Le site du Docteur Philippe JAEGER

Cardiologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée

Sédentarité

 D'après les recommandations de la fédération française de cardiologie

Sédentarité 

 

Le cœur a besoin d’exercices

C’est le sang qui apporte aux muscles l’oxygène dont ils ont besoin. Au cours de toute activité physique, les muscles en action exigent plus oxygène, donc plus de sang. Cette demande accrue en oxygène est satisfaite par une adaptation du système cardiovasculaire : le cœur augmente son débit, tandis que le réseau des artères dirige le sang en priorité vers les muscles en action, à commencer par le cœur lui-même, en plein effort de pompage intensif. Comme tout muscle, le cœur gagne en puissance lorsqu’il est entraîné régulièrement. Il propulse plus de sang à chacune de ses contactions. Ainsi, il n’a pas besoin de se contracter aussi souvent qu’un cœur non entraîné. Il économise son énergie. Il répond aussi plus rapidement aux demandes d’oxygène des muscles en action et s’adapte mieux aux besoins de l’organisme. En outre, l’activité physique améliore la circulation sanguine en dilatant les artères, permettant ainsi une meilleure irrigation de tous les muscles. Régulièrement pratiquée, elle permet de lutter efficacement contre l’excès de poids et peut améliorer une hypertension artérielle modérée.

 

L’activité physique, à tout âge

Chez l’enfant , l’exercice est essentiel pour son développement physique, intellectuel et social. Le sport est un jeu et doit le rester. Une pratique intensive ou une spécialisation trop précoce peuvent être néfastes. En période croissance, le jeune sportif visera à développer harmonieusement ses appareils cardiovasculaire et locomoteur, à maîtriser les gestes techniques et à améliorer ses capacités d’endurance. L’adulte doit plutôt s’orienter vers des sports permettant de soutenir un effort prolongé mais modéré et sans essoufflement, par exemple : la marche, la course à pied, le cyclisme, la natation… Cette activité doit être régulière, toute l’année, et pratiquée comme un loisir. Un contrôle médical régulier, axé sur l’aptitude au sport, doit être systématique. Après 60 ans , il s’agit de rester actif car c’est le meilleur moyen de lutter contre le vieillissement. Il faut cependant se limiter aux sports d’endurance : marche, natation, footing, cyclisme, gymnastique d’entretien,…Tout symptôme anormal (essoufflement, douleur thoracique) doit être signalé immédiatement à son médecin. Quelles activités choisir ?

  • La marche : une activité naturelle bien tolérée, même pour les cardiaques. Elle permet une adaptation très progressive du cœur et de la respiration à l’effort. Une demi-heure de marche à bonne allure (4-5 km/h) en terrain plat, trois fois par semaine, permet d’améliorer les performances de la pompe cardiaque de 12 %.

  • La bicyclette : elle doit être pratiquée à allure modérée et régulièrement. Un départ lent permet une adaptation cardiaque progressive.

  • La natation : un sport privilégié pour tous. Il favorise le développement de la cage thoracique et développe des muscles qui, habituellement ne travaillent pas.

  • La course à pied : le sportif amateur doit la pratiquer à son rythme, à son souffle, selon ses capacités musculaires de son âge, sans ess oufflement ni crampe.

  • La gymnastique : indispensable pour l’entretien de la musculation et de la respiration chez les non-sportifs. A pratiquer en séances de vingt à trente minutes, sans brusquer ni surmener le cœur, les muscles et les articulations, en série de dix à vingt mouvements intéressant les différents muscles : cou, dos, thorax, bras, bassin, abdominaux, jambes, etc. et surtout mouvements respiratoires.

D’après l’Atlas du cœur, Editions de la Fédération Française de Cardiologie "Cœur et Santé".

Cabinet Médical

85 Avenue Charles de Gaulle ,
92200 NEUILLY SUR SEINE, France

Contacts

  • Fixe : 01 46 40 00 40
  • Fax : 01 46 40 10 93
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale