Pôle autonomie CH Blois

Confusion aiguë : agitation (recommandations HAS)

Ces recommandations concernent la prise en charge initiale de tous les patients âgés ayant une confusion aiguë et agités, avec ou sans démence connue sous-jacente. Si la prise en charge des patients atteints de maladie d’Alzheimer ou apparentés présente des spécificités, elle donne lieu à des recommandations spécifiques. Est exclue de ces recommandations la prise en charge de la confusion aiguë postopératoire. Les recommandations visent à répondre aux questions suivantes : Comment identifier une confusion aiguë ? Quels sont les symptômes de confusion aiguë à rechercher ? Quelles sont les indications de l’hospitalisation ? Quelles sont les causes cliniques vitales ou évidentes à rechercher avant une sédation ? Quelles sont les situations au cours de confusion aiguë chez les personnes âgées pour lesquelles une sédation médicamenteuse de courte durée est justifiée en complément des autres modalités de prise en charge ? Quelles sont les modalités d’une sédation médicamenteuse de courte durée ? Quelles modalités de surveillance mettre en œuvre une fois l’agitation contrôlée ? Ces recommandations ont été élaborées par la HAS dans le cadre du Plan Alzheimer 2008-2012 (mesure 15).

Hôpital de Blois


Médecine interne gériatrique, Mail Pierre Charlot ,
41016 Blois Cedex, France

Contacts

  • Fixe : 02 54 55 63 95
  • Fax : 02 54 55 68 57
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Diagnostic et prise en charge de la maladie d'Alzheimer (recommandations HAS)

    voir aussi : http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_668822/diagnostic-et-prise-en-charge-de-la-maladie-d-alzheimer-et-des-maladies-apparentees

    Lire la suite
  • Maladie d'Alzheimer, guide HAS

     L’objectif de ce guide est d’expliciter pour les professionnels de santé la prise en charge optimale et le parcours de soins d’un malade admis en ALD au titre de l’ALD 15 maladie d’Alzheimer et autres démences. C’est un outil pragmatique auquel le médecin traitant peut se référer notamment au moment d’établir le protocole de soins conjointement avec le médecin-conseil et le patient. Ce guide concerne le diagnostic et la prise en charge de la maladie d’Alzheimer et des principales maladies apparentées : démence vasculaire, démence à corps de Lewy, démence associée à une maladie de Parkinson et dégénérescence lobaire fronto-temporale).

    Lire la suite
  • Recommandations Chutes Répétées HAS

     Fournir aux professionnels de santé une démarche clinique d'évaluation et de prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées applicable à la pratique quotidienne. Ces recommandations de bonnes pratiques professionnelles abordent les questions suivantes : Quelle est la définition des chutes répétées ? Quels sont les signes de gravité des chutes répétées ? Quel est le bilan à réaliser en cas de chutes répétées ? Que faut-il rechercher et comment ? Quelles sont les interventions permettant de prévenir les récidives de chutes et leurs complications ? Ce travail complète les recommandations de bonnes pratiques professionnelles élaborées par la Société française de documentation et de recherche en médecine générale (SFDRMG) en partenariat avec la HAS, sur le thème : « Prévention des chutes accidentelles chez la personne âgée » publiées en 2005.  

    Lire la suite
  • Maladie d'Alzheimer comportement perturbateur (recommandations HAS)

     Ces recommandations portent sur la prise en charge des troubles du comportement jugés par l’entourage (aidants et proches, professionnels intervenant auprès du patient, autres patients, etc.) comme dérangeants, perturbateurs, dangereux, que ce soit pour le patient ou pour autrui (opposition, agitation, agressivité, comportements moteurs aberrants, desinhibition, cris, idées délirantes, hallucinations, troubles du rythme veille-sommeil). Les troubles du comportement déficitaires ou de retrait (apathie, repli sur soi, dépression), également fréquents au cours de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées, et leur prise en charge ne sont pas traités dans ces RBP. Ces recommandations visent à : homogéiser les pratiques en termes de diagnostic, de prévention et de traitement des troubles du comportement perturbateurs ; promouvoir les techniques de soins non médicamenteuses ; éviter les prescriptions inappropriées, systématiques ou prolongées de psychotropes, en particulier de sédatifs et de neuroleptiques. Ces recommandations ont été élaborées par la HAS dans le cadre du Plan Alzheimer 2008-2012 (mesure 15).

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale