Le site du Docteur Philippe DE REKENEIRE

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

Prévenir l'infarctus, c'est possible

 Dans la famille des maladies des artères coronaires, on estime que l’infarctus du myocarde touche à lui seul environ 100 000 personnes chaque année en France et représente en moyenne 1 décès toutes les 40 minutes(1) ! L’infarctus du myocarde n’est pas forcément une fatalité, il existe des moyens d’agir   

 

Prevenir l'infarctus, c'est possible !

 

9 conseils pour une meilleure prévention

 

http://www.infarctus-info.org/sites/all/themes/infarctus/images/info-prevenir/1.png

L'infarctus n'arrive pas qu'aux autres...

L’infarctus du myocarde représente en moyenne 1 décès toutes les 40 minutes , soit 13 000 morts chaque année. C’est la première cause de mortalité chez la femme et la seconde chez l’homme . Rendez-vous régulièrement chez votre médecin pour une visite de contrôle et de surveillance !

http://www.infarctus-info.org/sites/all/themes/infarctus/images/info-prevenir/2.png

Infarctus un jour, infarctus toujours

L’infarctus du myocarde expose au risque de récidive tout au long de la vie : 14% des patients pris en charge pour un infarctus décèdent dans la première année et 7 % dans le premier mois après l’accident . Prévenir l’infarctus avant qu’une crise arrive, mais aussi avant qu’une seconde ne survienne est une question de vie !

http://www.infarctus-info.org/sites/all/themes/infarctus/images/info-prevenir/3.png

Stop au tabac !

Le monoxyde de carbone présent dans la cigarette est à l’origine de la détérioration des parois internes des artères, et favorise la forma tion de plaques d’athérome qui les encrassent et les obstruent  . Entre 30 et 49 ans, le risque d’infarctus du myocarde est multiplié par cinq chez les hommes fumeurs . Votre médecin peut vous aider à arrêter de fumer, faites vous accompagner !

http://www.infarctus-info.org/sites/all/themes/infarctus/images/info-prevenir/4.png

Equilibrez votre alimentation

En limitant la consommation de graisses satur̩es (celles qui figent à température ambiante) et le trop plein de sucreries, vous limitez du même coup le développement de mauvais cholestérol et de diabète. Favorisez donc une alimentation saine et équilibrée (légumes et fruits, viandes blanches, poissons, huile d'olive...), qui, combinée à une activité physique régulière, vous permettront de protéger votre coeur.

http://www.infarctus-info.org/sites/all/themes/infarctus/images/info-prevenir/5.png

Pratiquez une activité physique régulière

Le cœur est un muscle, et comme tout autre muscle, l’entrainement le rend plus efficace ! La pratique régulière d’une activité physique favorise la dilatation des artères qui entourent et nourrissent ainsi mieux le cœur en oxygène. La bonne cadence pour entretenir votre cœur ? 30 minutes d’exercice par jour  : vélo, marche, natation, chacun doit trouver son rythme. Et en plus de tonifier le muscle cardiaque, faire du sport aide à lutter contre le cholestérol, l’hypertension artérielle ou encore le diabète !

http://www.infarctus-info.org/sites/all/themes/infarctus/images/info-prevenir/6.png

Te nsion : restez en dessous du seuil !

La tension artérielle mesure la pression du sang dans les artères. Une tension artérielle normale doit être inférieure à 14/9 . Le chiffre le plus haut mesure la pression systolique : le cœur se contracte et propulse le sang dans les artères, Le chiffre le plus bas mesure quant à lui la pression diastolique, quand le cœur se relâche et se remplit du sang provenant des veines. Lorsque la tension est trop élevée, le cœur, soumis à une surcharge de travail, se fatigue plus vite et inutilement. Et parce qu’elle favorise également le dépôt des graisses sur la paroi interne des artères, l’hypertension artérielle nuit à la bonne santé de votre cœur.

http://www.infarctus-info.org/sites/all/themes/infarctus/images/info-prevenir/7.png

S urveillez votre glycémie

Le diabète est un excès de sucre dans le sang ( > 1,26 g/L), et représente un facteur de risque des maladies des artères coronaires. Equilibrer son alimentation et faire du sport facilite sa prévention !

http://www.infarctus-info.org/sites/all/themes/infarctus/images/info-prevenir/8.png

Dépistez les antécédents familiaux

Le risque de mort subite suite à un infarctus du myocarde pour un individu donné est plus élevé lorsqu’un de ses parents est lui-même décédé précocement des suites d’une crise cardiaque. Les antécédents familiaux peuvent aider à prédire et mieux prévenir le risque de chaque individu.

http://www.infarctus-info.org/sites/all/themes/infarctus/images/info-prevenir/9.png

A ppelez le 15, 7j / 7, 24h/24

La prise en charge de l’infarctus est une véritable course contre la montre, ne perdez donc pas de temps ! Appelez le 15 (SAMU) en cas de douleur intense à la poitrine, quelle que soit l’heure, le jour ou l’endroit où vous vous trouvez.

1 minute gagnée, c’est 10% de survie en plus .

 


1 HAS – Programme Infarctus 2007-2010 – « Ensemble, améliorons la prise en charge de l’infarctus du myocarde » - Bilan 2009 
2 BEH Bulletin épidémiologique hebdomadaire. Numéro thématique – Surveillance épidémiologique des causes de décès en France. 18 septembre 2007 / n°35-36 
3 Source : « Société Française de cardiologie Bulletin des registres n°8 Avril 2010 www.sfcardio.org » 
4 Fédération Française de Cardiologie – Brochure « Tabac : pour mon cœur, j’arrête maintenant ! » 
5 Fédération Française de Cardiologie – Brochure « Objectif santé – prenez votre cœur en main » 
6 Source : HAS - Actualités et pratiques – Focus n°1 / septembre 2008 / www.has-sante.fr 
7 Fédération Française de Cardiologie - Campagne d’information « 1 vie = 3 gestes »

Maison Médicale

17 Route de Chambry ,
02840 Athies Sous Laon, France

Contacts

  • Fixe : 0323245688
  • Fax : 0323245451
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale