Le site du Docteur Robin VIGNES

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je bouge pour éviter les méfaits de la sédentarité - Le site du Docteur Robin VIGNES - Docvadis

Je bouge pour éviter les méfaits de la sédentarité

Sédentarité vient du terme latin « sedere » : être assis. L’inactivité physique est un facteur de risque majeur pour la santé.

Mon système cardiovasculaire

Votre coeur est un muscle qui a besoin d'être entraîné. Sans activité il s'affaiblit.

Il se contracte moins bien, envoie moins de sang et donc fournit moins d'oxygène aux muscles et aux organes.

La tension artérielle au repos est plus élevée chez les sédentaires. Or, l'hypertension artérielle (HTA) est un facteur de risque de maladies cardiovasculaires.

L'excès de graisses stocké par votre organisme inactif se dépose partiellement sur les parois artérielles et peut favoriser l'athérosclérose.

Vous récupérez plus difficilement après un effort.

Mes poumons

Vos capacités pulmonaires s'altèrent, vos organes sont moins bien oxygénés.

Vous êtes rapidement essoufflé.

Mon système locomoteur

Vos muscles fondent progressivement, ils sont remplacés par de la graisse.

Vous perdez de la force musculaire et de la souplesse.

Vos os, moins stimulés, se déminéralisent favorisant l'ostéoporose.

Vos articulations deviennent douloureuses et vos cartilages articulaires s'étiolent, ce qui favorise l'arthrose.

Mon appareil digestif

Vous digérez plus lentement.

Vous êtes plus constipé.

Votre risque de développer un cancer du côlon est plus grand.

Je retrouve la forme, je bouge !

Pour retrouver la forme et diminuer vos facteurs de risque, privilégiez les activités physiques douces comme la natation, le vélo et la marche rapide à raison d'une demi-heure par jour.

Les premiers bienfaits seront rapidement visibles.

L'organisation de votre emploi du temps est la clef de votre bonne condition physique. Vous ne devez pas attendre d'avoirdu temps ET d'avoir envie de bouger pour vous y mettre sinon.....vous n'êtes pas près d'user vos baskets.

Adoptez certains réflexes au quotidien : laissez votre voiture au garage dès que vous le pouvez, descendez une station de bus avant votre arrêt et préférez l'escalier à l'Escalator.

Adoptez une alimentation équilibrée.

Je profite de chaque occasion pour parvenir à mes 30 minutes par jour d’activité physique

Dressez un bilan de vos activités physiques de la semaine, afin de pouvoir la présenter lors de votre prochaine consultation.

Groupe Médical Esculape

83 Rue d'Andorre ,
31120 Pinsaguel, France

Contacts

  • Fixe : 05-61-76-32-33
  • Fax : 05-61-72-07-95
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je pratique la plongée sous-marine : ce que je dois savoir

    La plongée sous-marine avec un scaphandre est une activité classée à « environnement spécifique ». Pour la pratiquer dans les meilleures conditions, il est nécessaire d’en connaître les risques, de respecter les règles de sécurité et d’apprendre à déceler les signes d’alerte d’un accident.

    Lire la suite
  • Je vais pratiquer une activité physique : quelles chaussures choisir ?

    Je vais pratiquer une activité physique : quelles chaussures choisir ? Course, randonnée, tennis ou football : ne négligez pas vos chaussures ! Que vous soyez sportif confirmé ou occasionnel, chaque activité nécessite des chaussures spécifiques, adaptées au type de terrain et aux mouvements exercés durant la pratique sportive afin de limiter le risque de blessure.

    Lire la suite
  • Je m'échauffe et je m'étire quand je pratique un sport

    C'est un échauffement général qui doit être adapté en fonction du type d'activité avec parfois la réalisation d'exercices supplémentaires spécifiques à l'activité sportive en question.

    Lire la suite
  • J’améliore la prise en charge de mon diabète grâce à l’activité physique

    Découvrez dans cette vidéo comment des patients diabétiques ont amélioré la gestion de leur diabète grâce à la pratique d’une activité physique. Encadrée par des professionnels de santé ou pas, l’activité physique régulière, adaptée à vos capacités, est en effet une alliée incontournable dans la prise en charge de la maladie. Bricolage, jardinage, marche à pied, vélo : les professionnels de santé et patients interviewés vous donnent de nombreuses idées.

    Lire la suite
  • Randonnée en haute montagne : ce que je dois savoir

    Les expéditions au-dessus de 2500 mètres d’altitude vous exposent au mal aigu des montagnes, une pathologie liée aux baisses de pression atmosphérique et d’oxygène disponible en altitude. La règle à respecter est « ne pas monter trop vite, trop haut ».

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale