Le site du Docteur Philippe JAEGER

Cardiologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée

Obésité

 D'après les recommandations de la fédération française de cardiologie

Obésité 

 

Les origines de l’obésité

L’obésité peut être d’origine génétique, liée par exemple au dysfonctionnement d’un seul gène (comme la leptine) ou, le plus fréquemment, à l’intervention d’un ensemble de facteurs prédisposants : plusieurs gènes participent au mécanisme de stockage de la masse grasse et de sa régulation. L’environnement joue un rôle très important : génétiquement adapté depuis des millions d’année à une dépense énergétique élevée et à des apports alimentaires plus ou moins faciles à se procurer, nous vivons depuis quelques années seulement une transformation radicale de notre mode de vie : sédentarisation, diminution de la dépense physique, modification substantielle de notre alimentation au profit  des graisses et des sucres, riches en apports caloriques… Ce qui entraîne un déséquilibre entre dépenses et apports au profit de ces derniers, conduisant à un stockage de l’énergie non dépensée sous forme de graisses.

 

Comment lutter contre la prise de poids

1) L’alimentation

La réduction des graisses est une priorité, notamment celles cachées dans l’alimentation. On les trouve aussi bien dans les aliments salés (charcuterie, biscuits, apéritifs, cacahuètes, chips, viande, fromage, plats en sauce, plats cuisinés tels que pizzas, tourtes, friands, quiches,…) que les aliments sucrés (pâtisseries, biscuits, chocolat, glaces, viennoiseries,…). Il s’agit aussi de limiter les graisses de cuisson en apprenant à cuisiner moins gras : cuisson vapeur, gril, papillotes, poêles antiadhésives. A contrario, les aliments glucidiques complexes d’origine végétale (féculents, produits céréaliers, légumes secs, fruits et légumes) ont un rôle essentiel pour obtenir une alim entation équilibrée.

Pour limiter les apports en calories :

  • Manger un féculant à chaque repas principal, en limitant les graisses d’accompagnement (huile, crème, beurre, fromages…).

  • Consommer des produits laitiers écrémés.

  • Manger de la viande une fois par jour (en privilégiant la volaille) ou le poisson.

  • Eviter d’associer trop souvent viande et fromage au même repas.

  • Attention aux huiles, même d’olive, elles contiennent 100% de graisses. Une à deux cuillères à soupe par repas suffisent. Eviter leur utilisation en friture.

  • Attention à l’alcool et aux boissons sucrées (sodas, jus de fruits…).

  • Prendre aussi souvent que possible trois repas par jour : petit déjeuner, déjeuner et dîner, éventuellement une collation.

  • Ne pas sauter de repas et éviter les repas trop lourds le soir.

Un repas équilibré comporte : une crudité ou un potage, une viande ou un poisson ou des œufs avec des légumes et une portion de féculent ou de pain, un laitage et un fruit.


2) L’activité physique

Pratiquer une activité physique régulière aide à maigrir et les avantages sont énormes en termes de santé. Bouger régulièrement est un des meilleurs moyens d’éviter de prendre du poids et surtout de ne pas en reprendre quand on en a perdu : par exemple, favoriser les déplacements à pieds et les transports publics plutôt que la voiture, marcher au moins trente minutes par jour, ne pas rester immobile ou assis longtemps.

D’après l’Atlas du cœur, Editions de la Fédération Française de Cardiologie "Cœur et Santé".

Cabinet Médical

85 Avenue Charles de Gaulle , 92200 NEUILLY SUR SEINE, France

Contacts

Téléphone : 01 46 40 00 40
Fax : 01 46 40 10 93

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale