Le site du Docteur Philippe LEROY

Anesthésie - Réanimation
Conventionnement : Exercice hospitalier
Carte Vitale Acceptée
J'ai de l'hypertension artérielle pulmonaire. EN COURS D'ACTUALISATION - Le site du Docteur Philippe LEROY - Docvadis

J'ai de l'hypertension artérielle pulmonaire. EN COURS D'ACTUALISATION

L’hypertension artérielle pulmonaire correspond à une pression trop élevée au niveau des artères des poumons. Cela a des répercussions au niveau du cœur.

D'où vient mon hypertension artérielle pulmonaire ?

Le plus souvent, l'hypertension artérielle pulmonaire est la conséquence d'une insuffisance cardiaque.

Parfois, l'origine est pulmonaire : il y a une obstruction de l'artère pulmonaire à cause d'un caillot ou d'un épaississement de la paroi de l'artère.

Dans de très rares cas, la cause est inconnue. On parle d'hypertension artérielle idiopathique. Certaines maladies peuvent aussi se compliquer rarement d'hypertension artérielle pulmonaire (sclérodermie, infection par le VIH...).

Quels examens vais-je devoir faire ?

  • Vous allez passer une radiographie des poumons, un électrocardiogramme et une échographie cardiaque de dépistage.

  • En fonction des résultats des examens précédents, on vous fera peut-être un cathétérisme cardiaque pour confirmer le diagnostic.

Comment se passe un cathétérisme cardiaque ?

Cet examen peut nécessiter une courte hospitalisation.

Sous anesthésie générale, un tube équipé d'une sonde à son extrémité est introduit dans une veine, au niveau de l'aine, de la clavicule, du cou ou du bras.

L'objectif est de mesurer la pression au niveau des artères pulmonaires et de mesurer le débit cardiaque.

Comment vais-je être traité ?

Cela dépend de la cause.

Un anti-coagulant peut vous être donné pour rendre le sang plus fluide et empêcher la formation de caillots de sang.

Un vasodilatateur peut être donné pour «ouvrir» (dilater) les vaisseaux sanguins, en particulier les artères pulmonaires. Les principaux vasodilatateurs sont administrés par comprimés, aérosols ou injection continue sous-cutanée ou intraveineuse.

L'oxygénothérapie est conseillée aux personnes chez qui l'hypertension artérielle pulmonaire perturbe fortement l'oxygénation du sang.

Parfois, une opération chirurgicale est nécessaire.

Il est particulièrement important d'éviter tout effort physique intense.Vous pouvez pratiquer certaines activités physiques : demandez conseil à votre médecin.

centre hospitalier de Marne-la-Vallée


Service d'accueil des Urgences, 2-4 cours de la Gondoire ,
77600 Jossigny, France

Contacts

  • Fixe : 01 61 10 63 48
  • Fax : 01 61 10 72 51
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je vais passer une fibroscopie bronchique

    Une fibroscopie bronchique est un examen qui permet d’observer l’intérieur des bronches en y introduisant un système optique.

    Lire la suite
  • Je suis un traitement contre Helicobacter pylori

    La présence d’Helicobacter pylori dans votre organisme a été confirmée par un examen. Cette bactérie très répandue est responsable de plusieurs maladies gastriques, notamment les ulcères. Il faut donc l’éradiquer, c’est-à-dire la faire disparaître de votre organisme.

    Lire la suite
  • J'ai un nodule thyroïdien

    Le nodule est une modification de forme très fréquente de la thyroïde. Ce nodule forme une petite boule, qui passe souvent inaperçue, dans la thyroïde. Généralement, le nodule est bénin et ne nécessite aucun traitement.

    Lire la suite
  • Mon enfant a des verrues

    Les verrues sont de petites lésions de la peau, fréquentes en particulier chez l’enfant. Elles sont la plupart du temps bénignes, mais des précautions s’imposent pour éviter la contagion.

    Lire la suite
  • Pour rechercher Helicobacter pylori : je passe un test respiratoire

    Votre médecin vous a prescrit un test respiratoire à l'urée. Cet examen est aujourd’hui le test le plus fréquemment utilisé pour contrôler la présence puis l’éradication après traitement d’Helicobacter pylori, une bactérie présente dans votre organisme et responsable de troubles gastriques.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale