Le site du Docteur Robin VIGNES

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Dépendance aux opiacées : que peut m'apporter un traitement de substitution ? - Le site du Docteur Robin VIGNES - Docvadis

Dépendance aux opiacées : que peut m'apporter un traitement de substitution ?

Les traitements de substitution consistent à remplacer la consommation de drogues par la prise orale de médicaments présentant des effets similaires. Ils réduisent les risques liés à l’usage de drogues, ils évitent les symptômes de manque et ils permettent au toxicomane de se stabiliser et de se faire soigner.

A quoi les produits de substitution servent-ils ?

Les produits dits de substitution sont des médicaments qui s’adressent à des usagers de drogues désireux de réduire, voire d’arrêter leur consommation.Ces traitements améliorent l’état de santé et permettent de réduire l’utilisation de produits illicites, de diminuer les injections et les risques liés à cette pratique (sida, hépatites B et C, surdosages, etc.) et d’améliorer le suivi et l’efficacité des traitements éventuels (VIH et hépatites).

Pour quel type de drogue sont-ils indiqués ?

Ces médicaments sont destinés aux dépendants aux opiacés (héroïne, morphine, opium). Il n’existe pas de produits de substitution pour la cocaïne ou le cannabis.

A qui m’adresser pour avoir un traitement de substitution ?

Vous pouvez vous adresser en toute confiance à votre médecin traitant. Il vous donnera les coordonnées d’un confrère exerçant dans un centre spécialisé appelé CSAPA (Centre de soins d’accompagnement et de prévention en addictologie), ou encore dans un service hospitalier spécialisé. Pour information, les CSST (Centre de soins spécialisés aux toxicomanes) ont été remplacés par les CSAPA .Seuls les médecins exerçant dans ces centres ont la possibilité d’initier ce type de traitement la première fois. Ensuite, votre médecin traitant habituel pourra prendre le relais de la prescription.

Puis-je trouver ce médicament dans ma pharmacie habituelle ?

Lorsque vous rencontrerez le médecin qui va rédiger votre première ordonnance, vous pourrez soit lui indiquer une pharmacie de votre choix, soit lui demander les coordonnées d’une pharmacie où vous pourrez retirer votre traitement. Il est conseillé de s’adresser toujours au même pharmacien.

J’ai une hépatite, est-ce que je peux prendre ces médicaments ?

Oui. Ils vont vous permettre de réduire votre usage de produits stupéfiants, mais aussi de limiter votre risque de contracter un autre type de virus que celui que vous avez déjà par la diminution des pratiques à risque.D’autre part, le recours à la substitution augmentera l’efficacité des traitements contre l’hépatite.

Les deux traitements, substitution et hépatite, peuvent très bien être pris ensemble sans diminuer leur efficacité.

Un traitement de substitution consiste à vous accompagner dans votre recherche de désintoxication avec des produits qui présentent moins de dangers.Ce traitement bien suivi peut également favoriser une bonne observance du traitement des hépatites ou du VIH.

Groupe Médical Esculape

83 Rue d'Andorre ,
31120 Pinsaguel, France

Contacts

  • Fixe : 05-61-76-32-33
  • Fax : 05-61-72-07-95
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Diabétiques : les bonnes règles de vie

    Cette vidéo vous indique des conseils alimentaires à mettre en place dans la prise en charge du diabète. Ces indications sont simples et peuvent être appliquées à toute la famille : l'alimentation du diabétique est une alimentation équilibrée et normale. La pratique d’un exercice régulier et soutenu est le second pilier de la vie équilibrée d’une personne diabétique

    Lire la suite
  • Je traite les verrues de mon enfant : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser simplement le traitement d’une verrue et les précautions à prendre pour éviter leur transmission. Il est recommandé de traiter dès la première verrue avant leur possible multiplication. Si elles sont trop nombreuses, il peut être décidé de ne pas intervenir car il y aura une guérison spontanée, mais qui peut être longue à venir. Consultez un dermatologue qui proposera un traitement. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Je comprends les résultats de mon frottis du col utérin et les suites données

    On vous a fait un frottis dans le cadre du dépistage du cancer du col de l’utérus. Ce frottis doit être régulier chez toutes les femmes de 20 à 65 ans, y compris chez les femmes ayant bénéficié d'une vaccination anti-HPV. Le dépistage à partir de 65 ans n’est plus nécessaire s’il a été réalisé régulièrement avant.

    Lire la suite
  • Je rapporte mes médicaments non utilisés en pharmacie pour Cyclamed

    Le réseau Cyclamed gère la récupération et la destruction des Médicaments Non Utilisés (MNU), évitant ainsi que des substances potentiellement dangereuses pour l’environnement se retrouvent dans la nature. Le site www.cyclamed.org informe les citoyens sur la nécessité de rapporter leurs médicaments.

    Lire la suite
  • Les chirurgies de l’obésité : des schémas pour comprendre

    Ces schémas permettent de visualiser les 3 principales techniques chirurgicales de l’obésité. Votre médecin pourra les commenter avec vous. Ils vous permettront de mieux comprendre les explications et recommandations qui vous seront apportées dans votre parcours de soins.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale