Docteur Robert WOLFF

Autre
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Cancer :  je connais le rôle des membres de l'équipe médicale qui est à mes côtés -  Docteur Robert WOLFF - Docvadis

Cancer : je connais le rôle des membres de l'équipe médicale qui est à mes côtés

Tout au long du traitement de votre cancer, vous allez rencontrer de nombreux professionnels de santé. Chacun intervient dans un domaine spécifique, et tous se concertent régulièrement afin d’adapter au mieux la stratégie de votre traitement.

Qui sont les médecins spécialistes du cancer et des traitements anticancéreux ?

Le cancérologue, ou oncologue, a une expertise dans le domaine du cancer. Il établit votre traitement avec les autres spécialistes et vous l’explique. Il est également là pour répondre à toutes vos questions. Vous le rencontrerez régulièrement pour faire le point sur l’évolution de votre maladie lors des consultations de surveillance.

  • L’oncologue médical est un spécialiste des traitements médicaux du cancer (chimiothérapie, hormonothérapie, immunothérapie, thérapies ciblées). Il vous avertit des effets secondaires possibles de chaque traitement, adapte le traitement selon votre tolérance.

  • L’oncologue radiothérapeute est spécialiste du traitement des cancers par radiothérapie (rayons X), ou curiethérapie (médecine nucléaire utilisant des éléments radioactifs). Il vous accompagnera tout au long de votre radiothérapie.L’oncologue radiothérapeute collabore étroitement avec le radiophysicien, qui est un spécialiste du fonctionnement et du contrôle des appareils de radiologie, radiothérapie et médecine nucléaire. Lors d’une radiothérapie, il choisit en concertation avec le radiothérapeute la durée et la répartition des doses de rayons permettant de bien traiter la tumeur tout en protégeant les organes adjacents.

 

Quels autres médecins interviennent dans le traitement ?

Le chirurgien intervient lors du diagnostic de cancer (lorsqu’une biopsie chirurgicale est nécessaire), et il procède à l’exérèse du cancer (ablation de la tumeur et des organes adjacents atteints). Lors de la 1re consultation de chirurgie, il vous expliquera les complications possibles de l’intervention et les séquelles que vous pouvez avoir.

 

L’anesthésiste-réanimateur est chargé de l’anesthésie et de la surveillance avant, pendant et après l’opération (prise en charge de la douleur post-opératoire en particulier). Vous le rencontrerez avant l’opération, afin d’établir un bilan pré-anesthésique.

 

L’anatomopathologiste examine au microscope les cellules et les tissus prélevés lors de la biopsie et l’ensemble des tissus enlevés lors de la chirurgie. C’est lui qui confirme le diagnostic de cancer, qui précise son type histologique, ainsi que des facteurs utiles pour évaluer le pronostic de votre cancer. Ces données orientent les choix des traitements nécessaires dans votre cas.

 

Le radiologue réalise et interprète les images radiologiques qui contribuent au diagnostic et au bilan du cancer. Ces images sont effectuées au cours de différents examens radiologiques : radiographie, échographie, scanner ou IRM (imagerie par résonance magnétique). Il peut aussi procéder à des biopsies sous contrôle d’un examen radiologique.

Consultez votre médecin car un traitement peut être décidé. Ayez les bons réflexes pour éviter la transmission des verrues

Qui sont les autres intervenants?

Le psycho-oncologue est un psychologue ou un psychiatre exerçant dans le champ de la cancérologie.Vous pourrez rencontrer un psychologue pour alléger vos difficultés psychologiques, personnelles, familiales, sociales... Il est important de faire appel à lui pour ne jamais rester seul(e) face à la détresse ou à l’angoisse. Il peut vous aider à communiquer et à mieux supporter votre traitement. Il est tenu par le secret professionnel, vous pouvez donc lui révéler vos sentiments les plus intimes. Il peut également vous proposer une psychothérapie, des entretiens ponctuels ou une participation à un groupe de parole.

Le psychiatre, médecin spécialiste, peut vous prescrire des médicaments psychotropes (anxiolytiques, antidépresseurs...).

 

La secrétaire, ou assistante médicale, vous accueille, vous renseigne et vous oriente. Elle organise les rendez-vous de consultations, assure le contact avec l’équipe soignante et tient à jour votre dossier médical.

 

L’infirmier(ère) s’occupe de vos soins, de l’administration des traitements prescrits par le médecin et de leur surveillance, que ce soit dans un établissement hospitalier, en libéral ou dans le cadre d’une hospitalisation à domicile (HAD). Il (elle) répond également à vos questions et vous apporte un soutien moral et physique.

 

Le manipulateur de radiothérapie est un technicien responsable du maniement des appareils de radiothérapie et de la surveillance de chaque séance de radiothérapie, en collaboration avec le physicien et le radiothérapeute. C’est lui qui s’occupera plus spécialement de vous en salle de traitement.

 

L’aide-soignant(e) participe aux soins (toilette, repas), en collaboration avec l’infirmier(ère)...

 

L’assistante sociale de l’hôpital peut vous aider à résoudre des problèmes et/ou des difficultés d’ordre économique et social (arrêt de travail, indemnités journalières, convalescence, aide à domicile...).

 

La diététicienne prend en charge les problèmes nutritionnels en rapport avec le cancer et ses traitements.

 

Le stomathérapeute est un(e) infirmier(ère) spécialisé(e) dans l’éducation des personnes ayant une poche de stomie.

 

Le masseur-kinésithérapeute aide à la prévention de certaines difficultés ou à la rééducation de certaines zones corporelles, grâce à des mouvements adaptés.

 

La consultation infirmière doit permettre de vous orienter, si besoin est, vers d’autres professionnels spécialisés : psychologue, assistante sociale, diététicienne, généticien… N’hésitez pas à aborder tous les problèmes potentiels.Votre médecin référent sera celui que vous nous indiquerez. C’est lui qui doit assurer la continuité des soins après les phases d’hospitalisation, et que nous informerons donc de tout ce qui vous concerne.

MSA Ile de France

161 avenue Paul Vaillant Couturier ,
94250 Gentilly, France

Contacts

  • Fixe : 01 49 85 50 88
  • Fax : 01 49 85 49 86
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Cabinet médical Saint Blaise

4 rue Saint Blaise ,
75020 Paris, France

Contacts

  • Fixe : 09 54 40 65 75
  • Fax : 09 54 40 65 75
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J'assiste à une réunion d'éducation thérapeutique pour une MICI

    Cette vidéo vous permet de découvrir les échanges entre une patiente, une infirmière d’éducation thérapeutique et un patient expert. Ces réunions sont l’occasion d’être en contact avec des personnes tiers qui connaissent le quotidien de la maladie et les difficultés rencontrées. Cette jeune patiente a pu prendre de nombreuses décisions qui lui permettent d’avancer et de faire des choix à long terme.

    Lire la suite
  • J’ai du diabète : comment gérer le jeûne du Ramadan (langue arabe)?

    CETTE FICHE EST EN LANGUE ARABE. Le Ramadan est le quatrième des cinq piliers de l’Islam, avec la prière, la profession de foi, l’aumône et le pèlerinage à la Mecque. Au cours de ce mois, il est interdit aux adultes de manger et boire de l'aube au coucher du soleil. Si vous avez du diabète, faire le Ramadan est très souvent possible, mais cela doit être préparé pour éviter les risques liés au jeûne. Il est indispensable d’en discuter tôt avec votre médecin.

    Lire la suite
  • MICI : ne pas attendre pour chercher de l’aide

    Cette vidéo est le témoignage d’une jeune fille de 16 ans, souffrant d’une MICI, qui a longtemps vécu sa maladie comme une injustice, et se renfermant sur elle-même. Un jour, elle a accepté de participer à des séances d’aide, d’éducation thérapeutique. Elle vous dit ce qu’elle en a retiré. Comme elle, ne restez pas seul et tournez-vous vers les autres.

    Lire la suite
  • Je connais les modalités du diagnostic du cancer de l’estomac

    Le cancer de l’estomac, appelé également cancer gastrique, touche principalement les hommes de plus de 65 ans. Un diagnostic précoce augmente les chances de guérison.

    Lire la suite
  • Séropositivité et voyage : bien préparer mes médicaments

    Lors de la préparation de vos valises, passez en revue les médicaments et produits indispensables, et prévoyez un rangement pratique pour le voyage.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale