Docteur Robert WOLFF

Autre
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Séropositivité et voyage : bien préparer mes médicaments -  Docteur Robert WOLFF - Docvadis

Séropositivité et voyage : bien préparer mes médicaments

Lors de la préparation de vos valises, passez en revue les médicaments et produits indispensables, et prévoyez un rangement pratique pour le voyage.

Je prépare mon traitement

Grâce à l’ordonnance remise par votre médecin, vous pouvez disposer d’une quantité suffisante de médicaments pour toute la durée du voyage et du séjour, ainsi que d’une réserve supplémentaire d’environ une semaine, en prévision d’un retour retardé, de perte ou de vol de bagages, ou encore d’autres aléas entraînant une consommation supérieure à la normale (vomissements répétés…).

Vérifiez sur les notices de vos médicaments les précautions à prendre pour respecter leurs conditions de conservation. Emportez des sacs en plastique étanches en cas de séjour itinérant en climat humide, une Thermos à réfrigérer ou un sac isotherme si la température locale est supérieure à 25° C.

Veillez à répartir la quantité totale de médicaments dans différents bagages, en prévision du risque de perte ou de vol. Emportez au moins 3 jours de traitement en bagage à main, et répartissez le reste dans plusieurs bagages en soute.

Rangez vos comprimés dans des boîtes de médicaments anodines (flacons de vitamines, par exemple) ou des piluliers, si le pays de destination interdit officiellement l’entrée aux personnes séropositives. 

Conservez sur vous le certificat médical établi par votre médecin, si une injection doit être réalisée pendant le vol.

Placez vos médicaments dans différents bagages. Ayez sur vous votre certificat médical.

Placez vos médicaments dans différents bagages. Ayez sur vous votre certificat médical.

Je n’oublie pas d’emporter :

Une crème solaire haute protection et des vêtements protégeant du soleil.Une pharmacie pour les urgences (médicaments contre fièvre, douleur, diarrhées, vomissements, antiseptiques, pansements…).Une réserve de préservatifs de bonne qualité, en raison du risque de transmission du VIH (coexistence de plusieurs virus dans le monde) et d’autres infections sexuellement transmissibles.Des répulsifs anti-moustiques.

Il est absolument déconseillé, même si cela est tentant en vacances, d’interrompre votre traitement à l’occasion d’un voyage : en effet, cet arrêt peut entraîner de la fièvre, des douleurs ou des courbatures, ce qui gâcherait votre voyage, et risquerait de diminuer l’efficacité du traitement à long terme et de favoriser l’émergence de résistance.

MSA Ile de France

161 avenue Paul Vaillant Couturier ,
94250 Gentilly, France

Contacts

  • Fixe : 01 49 85 50 88
  • Fax : 01 49 85 49 86
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Cabinet médical Saint Blaise

4 rue Saint Blaise ,
75020 Paris, France

Contacts

  • Fixe : 09 54 40 65 75
  • Fax : 09 54 40 65 75
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J'assiste à une réunion d'éducation thérapeutique pour une MICI

    Cette vidéo vous permet de découvrir les échanges entre une patiente, une infirmière d’éducation thérapeutique et un patient expert. Ces réunions sont l’occasion d’être en contact avec des personnes tiers qui connaissent le quotidien de la maladie et les difficultés rencontrées. Cette jeune patiente a pu prendre de nombreuses décisions qui lui permettent d’avancer et de faire des choix à long terme.

    Lire la suite
  • J’ai du diabète : comment gérer le jeûne du Ramadan (langue arabe)?

    CETTE FICHE EST EN LANGUE ARABE. Le Ramadan est le quatrième des cinq piliers de l’Islam, avec la prière, la profession de foi, l’aumône et le pèlerinage à la Mecque. Au cours de ce mois, il est interdit aux adultes de manger et boire de l'aube au coucher du soleil. Si vous avez du diabète, faire le Ramadan est très souvent possible, mais cela doit être préparé pour éviter les risques liés au jeûne. Il est indispensable d’en discuter tôt avec votre médecin.

    Lire la suite
  • MICI : ne pas attendre pour chercher de l’aide

    Cette vidéo est le témoignage d’une jeune fille de 16 ans, souffrant d’une MICI, qui a longtemps vécu sa maladie comme une injustice, et se renfermant sur elle-même. Un jour, elle a accepté de participer à des séances d’aide, d’éducation thérapeutique. Elle vous dit ce qu’elle en a retiré. Comme elle, ne restez pas seul et tournez-vous vers les autres.

    Lire la suite
  • Je connais les modalités du diagnostic du cancer de l’estomac

    Le cancer de l’estomac, appelé également cancer gastrique, touche principalement les hommes de plus de 65 ans. Un diagnostic précoce augmente les chances de guérison.

    Lire la suite
  • Je vais dire à mes enfants que j'ai un cancer

    Votre médecin vous a annoncé que vous avez un cancer. Vous vous demandez si vous devez le cacher à vos enfants pour les protéger ou si vous devez leur en parler et comment.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale