Cabinet de Pneumologie Médicis Santé

tabac et grossesse

 Pourquoi faut-il arrêter de fumer pendant la grossesse ?

Mère enfumée,

bébé éclopé

 

 

Parmi les 5 messages qui figurent tour à tour sur votre paquet de cigarettes, vous avez remarqué celui-ci «Femmes enceintes : fumer nuit à la santé de votre enfant». Intox ou info? Le but de cette fiche est de vous montrer qu’il s agit bien d’info ET d’intox car il est vrai qu’en fumant vous intoxiquez votre enfant.

 

Vous êtes enceinte: bravo!

C’est que vous avez contourné quelques écueils la fertilité de la femme fumeuse est diminuée car son stock d’ovules est amoindri et ses ovules sont moins facilement fécondables. Le risque de fausse-couche est augmenté de 40 % et les grossesses extra-utérines sont plus fréquentes aussi. Pour vous tout s’est bien passé.Tant mieux...

 

Le placenta n’est pas un filtre

Les produits toxiques de la fumée du tabac se retrouvent dans le sang maternel. Puis ils passent » la barrière placentaire ». Ils viennent donc directement » nourrir » votre bébé. Bien pire, il y a pour l’oxyde de carbone un effet de » trapping » c’est à dire que l’oxyde de carbone est concentré par le placenta qui nourrit le foetus. Celui-ci » bénéficiera», de ce fait, de taux supérieurs à ceux de sa mère.

D’autres toxiques vont nuire au bébé l’acide cyanhydrique qui diminue le taux de la vitamine B12 et le cadmium qui va priver le bébé du zinc important pour sa croissance.

 

Le tabac dangereux pour l’enfant?

Faut-il y croire?

Si vous fumez 20 cigarettes par jour depuis 6 ans 10 mois et 4 jours, alors vous venez de »fêter» votre 500 000eme bouffée. Vous avez fumé 2 kilomètres et demi de cigarettes. Et versé 40 000 F de taxes à l’État.Vous êtes une gentille contribuable, mais surtout une intoxiquée chronique et il est vrai que la bouffée suivante aura peu d’effet sur vous, sauf de calmer la sensation de manque due à votre dépendance à la nicotine.

Mais souvenez-vous de votre entrée dans le tabagisme et de vos premières bouffées toux, nausées, vertiges, maux de tête et coeur accéléré... Songez que le bébé que vous portez n'est pas un habitué : il débute son tabagisme et n’est pas dans le cadre d’une intoxication chronique comme vous l’êtes. Les effets chez lui sont ceux de l’intoxication aigué des débutants. Ils sont plus violents et c’est bien ce que montrent les échographies des femmes enceintes pendant qu’elles fument lors de l’inhalation d’une bouffée de fumée le coeur du foetus s’accélère de 15 % pendant une vingtaine de minutes, ses mouvements spontanés diminuent pendant une heure comme s’il devait économiser son oxygène.

 

                                                           Quels sont les risques pour l’enfant?        

Privé d’une partie de l’oxygène qui est remplacé par l’oxyde de carbone le foetus voit sa croissance stagner. Sa perte de poids finale sera en moyenne de 200 grammes environ. Ce déficit n’est pas catastrophique si tout se passe bien par ailleurs. Mais si pour une raison quelconque d’autres ennuis surviennent durant cette grossesse et provoquent une naissance prématurée, le risque va augmenter beaucoup pour ce très jeune fumeur

 

0K! J’arrête...

Ne vous y trompez pas : c’est difficile. Si 35 % des femmes fument lorsquelles débutent une grossesse et si toutes sont persuadées d’ arrêter leur tabagisme à cette occasion, toutes n’y arrivent pas! Une sur trois seulement peut interrompre son tabagisme, c’est dire qu’il faut vous motiver.

L'enjeu est d’importance car il concerne non seulement votre grossesse mais aussi l’allaitement qui va suivre et les premières années de sa vie où nul ne souhaite en faire à son tour un fumeur (passif).

Votre médecin traitant peut vous aider . Si votre conviction, les renforcements positifs de ses conseils avisés et son soutien psychothérapique ne suffisent pas, alors la substitution nicotinique par des timbres à des doses qu’il saura choisir peut vous aider. Certes ces timbres apportent de la nicotine comme la fumée du tabac, mais ils évitent l’oxyde de carbone, les goudrons, les irritants et c’est un moindre mal durant votre transition vers un sevrage réussi. Que je vous souhaite à tous les deux...

Vous et votre bébé!

Votre médecin.

Médicis Santé


secretariat, 7 bis rue du 11 novembre,
Scm Medicis Sante,
38200 Vienne, France

Contacts

  • Fixe : 0437022102
  • Fax : 0437022100
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale