Le site du Docteur Philippe DE REKENEIRE

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Arthrose du genou : je surveille mon poids - Le site du Docteur Philippe DE REKENEIRE - Docvadis

Arthrose du genou : je surveille mon poids

L’arthrose du genou est fréquente. Des changements dans l’hygiène de vie peuvent diminuer la douleur et la gêne articulaire.

Pourquoi ai-je de l'arthrose au(x) genou(x)?

Le genou est l'articulation qui assure la jonction entre l'os du fémur dans la cuisse et le tibia dans le mollet.

Pour fonctionner correctement, l'articulation doit être parfaitement positionnée dans l'axe de ces deux os. Dans le cas contraire, des pressions peuvent s'exercer sur le cartilage et provoquer son usure progressive conduisant à l'arthrose. Lorsqu'elle se situe au niveau du genou, on parle de gonarthrose.

Cette articulation étant très sollicitée, il est normal qu'elle soit fréquemment touchée par l'arthrose. En effet, on estime qu'au moins 15 % de la population en France en souffre.

Dans quelle mesure mon poids peut-il jouer un rôle ?

Le surpoids est un facteur de risque reconnu d'arthrose du genou, car c'est sur cette articulation que repose tout votre poids.

Un poids excessif augmente la charge sur ces articulations, ce qui provoque des pressions importantes favorisant l'apparition d'arthrose.
Votre poids est un élément essentiel de votre santé. Il doit être surveillé régulièrement, en tenant compte de votre taille.
Grâce à l'IMC, Indice de Masse Corporelle, on évalue le poids idéal d'une personne en fonction de sa taille et de son poids. L'indice de masse corporelle est valable pour un adulte, homme ou femme (18 à 65 ans).
Parlez-en avec votre médecin. Si vous êtes en surpoids ou obèse (calcul de votre IMC), vous risquez de développer des maladies cardiovasculaires ou un diabète, et vos articulations risquent également de souffrir.

Si je perds du poids, mon arthrose du genou peut-elle s'améliorer ?

Si vous êtes en surpoids ou obèse (calcul de votre IMC), vous devez perdre du poids en suivant des règles de diététique simples et en reprenant une activité physique.
Ne vous fixez pas d'objectifs irréalistes. L'aide d'un diététicien ou d'un nutritionniste peut améliorer votre comportement avec la nourriture.
Une perte de poids, même modérée de 5 à 10%, sera positive sur votre santé.
Perdre quelques kilos peut alors vous aider à améliorer les symptômes de l'arthrose du genou. Il est donc important de corriger un excès de poids pour améliorer, voire prévenir, une arthrose du genou.

Si mes genoux me font mal, faut-il que j'arrête le sport ?

Non. L'exercice est essentiel et vous aidera à assouplir votre articulation et même à soulager vos douleurs.

Vous pouvez, par exemple, pratiquer la marche, la natation, l'aquagym, la bicyclette ou le vélo d'appartement.

L'essentiel est de bien doser vos efforts et de choisir une activité adaptée, sans forcer.

Il est important de ménager votre articulation. Evitez, par exemple, de soulever certaines charges lourdes.

Perdre quelques kilos si vous êtes en surpoids, pratiquer une activité physique régulière à un rythme adapté sont des mesures simples qui permettent d'améliorer facilement l'arthrose du genou.

Maison Médicale

17 Route de Chambry ,
02840 Athies Sous Laon, France

Contacts

  • Fixe : 0323245688
  • Fax : 0323245451
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mon enfant consomme de l'alcool : comment puis-je l'aider ?

    La consommation d’alcool des adolescents se déroule généralement dans un cadre festif et de manière ponctuelle, et est associée à un phénomène de groupe et un effet d’entraînement. Les conséquences de cette alcoolisation peuvent être dramatiques.

    Lire la suite
  • Diabétique, je m'informe sur les signes et les conséquences d'une hypoglycémie (langue arabe)

    CETTE FICHE EST EN LANGUE ARABE. L’hypoglycémie n’est pas une maladie, mais un manque de sucre dans le sang. Elle est fréquente chez les diabétiques traités par insuline ou par certains médicaments. Il ne faut ni la dramatiser ni la négliger.

    Lire la suite
  • Diabète et pieds

    Les pieds des diabétiques sont plus fragiles que ceux de personnes non diabétiques dans certaines circonstances. C'est pourquoi ils doivent faire l’objet d’une attention soutenue.

    Lire la suite
  • Quelles peuvent être les complications du surpoids de mon enfant ?

    En examinant votre enfant, votre médecin va rechercher d’éventuelles complications de son surpoids voire de son obésité. Des examens complémentaires et le recours à des spécialistes peuvent être nécessaires.

    Lire la suite
  • Diabète et nerfs

    L'excès de sucre dans le sang, en cas de diabète mal équilibré, peut entraîner des lésions de vos nerfs. Cette complication du diabète, longtemps discrète, impose la vigilance. Vous apprendrez à bien surveiller vos pieds s'ils deviennent insensibles. Une petite plaie peut entraîner une gangrène d'un orteil, et même du pied. Vous devez être examiné au moins une fois par an pour dépister et prévenir ces complications.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale