RYTHMOLOGIE LYON - ADRIS rythmologie interventionnelle
Je m'informe sur les  anticoagulants oraux directs (AOD) - RYTHMOLOGIE LYON - ADRIS rythmologie interventionnelle - Docvadis

Je m'informe sur les anticoagulants oraux directs (AOD)

Votre médecin vous a prescrit un anticoagulant oral faisant partie des nouveaux anticoagulants oraux directs. Ces médicaments nécessitent de respecter certaines précautions.

Qu’est-ce qu’un nouvel anticoagulant oral ?

Les anticoagulants oraux directs AOD, appelès auparavant NACO sont des anticoagulants disponibles en France depuis peu. Leur mécanisme d’action diffère de celui des antivitamines K (AVK) qui constituaient jusqu’alors le traitement anticoagulant (fluidifiant sanguin) de référence.

Dans quels cas les AOD sont-ils prescrits ?

Tous les AOD n’ont pas forcément les mêmes indications. Ils peuvent être prescrits dans diverses situations :

  • les AVC (Accidents Vasculaires Cérébraux) et les embolies systémiques chez les adultes atteints de fibrillation auriculaire non valvulaire et présentant un ou plusieurs facteur de risque.

  • les évènements thrombo-emboliques veineux chez les patients adultes bénéficiant d’une intervention chirurgicale programmée de la hanche ou du genou (prothèse totale de hanche ou de genou).

  • les récidives sous forme de thrombose veineuse profonde et d’embolie pulmonaire suite à une thrombose veineuse profonde aiguë chez l’adulte.

Dans de nombreuses situations nécessitant une anticoagulation, les AOD ne peuvent être prescrits à l’heure actuelle, et seuls les AVK restent indiqués (porteurs de prothèse valvulaire cardiaque nécessitant anticoagulation, association de traitement antiplaquettaires par exemple...)

Y a-t-il un suivi particulier si je prends un AOD ?

D’une façon générale, l’utilisation des AOD ne requiert pas de suivi de l’activité anticoagulante par prise de sang, contrairement aux AVK. Notamment, à la différence des AVK, la mesure de l’INR ne reflète en aucun cas l’activité d’un AOD.

Comme avec les autres anticoagulants, le risque de saignement existe avec les AOD. Il faut être vigilant en particulier si vous présentez un risque de saignement accru, en cas d’insuffisance rénale et d’un faible poids corporel (<50 kg).

Certaines associations médicamenteuses sont déconseillées voire contre-indiquées et la surveillance est indispensable dans le cadre de certaines pathologies ou en cas d’interventions chirurgicales.

Tout saignement ou symptôme inhabituel doit être signalé à votre médecin sans tarder.

Lors du début du traitement, votre médecin vous remettra une carte spécifique à conserver sur vous et sur laquelle est indiqué le traitement que vous suivez.

Que faire si j’oublie de prendre mon médicament ?

Les AOD doivent être pris à intervalle régulier, voire à heures fixes pour certains. En cas d’oubli, ne doublez pas la dose suivante et contactez votre médecin traitant ou votre cardiologue pour le tenir informé et lui demander conseil.

N’arrêtez jamais votre traitement sans avoir auparavant consulté votre médecin traitant ou votre cardiologue.

Que faire si je pars en voyage ?

Si vous devez partir en déplacement, prenez votre ordonnance avec vous et emportez votre traitement en quantité suffisante.

Si vous devez voyager en avion, prenez votre ordonnance sur vous. Ne mettez pas tous vos médicaments dans votre valise (elle sera dans la soute). Pensez à en garder avec vous.

Si vous partez dans un pays étranger, faites rédiger une ordonnance en anglais et prévoyez les médicaments en quantité suffisante pour la durée de votre voyage.

Avant de partir, surtout dans le cas d’un décalage horaire, parlez-en à votre médecin traitant ou votre cardiologue, afin d’adapter éventuellement les prises à un nouveau rythme.

Prenez votre traitement à heure régulière et ne l’interrompez jamais sans avis médical. Signalez-le à tout professionnel de santé que vous consultez, notamment en cas d’intervention chirurgicale. Consultez votre médecin traitant ou votre cardiologue en cas de saignement et signalez la survenue de tout nouveau symptôme apparu sous ce traitement.

Cabinet de cardiologie

46 Av Condorcet ,
69100 VILLEURBANNE-LYON, France

Contacts

  • Fixe : 04 37 48 48 05
  • Fax : 04 78 14 51 78 mail: rythmo@adris-lyon.com
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Ablation par radiofréquence de la fibrillation auriculaire

    Procédures d'ablation de la fibrillation auriculaire par radiofréquence 2 films sur YOUTUBE: tapez FIBRILLATION ADRIS

    Lire la suite
  • Traitement des tachycardies par radiofréquence

     Informations concernant le traitement par radiofréquence des tachycardies Les tachycardies sont le plus souvent dues à un dérèglement des fibres électriques du cœur. Il peut s'agir d'activité anarchique comme la fibrillation auriculaire, d' un "court circuit" comme le flutter, la maladie de Bouveret, les voies accessoires. A l'aide de sondes de 2 mm de diamètre introduites par la veine fémorale au niveau de l'aine, on peut explorer le circuit cardiaque, et "cautériser" ou brûler à environ 50 degrés le circuit anormal

    Lire la suite
  • Je vois quand et comment utiliser un défibrillateur

    Cette vidéo vous montre de façon très pratique les gestes qui peuvent sauver une vie en cas d’arrêt cardiaque. Vous découvrez les 3 étapes importantes : appeler, masser et défibriller. Réalisés rapidement, ces gestes augmentent les chances de survie. Nous sommes tous concernés.

    Lire la suite
  • Le défibrillateur automatique

     informations concernant l'implantation d'un défibrillateur automatique. Un défibrillateur implantable comporte un boîtier, alimenté par une pile, capable d’analyser en permanence le rythme cardiaque, de détecter les rythmes anormaux et de les traiter soit par une stimulation non ressentie soit par un choc électrique. En outre, ce boîtier est capable de stocker toutes les informations relatives à la survenue de ces anomalies, ainsi que d’accélérer le rythme cardiaque si celui-ci se ralentit excessivement. Ce boîtier, mis en place lors d’une procédure chirurgicale au niveau de l’épaule (ou au niveau de l’abdomen), est relié au coeur par une ou plusieurs électrodes introduites par voie veineuse. Avant l’implantation, il est d’usage de procéder à des examens approfondis afin de vérifier que ce traitement est adapté au cas du patient. Après l’intervention, des tests puis un suivi régulier sont envisagés afin de vérifier le bon fonctionnement de l’appareillage. Un carnet indiquant que la personne porte un défibrillateur lui est également remis. En cas d'arrêt du cœur un choc dans le thorax autour de 800 Volts permet de le faire redémarrer. Les précautions usuelles sont d'éviter la soudure à l'arc, les plaques à inductions et l'IRM sources d'interférences. Un carnet de porteur de défibrillateur doit être montré à l'aéroport pour passer à coté du détecteur de la douane qui peut sonner.

    Lire la suite

Urgences et premiers soins

Je souhaite contacter les urgences. Qui dois je appeler ? Pour quoi ?

Le SAMU (15) : Réponse en direct.
Urgences Médicales. Blessés par accident. Malaise dans un lieu public. Accident du travail

Les POMPIERS (18) : Réponse en direct.
Incendie. Accident de la route. Accident domestique, c'est-à-dire survenant à la maison. Explosion. Intoxication au Gaz ou toxiques. Noyade.

La SECURITE (17) : Réponse en direct.
Accident de la route.

L'URGENCE (112) : Service centralisateur.

Numéro européen à utiliser de préférence depuis un téléphone mobile.
Votre appel sera dirigé vers un des services de secours le plus proche.

Découvrez tous nos conseils

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale