Le site du Docteur Philippe Marty

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je modifie mon régime alimentaire en cas de gastro-entérite - Le site du Docteur Philippe Marty - Docvadis

Je modifie mon régime alimentaire en cas de gastro-entérite

La gastro-entérite est appelée couramment grippe intestinale. Il s’agit d’une inflammation de l’intestin due à un germe qui provoque diarrhées et vomissements.

Dois-je boire en cas de gastro-entérite ?

Vous devez boire, car diarrhées et vomissements provoquent une perte d’eau et de sels minéraux (sodium, potassium…).
Si vous avez des nausées, buvez de l’eau par petites quantités, mais fréquemment.
Choisissez une eau minérale riche en sodium pour reconstituer votre stock de sels minéraux.
La consommation de sodas à base de cola est très controversée, mieux vaut vous en abstenir.
Buvez du bouillon de légumes salé pour vous réhydrater et filtré pour éviter aux fibres d’irriter votre intestin.

Quels sont les aliments à éviter durant une gastro-entérite ?

Il faut vous abstenir de consommer légumes, fruits et jus de fruits.
Les produits laitiers sont à éviter, sauf le yaourt qui rétablit la flore intestinale.
Plats en sauce et alcool sont évidemment à proscrire.

Que puis-je manger lorsque je vais un peu mieux ?

Vous pouvez recommencer à manger par petites quantités :

  • de la pomme râpée sans la peau ou en compote,

  • des petits pots (pommes coing) habituellement destinés aux bébés,

  • du riz très cuit avec un peu de beurre,
    du gruyère en lamelles ou râpé.

A partir de quel moment puis-je recommencer à manger ?

Lorsque vous n’avez plus de nausées, vous pouvez vous alimenter en adoptant pendant deux ou trois jours un régime dit sans résidus, afin de laisser votre intestin se reposer :

  • blanc de poulet, jambon, poisson à la vapeur,

  • pâtes, riz, sans sauce tomate,

  • yaourts.

Vous pouvez ensuite reprendre une alimentation normale.

Attention, le risque majeur d’une gastro-entérite est la déshydratation. Si la gastro-entérite se prolonge au-delà de deux ou trois jours, il est préférable de consulter.
Chez le nourrisson, une gastro-entérite peut provoquer une déshydratation importante et rapide, soyez vigilant et n’hésitez pas à emmener votre enfant en consultation ou à appeler le médecin de garde.

 

 

 

Maison Médicale

19 Avenue Jean Saccheti , 33510 Andernos, France

Contacts

Téléphone : 05 56 03 94 94
Fax : 05 56 03 94 90

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Recette de cuisine: consommé de noix de saint-jacques sur lit de poireaux

    Chaque repas doit apporter sa ration de lipides, glucides et protéines

    Lire la suite
  • Un test pour évaluer mes habitudes alimentaires

    Pour assurer un bon équilibre alimentaire, il faut associer un apport calorique, en quantité adaptée à votre âge et à votre activité, et un comportement alimentaire harmonieux, qui allie plaisir et équilibre. Evaluez vos habitudes alimentaires en faisant ce test et selon vos résultats parlez-en avec votre médecin.

    Lire la suite
  • Le régime sans résidu

     Le principe de ce régime est de diminuer ou de supprimer de l'alimentation les fibres alimentaires végétales. Ce régime entraînera une diminution du volume des selles, une diminution du transit intestinal et évitera d'irriter la muqueuse intestinale. Ainsi tous les légumes crus et cuits, tous les fruits crus et cuits, toutes les céréales complètes et les viandes fibreuses sont exclus des repas. Quelle est la durée du régime ? - Avant une coloscopie : 3 jours de régime sans résidus élargi (yaourts autorisés). - Après une diverticulite ou une colite ischémique : 2 à 3 semaines de régime sans résidus strict puis 2 semaines de régime élargi. Comment réintroduire les résidus : Après la période d'un régime sans résidu strict il faut réintroduire séparément les fibres, les amidons et le lactose (lait). Ne réintroduire qu'un aliment à la fois. - Pour les légumes : commencer par les légumes les moins riches en fibres c'est à dire les betteraves, les carottes bouillies, les tomates, les courgettes et aubergines pelées et épépinées, les haricots verts et fins, la salade cuite, les endives cuites, Les pointes d'asperge. - Pour les fruits : les compotes. - Pour les laitages : lait demi-écrémé cuisiné puis nature et fromages. - On réintroduit en dernier les crudités et les fruits (Toujours pelés). - On peut hacher les crudités au début.

    Lire la suite
  • Pendant ma grossesse, je veille à mon alimentation

    Tout au long de votre grossesse, vous devrez accorder une importance particulière à votre alimentation pour la santé de votre enfant et la vôtre.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale