Le site du Docteur Rick ANDRAOS

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Prédisposition génétique familiale et cancer : que dois-je savoir ? - Le site du Docteur Rick  ANDRAOS - Docvadis

Prédisposition génétique familiale et cancer : que dois-je savoir ?

Lorsque plusieurs personnes d’une même famille sont atteintes de cancer, qu’il s’agisse du même cancer ou de cancers différents, cela peut être dû à une prédisposition génétique transmise de génération en génération.

Une prédisposition génétique au cancer, qu’est-ce que cela veut dire ? 

Au cours de la vie, l’ADN, qui compose les chromosomes, subit régulièrement des lésions. Ces lésions qui peuvent être à l’origine de cancers sont réparées par des gènes spécifiques. Cependant, dans certains cas, des mutations de ces gènes « réparateurs » les empêchent de jouer leur rôle, augmentant ainsi le risque d’apparition de cancers. Certaines de ces anomalies peuvent être transmises des parents à leurs enfants, on parle alors de prédisposition génétique familiale à un type de cancer. 

Comment savoir s’il existe une prédisposition génétique à un cancer dans ma famille ? 

Certaines informations peuvent alerter votre médecin :

-         plusieurs cas de cancer sont avérés dans votre famille, dans une même branche parentale (maternelle ou paternelle),

-         vous développez un cancer à un âge précoce, ou un des membres de votre famille a développé un cancer à un âge précoce, c'est-à-dire avant 40 ans,

-         vous souffrez d’une atteinte bilatérale, dans le cas de cancers sur des organes « doubles » (seins, ovaires…),

-         un cancer du sein a touché un homme de votre famille. 

S’il le juge nécessaire, votre médecin vous orientera vers un oncogénéticien qui examinera l’historique médical de votre famille et vous prescrira, s’il le juge nécessaire,  un test de dépistage effectué sur une prise de sang pour rechercher une éventuelle mutation génétique. 

Je suis porteur d’une mutation génétique, comment serai-je suivi ? 

Si vos analyses révèlent la présence d’une prédisposition génétique à un cancer, ou si un membre de votre famille est porteur d’une telle anomalie, l’oncogénéticien vous proposera, si vous le souhaitez,  un programme personnalisé de suivi (PPS) qui repose principalement sur une surveillance étroite tout au long de votre vie, par des examens cliniques et des examens d’imagerie ou de biologie spécifiques. 

Dans certains cas (cancer du sein ou de l’ovaire d’origine génétique et familiale), l’oncogénéticien pourra vous proposer une chirurgie préventive. Le PPS est élaboré lors d’une réunion pluridisciplinaire rassemblant toutes les personnes intervenant dans votre prise en charge. 

Un dépistage de l’anomalie génétique et un suivi spécifique peuvent aussi être proposés aux membres de la famille qui le souhaitent. 

Si vous acceptez que votre suivi soit coordonné par un PPS, vous signerez un consentement spécifique qui marquera le début officiel de votre prise en charge. 

Existe-t-il des traitements particuliers pour les cancers induits génétiquement ? 

Certains des cancers concernés par les prédispositions génétiques disposent de thérapies ciblées qui offrent de meilleures chances de guérison. La recherche pour lutter contre le cancer ne cesse d’évoluer pour développer ce type de traitements pour d’autres formes de la maladie. 

Quand dois-je en parler à ma famille ?  

Il est préférable d’informer vos descendants et vos frères et sœurs dès qu’un médecin vous conseille d’effectuer un dépistage de prédispositions génétiques à un cancer. Cela préparera vos proches à l’annonce éventuelle de la présence d’une prédisposition et du fait qu’il est recommandé qu’ils fassent également effectuer chez eux le dépistage de cette prédisposition.

Les prédispositions génétiques les plus fréquentes concernent le syndrome seins-ovaires et le syndrome de Lynch responsable principalement de certaines formes de cancers colorectaux, mais on connaît plus de 80 gènes de prédisposition génétique pouvant être à l’origine d’une vingtaine de cancers. Si vous avez un doute, posez la question à votre médecin.

Cabinet Médical

17 Avenue Georges Clemenceau,
83630 Aups, France

Contacts

  • Fixe : 0494 707 707
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Regusse Cabinet secondaire

1 Rue de la République,
83630 Régusse, France

Contacts

  • Fixe : 0494 707 707
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Prise en charge d'un mélanome : ce que je dois savoir

    Le mélanome est un cancer de la peau. Il nécessite une prise en charge rapide pour limiter son extension à d’autres organes.

    Lire la suite
  • Obésité : je contacte le Collectif national des associations d’obèses (CNAO)

    Regroupant trente-cinq associations de patients ou de proches de patients souffrant d’obésité, le Collectif national des associations d’obèses (CNAO) a pour principaux objectifs de transmettre de l’information au Grand public et aux patients afin de mieux leur venir en aide et de représenter un interlocuteur privilégié des pouvoirs publics (sur les thèmes du surpoids et de l’obésité) et de l’industrie agroalimentaire.

    Lire la suite
  • Comment être certains qu’aucune erreur sur nos identités n’est possible dans notre parcours AMP ?

    Pour éviter les erreurs de personnes et d’attribution des prélèvements, des procédures d’identitovigilance et de traçabilité très strictes, et indispensables, sont mises en place dans tous les centres d’Assistance médicale à la procréation (AMP). L’identitovigilance et la traçabilité permettent de vérifier les identités et de suivre les prélèvements en permanence et à toutes les étapes de la prise en charge. Les vérifications peuvent s’avérer répétitives et contraignantes pour les conjoints, mais on est ainsi certains que les ovocytes appartiennent bien à la bonne patiente, les spermatozoïdes au bon patient, et les embryons au bon couple.

    Lire la suite
  • Mon enfant est migraineux : je reconnais les signes

    La migraine chez l’enfant est plus fréquente qu’on ne le pense. C’est une affection handicapante pour les activités scolaires et sportives. Comme l’enfant a des migraines différentes de celle de l’adulte, il est plus difficile d’en faire le diagnostic. Voici les signes qui peuvent vous indiquer que votre enfant souffre de migraines.

    Lire la suite
  • Accompagnement d'un proche en fin de vie : ce que je dois savoir

    Les soins palliatifs visent à accompagner les patients en fin de vie. Cette offre de soins spécifique est rendue possible grâce à des structures adaptées.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale