, ou si le traitement anti-VIH vient d'être débuté ou changé.

  • Tous les trois mois pendant la 1ère année de traitement pour vérifier son efficacité.

  • Il est préférable de faire réaliser vos tests dans le même laboratoire d'analyses biologiques pour pouvoir comparer les résultats successifs de façon fiable.

 

2 marqueurs biologiques pour suivre l’évolution de l'infection au VIH

Points importants

Ensemble, les deux marqueurs permettent de :

  • surveiller la réponse de votre organisme à l'infection par le VIH ;

  • déterminer le moment adéquat pour débuter les traitements anti-VIH ;

  • et surveiller leur efficacité.

2 marqueurs biologiques pour suivre l’évolution de l'infection au VIH

Hôpital Delafontaine


SMIT, 2 Rue du Docteur Delafontaine ,
93200 Saint-Denis, France

Contacts

  • Fixe : 0142356183
  • Fax : 0142356237
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je vais participer à une cohorte dans le cadre de la recherche sur le VIH

    On vous a proposé de participer à une cohorte dans le cadre de la recherche sur le VIH (virus de l’immunodéficience humaine). Cette démarche, encadrée par la loi, fait partie intégrante du combat contre cette infection.

    Lire la suite
  • Je parle sans attendre des éventuels effets secondaires de mon traitement anti-VIH

    Les traitements contre le VIH (trithérapie) ont beaucoup évolué depuis 10 ans. Ils permettent aujourd'hui de vivre avec le VIH et d'envisager cette infection comme une maladie chronique. Si les molécules utilisées sont mieux connues et tolérées que les premiers traitements, les trithérapies ont tout de même des effets secondaires à court terme mais aussi à plus long terme. Il est important de bien les connaître pour mieux y faire face, les prévoir, les surveiller, les éviter et les soigner.

    Lire la suite
  • Je m'informe sur le virus Zika

    De plus en plus de zones sont touchées par le virus Zika à travers le monde. Si elle ne présente que peu de risque pour la plupart des personnes infectées, la maladie à virus Zika est préoccupante lorsqu’elle touche des femmes enceintes et pour de rares complications.

    Lire la suite
  • Je comprends le lien entre infection par le VIH et risque de cancer

    L’infection par le VIH entraîne une baisse de l’immunité qui augmente le risque de développer un cancer. Grâce à des mesures de prévention et de dépistage, il est possible de limiter ce risque.

    Lire la suite
  • Maladie du foie, la cirrhose : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser la déstructuration du foie lors d’une cirrhose et les principaux facteurs de risque d’une cirrhose sont illustrés de façon simple. Votre médecin pourra le commenter avec vous. Il vous permettra de mieux comprendre les explications et recommandations qui vous seront apportées pour optimiser votre prise en charge.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale