Dr.Slaouti Siham

Médecine Générale
Quels examens pour ma thyroïde ? - Dr.Slaouti  Siham  - Docvadis

Quels examens pour ma thyroïde ?

Il existe différents types d’examens de la thyroïde permettant de dépister ou de surveiller les maladies de la thyroïde.

Comment va-t-on examiner ma thyroïde ?

La palpation est la base de l’examen de la thyroïde. Celle-ci n’est palpable qu’en cas de dysfonctionnement.La thyroïde est une petite glande mobile située à la base du cou. Lorsqu’elle est palpable, on la sent remonter quand on avale sa salive (ou à la déglutition).La palpation donne des informations précises sur sa consistance (dure ou non), sa sensibilité (douloureuse ou non), ses contours (réguliers ou non), la présence de nodules (boules ou non).Elle permet de dépister très simplement un grand nombre de maladies de la thyroïde, comme le goitre qui correspond à une augmentation du volume de la thyroïde ou la présence de nodules.

A quoi sert la prise de sang ?

La prise de sang permet de doser le taux des différentes hormones thyroïdiennes.Elle renseigne sur les capacités fonctionnelles de la thyroïde (fabrique-t-elle suffisamment d’hormones ou non ?). Le principal dosage utilisé pour dépister les dysfonctionnements de la thyroïde est celui de la TSH qui contrôle la thyroïde.

  • Un taux normal de TSH témoigne d’un fonctionnement correct.

  • Un taux élevé d’un ralentissement de la thyroïde.

  • Une valeur inférieure à la normale évoque un hyperfonctionnement de la thyroïde.

Ce dosage de la TSH suffit à lui seul à renseigner sur le fonctionnement de la thyroïde, car il est plus précis et plus précocement perturbé que celui des hormones thyroïdiennes. Il peut aussi permettre d’évaluer l’efficacité d’un traitement mis en place.On peut compléter le bilan par le dosage des anticorps pour mieux classer une hypothyroïdie ou une hyperthyroïdie, et dans certains cas par celui de la Thyroxine ou T4.

Pourquoi dois-je passer une échographie ?

Cette technique, totalement indolore, consiste à passer une sonde à ultrasons à la base du cou, au niveau de la glande.L’échographie donne des informations morphologiques sur le volume et la structure de la thyroïde. Elle permet aussi de visualiser la présence de nodules ou de kystes et d’apprécier leur volume, leur contenu solide ou liquidien...L’échographie de la thyroïde est un examen totalement indolore.Les ultra-sons utilisés sont sans danger. Il n’y a aucune contre-indication ni effet secondaire.

Je dois passer une scintigraphie, qu’est-ce que c’est ?

Cet examen, souvent pratiqué en cas d’hyperthyroïdie,étudie le fonctionnement de votre thyroïde. C’est un examen basé sur la capacité de la glande thyroïde à absorber l’iode.Une petite quantité d’iode radioactif (ou du technevium marqué) est injectée au niveau d’une veine du pli du coude.Les nodules qui sécrètent des hormones utilisent de l’iode et captent donc l’iode radioactive injectée.Une caméra spéciale permet de visualiser cette radioactivité concentrée dans la thyroïde et/ou les nodules, et d’obtenir une image de la thyroïde. L’image peut montrer des zones d’hyperfixation, qui traduisent une hyperactivité de la thyroïde comme dans le cas des nodules dits « chauds », ou des zones d’hypofixation.Notez que l’injection de cette faible dose d’iode radioactive est sans danger pour votre organisme, même si vous êtes allergique à l’iode. La scintigraphie est cependant contre-indiquée pendant la grossesse.Les performances de l’échographie et de la cytoponction font de la scintigraphie un examen de moins en moins utilisé dans l’exploration des nodules. Toutefois, elle peut être prescrite dans certains cas. Actuellement, cet examen est utilisé seulement quand la TSH est basse et que l’on recherche un nodule toxique qui fonctionne trop. Les petits nodules inférieurs à 9 mm ne sont pas visibles, l’examen est ici inutile.Cet examen est déconseillé chez les femmes enceintes ou susceptibles de l’être.Le produit de contraste (produit iodé) entraîne une sensation de chaleur au moment de l’injection. Il peut provoquer une réaction allergique.

On doit me faire une ponction, pourquoi ?

Une ponction, ou cytoponction, est réalisée pour établir le diagnostic de bénignité ou de malignité d’un ou de plusieurs nodules. Cet examen est souvent réalisé sous échographie pour mieux cibler le nodule qui présente des caractères suspects à l’échographie. Il consiste à aller prélever quelques cellules directement au niveau du nodule à l’aide d’une aiguille très fine. Le prélèvement est peu douloureux. Les cellules prélevées sont ensuite étalées sur une lame et analysées par un spécialiste en cytologie thyroïdienne.Cet examen est pratiquement indolore. La gêne est comparable à celle d’une prise de sang. Le prélèvement est effectué à l’aide d’une aiguille extrêmement fine. L’anesthésie locale n’est pas nécessaire.Il n’y a aucun risque de complications.

Pour comparer les différents dosages hormonaux entre eux et leur évolution au fil du temps, il est important de toujours réaliser les examens biologiques dans le même laboratoire d’analyses médicales.

Votre médecin ou un membre de l’équipe médicale vous informera du déroulement de chacun des examens. Ils peuvent répondre à toutes les questions que vous vous posez. N’hésitez pas à leur faire part de vos interrogations ou de vos craintes.

Conservez les résultats de vos examens et pensez à les apporter lors d’une prochaine consultation ou lors de prochains examens.

CHU BENI-MESSOUS ALGER


EPIDEMIOLOGIE, CHU BENI-MESSOUS 16000,
16000 BENI-MESSOUS, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je comprends la prise en charge de mon insuffisance cardiaque

    Vous souffrez d’insuffisance cardiaque. La capacité de votre cœur à propulser le sang dans vos artères est altérée. Il s’agit d’une maladie chronique qui nécessite, outre une surveillance régulière, de bien suivre les conseils de votre médecin et de bien prendre vos traitements.

    Lire la suite
  • Je contrôle mon asthme : les bons conseils

    Un asthme mal équilibré nuit à la qualité de la vie au quotidien. Pour un bon contrôle, voici quelques conseils simples à respecter.

    Lire la suite
  • Je vais être opéré de mon cancer localisé de la prostate

    Le cancer localisé de la prostate peut bénéficier de plusieurs types de traitement dont la chirurgie.

    Lire la suite
  • La radiothérapie : histoire et témoignage

    Cette vidéo vous permet de comprendre la place de la radiothérapie dans le traitement des cancers localisés et dans des formes plus avancées. Le Professeur Habrand, radiothérapeute, vous apporte des précisions sur son efficacité et sa tolérance. Ses explications devraient, comme pour le patient qui s’exprime dans cette vidéo, vous permettre d’aborder ce traitement de façon sereine : elles vous mettent en confiance.

    Lire la suite
  • On va me poser un défibrillateur implantable

    La fibrillation ventriculaire est un trouble grave du rythme cardiaque ventriculaire, qui provoque un arrêt cardiaque. Les battements du cœur ne sont plus efficaces et la circulation sanguine n’est plus assurée. Le défibrillateur implantable est un traitement permettant de rétablir un rythme cardiaque normal en cas de fibrillation ventriculaire. En effet, seul un choc électrique rapidement délivré par le défibrillateur peut faire cesser la fibrillation ventriculaire.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale