Le site du Docteur Rick ANDRAOS

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Sous chimiothérapie, je me protège des infections : les bons conseils - Le site du Docteur Rick  ANDRAOS - Docvadis

Sous chimiothérapie, je me protège des infections : les bons conseils

Les traitements du cancer peuvent avoir des répercussions sanguines et, notamment, freiner la production de globules blancs. Les globules blancs, et principalement ceux dits « neutrophiles », sont des cellules impliquées dans la protection contre les infections. Si leur nombre diminue (on parle de neutropénie), vos défenses immunitaires sont affaiblies. Si votre chimiothérapie provoque leur baisse, il est nécessaire de vous protéger contre le risque d’infection. Voici quelques conseils simples à suivre.

  10 bons conseils pour se protéger des infections sous chimiothérapie

  J’évite le contact avec des personnes enrhumées ou grippées. J’évite les transports en commun, la fréquentation des piscines.

  Je me couvre bien pour sortir.

  Je me lave soigneusement les mains plusieurs fois par jour, surtout après le passage aux toilettes et avant les repas.

   Je maintiens une bonne hygiène de ma bouche : je me lave les dents trois fois par jour.

  Je prends une douche ou un bain tous les jours.

  Je fais attention en me coupant les ongles. Je privilégie l’usage du rasoir électrique.

Je lave abondamment avec de l’eau et du savon une éventuelle plaie, avant de la désinfecter et de mettre un pansement.

  J’évite les travaux qui soulèvent de la poussière et la manipulation de fleurs coupées.

 J’évite le contact avec les animaux domestiques et leurs excréments.

 Je porte des gants pour le ménage et lejardinage.

http://www.recupair.org
http://www.recupair.org
http://www.recupair.org
http://www.recupair.org
http://www.recupair.org
http://www.recupair.org
http://www.recupair.org
http://www.recupair.org
http://www.recupair.org
http://www.recupair.org
  •  Si des signes d’infection apparaissent (fièvre, courbatures, frissons,…), vous devez contacter votre médecin dans les 24 heures pour qu’il puisse prendre les mesures utiles.

Cabinet Médical

17 Avenue Georges Clemenceau,
83630 Aups, France

Contacts

  • Fixe : 0494 707 707
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Regusse Cabinet secondaire

1 Rue de la République,
83630 Régusse, France

Contacts

  • Fixe : 0494 707 707
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Prise en charge d'un mélanome : ce que je dois savoir

    Le mélanome est un cancer de la peau. Il nécessite une prise en charge rapide pour limiter son extension à d’autres organes.

    Lire la suite
  • Obésité : je contacte le Collectif national des associations d’obèses (CNAO)

    Regroupant trente-cinq associations de patients ou de proches de patients souffrant d’obésité, le Collectif national des associations d’obèses (CNAO) a pour principaux objectifs de transmettre de l’information au Grand public et aux patients afin de mieux leur venir en aide et de représenter un interlocuteur privilégié des pouvoirs publics (sur les thèmes du surpoids et de l’obésité) et de l’industrie agroalimentaire.

    Lire la suite
  • Comment être certains qu’aucune erreur sur nos identités n’est possible dans notre parcours AMP ?

    Pour éviter les erreurs de personnes et d’attribution des prélèvements, des procédures d’identitovigilance et de traçabilité très strictes, et indispensables, sont mises en place dans tous les centres d’Assistance médicale à la procréation (AMP). L’identitovigilance et la traçabilité permettent de vérifier les identités et de suivre les prélèvements en permanence et à toutes les étapes de la prise en charge. Les vérifications peuvent s’avérer répétitives et contraignantes pour les conjoints, mais on est ainsi certains que les ovocytes appartiennent bien à la bonne patiente, les spermatozoïdes au bon patient, et les embryons au bon couple.

    Lire la suite
  • Mon enfant est migraineux : je reconnais les signes

    La migraine chez l’enfant est plus fréquente qu’on ne le pense. C’est une affection handicapante pour les activités scolaires et sportives. Comme l’enfant a des migraines différentes de celle de l’adulte, il est plus difficile d’en faire le diagnostic. Voici les signes qui peuvent vous indiquer que votre enfant souffre de migraines.

    Lire la suite
  • Accompagnement d'un proche en fin de vie : ce que je dois savoir

    Les soins palliatifs visent à accompagner les patients en fin de vie. Cette offre de soins spécifique est rendue possible grâce à des structures adaptées.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale