Le site du Docteur Roger EOCHE

Autre
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
En cas de malaise vagal, que dois je faire ? - Le site du Docteur Roger EOCHE - Docvadis

En cas de malaise vagal, que dois je faire ?

Un malaise vagal correspond à un ralentissement excessif du rythme cardiaque. Ce ralentissement provoque souvent une chute de la tension artérielle pouvant se traduire par différents symptômes (malaise, sueurs, pâleur) jusqu’à la perte de connaissance.

Qu'est-ce qu'un malaise vagal ?

Un malaise vagal, encore appelé syncope vaso-vagale, est lié à une hyperstimulation du nerf vagal (ou nerf vague), qui provoque un ralentissement excessif du coeur (bradycardie). Ce ralentissement s'accompagne d'une chute de tension artérielle se traduisant par différents symptômes (malaise, sueurs, pâleur) pouvant aller jusqu'à la perte de connaissance.

Qu'est-ce qui peut provoquer un malaise vagal ?

Généralement, un malaise vagal se produit dans une atmosphère confinée, sous l'effet de la chaleur, d'un stress important, d'une phobie (vue du sang, d'une aiguille, de la foule...) ou d'une douleur violente.Il peut également survenir en cas d'hypoglycémie (baisse du taux de sucre dans le sang) ou, au contraire, en cas de repas trop riche. La grossesse et la station debout prolongée sont également des circonstances favorisant la survenue d'un malaise vagal. Chez certaines personnes, il peut arriver de façon inopinée et répétée.

Comment reconnaître un malaise vagal ?

Le diagnostic est généralement facile à faire, compte tenu des circonstances de survenue du malaise (causes évoquées dans le paragraphe précédent).Dans certains cas plus complexes, il pourra vous être demandé de faire un test à l'hôpital : le test d'inclinaison, ou tilt-test, réalisé sur une table basculante.

Puis-je en prévoir la survenue ?

Généralement, oui. Vous sentez normalement venir le malaise. Il est souvent précédé de bâillements, de bourdonnement d'oreille, de pâleur, de nausées, de flou visuel, de sueurs... Vous avez alors le temps de vous asseoir pour éviter la chute.

Y a-t-il toujours perte de connaissance ?

Non. La perte de connaissance peut survenir après les symptômes annonciateurs, mais elle n'est pas systématique.

Est-ce grave ?

Non. En soi, un malaise vagal n'est pas grave. S'il y a perte de connaissance, celle-ci ne dure généralement que quelques secondes.

En cas de malaise vagal, que faut-il faire ?

Le plus souvent, le malaise passe tout seul. Néanmoins, lorsque vous ressentez les premiers symptômes, essayez de vous asseoir ou de vous allonger jambes surélevées (en les appuyant contre un mur ou sur une chaise), tête en bas afin de permettre au sang de mieux perfuser votre cerveau. Vous pouvez également vous asperger le visage avec de l'eau.Si vous assistez à une perte de connaissance, vous devez placer la personne inconsciente en position latérale de sécurité (PLS). Ne tentez pas de la relever.

Position latérale de sécurité en cas de perte de connaissance de l'individu.

Position latérale de sécurité en cas de perte de connaissance de l'individu.

Puis-je éviter les récidives ?

Oui. Il est recommandé de respecter un temps de sommeil suffisant, de manger à heures fixes et de ne pas faire de repas trop copieux.Identifiez et évitez les circonstances favorisant ou déclenchant ce type de malaise (air confiné, stress...).En cas de récidives fréquentes, un traitement pourra vous être proposé par votre médecin.Enfin, vous pouvez porter des bas ou des chaussettes de contention.

Si le malaise vagal est en règle générale banal, il est toutefois recommandé d'appeler les secours (18 ou 15 d'un poste fixe, 112 d'un téléphone portable) pour une personne diabétique ou cardiaque, pour une personne âgée ou si le malaise semble durer plus de quelques minutes.Ne pas tenter de relever une personne qui fait un malaise.

centre Médical TOUTES AIDES

101 Bd de Doulon ,
44300 NANTES, France

Contacts

  • Fixe : 02 40 93 90 02
  • Fax : 02 40 52 16 35
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J’aide un diabétique qui fait un malaise : les bons conseils

    Un malaise chez un diabétique est presque toujours une hypoglycémie. Des réflexes simples permettent d'éviter les complications qui peuvent conduire à une hospitalisation. Voici quelques conseils qui vous permettront de diminuer le stress de l’urgence et de pratiquer les bons gestes.

    Lire la suite
  • Stylo auto-piqueur d’adrénaline : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser la bonne utilisation de votre stylo. Votre médecin pourra le commenter avec vous. Il vous permettra de mieux comprendre les explications et recommandations qui vous seront apportées pour optimiser votre prise en charge en cas de choc anaphylactique.

    Lire la suite
  • La position latérale de sécurité : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser simplement la position latérale de sécurité (PLS.) Si vous assistez à une perte de connaissance, vous devez placer la personne inconsciente en position latérale de sécurité (PLS). Ne tentez pas de la relever. Appeler ensuite immédiatement les secours (18 ou 15 d'un poste fixe, 112 d'un téléphone portable). Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Je sais quoi faire face à une piqûre d’insecte ou d’arachnide

    Une piqûre d’insecte (puce, punaise, aoûtat, moustique, taon, tique, abeille, frelon, etc.) ou d’arachnide (araignée, scorpion) se traduit généralement par une lésion rouge et boursouflée. Elle peut être accompagnée de démangeaisons, d’une douleur plus ou moins intense et peut se révéler parfois dangereuse.

    Lire la suite
  • Retirer une tique, des schémas pour comprendre

    Ces schémas vous permettent de visualiser comment bien retirer une tique en cas de morsure. La maladie de Lyme est une maladie grave transmise par les tiques qui sont elle-même infectées. Elles inoculent la bactérie à l’homme en le mordant pour se nourrir de son sang. Plus vous agissez rapidement en cas de morsure, moins les risques de transmission de la maladie sont élevés.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale