Le site du Docteur Rick ANDRAOS

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
J'apprends à bien contrôler mon asthme - Le site du Docteur Rick  ANDRAOS - Docvadis

J'apprends à bien contrôler mon asthme

Un asthme mal équilibré nuit à la qualité de la vie au quotidien. En suivant des mesures simples et les conseils de son médecin, on peut contrôler et équilibrer sa maladie.

Comment savoir si mon asthme est bien contrôlé ?

Votre asthme est bien contrôlé s’il vous permet de mener une vie normale, sans que les symptômes ne vous gênent.

  • Vous ne ressentez pas ou peu de symptômes respiratoires, et notamment pas de réveils la nuit dus à l’asthme.

  • Vous n’avez pas de crise d’asthme.

  • Votre état n’impose pas d’hospitalisation en service d’urgence ni de consultation imprévue.

  • Vos besoins de traitement de secours, bronchodilatateur d’action rapide et de courte durée, sont réduits.

  • Vous n’êtes pas gêné dans vos activités physiques, même lors d’un effort.

  • Votre fonction respiratoire reste normale ou quasi normale (débit de pointe).

  • Vos médicaments sont bien tolérés.

Comment maintenir ce contrôle ?

Pour maintenir le contrôle, vous devez respecter certaines mesures simples :

  • Prenez régulièrement votre traitement de fond.

  • Echauffez-vous avant de faire du sport et évitez de pratiquer à l’extérieur en cas de température très basse ou de pic de pollution.

  • Sachez repérer les signes qui annoncent une crise.

  • Evitez les allergènes auxquels vous pourriez être sensible. De façon générale, pensez à toujours bien aérer votre logement, à passer quotidiennement l’aspirateur dans votre chambre, à laver régulièrement les voilages, rideaux, tapis, à nettoyer vos revêtements muraux, à éviter la compagnie des animaux domestiques.

  • Réduisez vos sorties inutiles en période de pollinisation.

  • Evitez le tabac et les atmosphères enfumées.

  • Lors du coucher, gardez à portée de main votre traitement.

Comment améliorer le contrôle ?

Il faut bien connaître les raisons qui peuvent déclencher vos crises. Souvenez-vous et notez ce que vous avez faitle jour d’une crise pour avoir des repères et prévenir une autre crise.Des tests allergologiques peuvent vous être proposés pour déterminer les éventuels allergènes en cause et prévenir d’autres crises.Sachez que certains facteurs peuvent déséquilibrer votre asthme, comme certains exercices, une infection virale, le climat, un stress… Vous devez apprendre à les reconnaître pour prévenir l’apparition de crises.Pensez à toujours conserver sur vous votre traitement de secours (bronchodilatateur d’action rapide).

Prenez chaque jour votre traitement de fond, même si vous vous sentez bien.

Ayez toujours avec vous votre traitement de secours.

Cabinet Médical

17 Avenue Georges Clemenceau,
83630 Aups, France

Contacts

  • Fixe : 0494 707 707
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Regusse Cabinet secondaire

1 Rue de la République,
83630 Régusse, France

Contacts

  • Fixe : 0494 707 707
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Prise en charge d'un mélanome : ce que je dois savoir

    Le mélanome est un cancer de la peau. Il nécessite une prise en charge rapide pour limiter son extension à d’autres organes.

    Lire la suite
  • Obésité : je contacte le Collectif national des associations d’obèses (CNAO)

    Regroupant trente-cinq associations de patients ou de proches de patients souffrant d’obésité, le Collectif national des associations d’obèses (CNAO) a pour principaux objectifs de transmettre de l’information au Grand public et aux patients afin de mieux leur venir en aide et de représenter un interlocuteur privilégié des pouvoirs publics (sur les thèmes du surpoids et de l’obésité) et de l’industrie agroalimentaire.

    Lire la suite
  • Comment être certains qu’aucune erreur sur nos identités n’est possible dans notre parcours AMP ?

    Pour éviter les erreurs de personnes et d’attribution des prélèvements, des procédures d’identitovigilance et de traçabilité très strictes, et indispensables, sont mises en place dans tous les centres d’Assistance médicale à la procréation (AMP). L’identitovigilance et la traçabilité permettent de vérifier les identités et de suivre les prélèvements en permanence et à toutes les étapes de la prise en charge. Les vérifications peuvent s’avérer répétitives et contraignantes pour les conjoints, mais on est ainsi certains que les ovocytes appartiennent bien à la bonne patiente, les spermatozoïdes au bon patient, et les embryons au bon couple.

    Lire la suite
  • Mon enfant est migraineux : je reconnais les signes

    La migraine chez l’enfant est plus fréquente qu’on ne le pense. C’est une affection handicapante pour les activités scolaires et sportives. Comme l’enfant a des migraines différentes de celle de l’adulte, il est plus difficile d’en faire le diagnostic. Voici les signes qui peuvent vous indiquer que votre enfant souffre de migraines.

    Lire la suite
  • Accompagnement d'un proche en fin de vie : ce que je dois savoir

    Les soins palliatifs visent à accompagner les patients en fin de vie. Cette offre de soins spécifique est rendue possible grâce à des structures adaptées.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale