pneumologie-allergologie
BPCO : je comprends ma maladie - pneumologie-allergologie - Docvadis

BPCO : je comprends ma maladie

La BPCO est une maladie chronique d'origine respiratoire principalement due au tabagisme. Elle s’installe lentement, de manière insidieuse et silencieuse. Tousser et cracher au réveil n’est pas normal. Il est important de faire mesurer son souffle pour dépister et prendre en charge cette maladie précocement.

Que veut dire BPCO ?

Les initiales BPCO sont celles de la Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive.

C’est une maladie des bronches et des poumons : les bronches se bouchent progressivement.

On tousse, on crache, on s’essouffle lors d’efforts importants, puis lors d’efforts de plus en plus modérés.

Qui peut être concerné par cette maladie ?

La maladie débute le plus souvent après 40 ans.

La BPCO touche 3,5 millions d’adultes en France, principalement fumeurs ou anciens fumeurs, dont environ 2 millions ne sont pas diagnostiqués.

A quoi est due ma BPCO ?

La majorité des BPCO est due au tabac.

Si on est fumeur ou ex-fumeur et/ou quand on a des symptômes évocateurs, il est important de faire mesurer son souffle au moyen d'un examen appelé épreuve fonctionnelle respiratoire (EFR), afin de dépister et de prendre en charge la BPCO précocement.

Dans quelques cas, la BPCO est due à des polluants (gaz, fumées, poussières textiles ou végétales, vapeurs toxiques).

 

Si on est fumeur ou ex-fumeur et/ou quand on a des symptômes évocateurs, il est important de faire mesurer son souffle, afin de dépister et de prendre en charge la BPCO précocement.

Maison Médicale Marzet

35 Honoré Baradat ,
64000 PAU, France

Contacts

  • Fixe : 0559925646
  • Fax : 0559925647
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Qu'est ce qu'une allergie alimentaire ?

    Les réactions allergiques déclenchées par les aliments peuvent survenir de façon soudaine, rapidement après le contact avec l’aliment responsable, dans un délai allant de quelques minutes à quelques heures.

    Lire la suite
  • syndrome d'apnée du sommeil : des conséquences au traitement

      Pourquoi doit-on réaliser un traitement ? Trop souvent les problèmes de ronflement sont pris à la légère alors que ceux-ci peuvent cacher un syndrome d’apnée du sommeil. Si elle n’est pas traitée, l’apnée du sommeil a des conséquences importantes : 1) pour la santé : * à court terme: fatigue au réveil, somnolence, dépression * à moyen terme, risque accru d’hypertension et de problèmes cardio-vasculaires. Aujourd’hui de nombreux apnéiques ne sont pas conscients de leur maladie et cherchent à traiter les conséquences (fatigue, somnolence, dépression) plutôt que la cause : l’apnée du sommeil. 2) pour retrouver une qualité de vie : * Lors d'un examen polysomnographique, les patients découvrent que leur ronflement peut dépasser le seuil de 84 décibels, soit 10 décibels de plus qu'un aspirateur! * Les personnes qui ronflent dorment avec beaucoup d'interruptions à cause du bruit lié aux "prises d'air". Elles se réveillent fatiguées. * Par ailleurs les ronflements bruyants interdisent une vie de couple normale (chambre à part). * Les visites chez les amis et la vie en communauté devient très compliquée, voire impossible.

    Lire la suite
  • Allergies : ce que je dois savoir

    L’allergie est une réaction inadaptée de l’organisme en présence d’une substance déterminée. L’allergie peut être respiratoire, alimentaire ou de contact.

    Lire la suite
  • J'ai une intolérance au gluten, je comprends les conséquences

    L’intolérance au gluten n’est pas une allergie alimentaire, mais une maladie à part entière. Il est très important de suivre un régime strict évitant le gluten, présent dans de nombreux aliments.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale