Dr.Slaouti Siham

Médecine Générale
Je vais être opéré de mon cancer localisé de la prostate - Dr.Slaouti  Siham  - Docvadis

Je vais être opéré de mon cancer localisé de la prostate

Le cancer localisé de la prostate peut bénéficier de plusieurs types de traitement dont la chirurgie.

Pourquoi la chirurgie m'est-elle proposée ?

La chirurgie vous est proposée si votre état de santé permet une anesthésie générale et si l'urologue estime qu'il pourra enlever la totalité de la prostate malade.Pour cette intervention, il faut que le cancer soit resté localisé à la prostate.

Je dois me faire opérer, existe-t-il différentes techniques de chirurgie ?

Oui. Plusieurs techniques existent, mais le principe reste le même : enlever la totalité de la prostate atteinte d'une tumeur. On parlera de prostatectomie radicale ou totale.En fait, les différentes techniques chirurgicales divergent par la méthode utilisée pour atteindre la prostate. Votre urologue choisira celle qui est la mieux adaptée à votre cas. Aucune technique ne s'est révélée supérieure à une autre.

Comment se déroule l'opération ?

Vous serez examiné par un médecin anesthésiste quelques jours avant l'hospitalisation.Cette consultation pré-anesthésique est nécessaire. Elle permet au médecin de prendre connaissance de tous les éléments médicaux vous concernant, afin de réaliser l'anesthésie en toute sécurité. A cette occasion, le médecin vous informera des risques liés à l'anesthésie. Vous pourrez lui poser des questions. Un formulaire de consentement éclairé vous aura été présenté et le médecin aura répondu à vos interrogations.Avant l'opération, une préparation de l'intestin par lavement est indispensable.Pour l'intervention, vous serez hospitalisé généralement pendant quelques jours.L'opération se déroulant sous anesthésie générale, il vous faut être à jeun depuis la veille au soir, minuit.Lors de l'intervention, votre prostate est retirée en totalité, ainsi que les glandes séminales (deux glandes situées au dessus de la prostate qui produisent une partie du sperme), en raison des ganglions situés dans la région.

Votre prostate sera retirée en totalité ainsi que les vésicules séminales

Une sonde urinaire est mise en place pour permettre une meilleure cicatrisation. Un drain est également posé et reste en place quelques jours après l'opération.Dans certains cas, des prélèvements sont effectués pour être ensuite analysés.

Votre prostate sera retirée en totalité ainsi que les vésicules séminales

Quelles peuvent être les conséquences de ce type d'intervention ?

Des médicaments antidouleur vous seront administrés régulièrement après l'intervention pour limiter les éventuelles douleurs postopératoires immédiates.Lorsque votre sonde urinaire sera enlevée, une incontinence urinaire peut apparaître. Généralement, elle se limite à une fuite de quelques gouttes d'urine lors d'efforts importants. Elle doit disparaître en quelques semaines, voire en quelques mois. Une rééducation par kinésithérapie vous est alors généralement proposée.Certains troubles sexuels (troubles de l'érection et impuissance) peuvent aussi apparaître. Il est parfois nécessaire d'attendre plusieurs semaines pour voir un retour de la fonction sexuelle. Si la difficulté persiste, des traitements adaptés peuvent vous être proposés. N'hésitez pas à en parler à votre médecin.Un rétrécissement urétral (voie d'évacuation de l'urine) peut aussi être observé. Il peut, dans certains cas, nécessiter une nouvelle intervention visant à l'élargissement des voies naturelles.

Après une chirurgie, puis-je avoir de la radiothérapie ?

Oui. Si, malgré toutes les précautions prises avant l'opération, la chirurgie n'a pas enlevé tout le cancer, une radiothérapie de la loge prostatique sera indiquée quelques semaines après la chirurgie. Aucune hospitalisation n'est nécessaire. Chaque séance ne dure que quelques minutes, et elle n'est pas douloureuse.Durant l'irradiation, une petite partie de votre vessie et votre rectum sont également irradiés, mais à faible dose. Cependant, cette irradiation peut provoquer, après quelques semaines de traitement, des envies d'uriner plus fréquentes, des sensations de brûlure ou de blocage lorsque vous urinez. Tous ces signes disparaissent en général quelques semaines après l'arrêt de la radiothérapie. Ces risques vous seront expliqués.

Pourquoi ai-je un traitement par hormones ?

Le traitement par hormones est prescrit après la chirurgie, si un ganglion a été détecté lors de l'intervention.Le traitement hormonal est prescrit dans tous les cas où la PSA reste élevée après la chirurgie.

J'ai un cancer de la prostate, mais aucun traitement, pourquoi ?

Certains cancers de la prostate évoluent très lentement, sans provoquer de symptômes gênants. Dans ce cas une simple surveillance de l'évolution du cancer est envisagée. En fonction de l'évolution de votre tumeur, un traitement pourra vous être ensuite proposé.

Il existe souvent plusieurs solutions pour une même situation.

Les différents traitements ont leurs avantages et leurs inconvénients.Après discussion avec votre médecin, la décision finale sera concertée et dépendra :

  • de paramètres médicaux liés à votre cancer et à votre état de santé,

  • de vos attentes et de vos préférences.

CHU BENI-MESSOUS ALGER


EPIDEMIOLOGIE, CHU BENI-MESSOUS 16000,
16000 BENI-MESSOUS, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je comprends la prise en charge de mon insuffisance cardiaque

    Vous souffrez d’insuffisance cardiaque. La capacité de votre cœur à propulser le sang dans vos artères est altérée. Il s’agit d’une maladie chronique qui nécessite, outre une surveillance régulière, de bien suivre les conseils de votre médecin et de bien prendre vos traitements.

    Lire la suite
  • Je contrôle mon asthme : les bons conseils

    Un asthme mal équilibré nuit à la qualité de la vie au quotidien. Pour un bon contrôle, voici quelques conseils simples à respecter.

    Lire la suite
  • La radiothérapie : histoire et témoignage

    Cette vidéo vous permet de comprendre la place de la radiothérapie dans le traitement des cancers localisés et dans des formes plus avancées. Le Professeur Habrand, radiothérapeute, vous apporte des précisions sur son efficacité et sa tolérance. Ses explications devraient, comme pour le patient qui s’exprime dans cette vidéo, vous permettre d’aborder ce traitement de façon sereine : elles vous mettent en confiance.

    Lire la suite
  • Quels examens pour ma thyroïde ?

    Il existe différents types d’examens de la thyroïde permettant de dépister ou de surveiller les maladies de la thyroïde.

    Lire la suite
  • On va me poser un défibrillateur implantable

    La fibrillation ventriculaire est un trouble grave du rythme cardiaque ventriculaire, qui provoque un arrêt cardiaque. Les battements du cœur ne sont plus efficaces et la circulation sanguine n’est plus assurée. Le défibrillateur implantable est un traitement permettant de rétablir un rythme cardiaque normal en cas de fibrillation ventriculaire. En effet, seul un choc électrique rapidement délivré par le défibrillateur peut faire cesser la fibrillation ventriculaire.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale