Dr.Slaouti Siham

Médecine Générale
J'ai de l'hypertension artérielle pulmonaire. EN COURS D'ACTUALISATION - Dr.Slaouti  Siham  - Docvadis

J'ai de l'hypertension artérielle pulmonaire. EN COURS D'ACTUALISATION

L’hypertension artérielle pulmonaire correspond à une pression trop élevée au niveau des artères des poumons. Cela a des répercussions au niveau du cœur.

D'où vient mon hypertension artérielle pulmonaire ?

Le plus souvent, l'hypertension artérielle pulmonaire est la conséquence d'une insuffisance cardiaque.

Parfois, l'origine est pulmonaire : il y a une obstruction de l'artère pulmonaire à cause d'un caillot ou d'un épaississement de la paroi de l'artère.

Dans de très rares cas, la cause est inconnue. On parle d'hypertension artérielle idiopathique. Certaines maladies peuvent aussi se compliquer rarement d'hypertension artérielle pulmonaire (sclérodermie, infection par le VIH...).

Quels examens vais-je devoir faire ?

  • Vous allez passer une radiographie des poumons, un électrocardiogramme et une échographie cardiaque de dépistage.

  • En fonction des résultats des examens précédents, on vous fera peut-être un cathétérisme cardiaque pour confirmer le diagnostic.

Comment se passe un cathétérisme cardiaque ?

Cet examen peut nécessiter une courte hospitalisation.

Sous anesthésie générale, un tube équipé d'une sonde à son extrémité est introduit dans une veine, au niveau de l'aine, de la clavicule, du cou ou du bras.

L'objectif est de mesurer la pression au niveau des artères pulmonaires et de mesurer le débit cardiaque.

Comment vais-je être traité ?

Cela dépend de la cause.

Un anti-coagulant peut vous être donné pour rendre le sang plus fluide et empêcher la formation de caillots de sang.

Un vasodilatateur peut être donné pour «ouvrir» (dilater) les vaisseaux sanguins, en particulier les artères pulmonaires. Les principaux vasodilatateurs sont administrés par comprimés, aérosols ou injection continue sous-cutanée ou intraveineuse.

L'oxygénothérapie est conseillée aux personnes chez qui l'hypertension artérielle pulmonaire perturbe fortement l'oxygénation du sang.

Parfois, une opération chirurgicale est nécessaire.

Il est particulièrement important d'éviter tout effort physique intense.Vous pouvez pratiquer certaines activités physiques : demandez conseil à votre médecin.

CHU BENI-MESSOUS ALGER


EPIDEMIOLOGIE, CHU BENI-MESSOUS 16000,
16000 BENI-MESSOUS, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J'ai de l'artérite des membres inférieurs : je comprends ma maladie

    L’artérite des membres inférieurs provoque une diminution progressive du flux de sang dans les jambes. Elle a des conséquences directes sur la capacité à marcher.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur l’insuffisance rénale chronique

    Cette vidéo permet de comprendre l’insuffisance rénale chronique, sa prise en charge, les contrôles mis en place, les bilans, leur fréquence. Le Professeur Luc Frimat apporte un éclairage complet, documenté et pédagogique pour les patients et leur entourage.

    Lire la suite
  • Mon Tout en 1 Hépatites : je comprends ces maladies

    L’hépatite est une inflammation du foie qui détruit ses cellules. Il existe deux catégories d’hépatites, les hépatites virales et non virales. À chaque hépatite, ses causes, ses conséquences et sa prise en charge. Ce « Tout en 1 » rassemble les principaux messages à retenir pour comprendre les hépatites, une information pour vous permettre de parler des hépatites avec votre médecin et lui poser les questions auxquelles vous pensez.

    Lire la suite
  • J’ai des vertiges

    Tout tourne autour de vous ? Il s’agit de vertiges. Ils sont probablement bénins. Quelques repères sont utiles pour comprendre leur origine, leur prise en charge et la démarche à avoir si vous en ressentez.

    Lire la suite
  • Maladies des paupières : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de comprendre l’anatomie des paupières. Vous découvrez la localisation des muscles qui assurent leur ouverture et leur occlusion, celle des glandes palpébrales. Il vous permettra de mieux comprendre certaines maladies, comme le ptosis, des maladies de la cornée, un chalazion, l'ectropion… Votre ophtalmologiste pourra commenter ce schéma avec vous.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale