Le site du Docteur Philippe DE REKENEIRE

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
J'ai un excès de pilosité : que faire ? - Le site du Docteur Philippe DE REKENEIRE - Docvadis

J'ai un excès de pilosité : que faire ?

L’excès de pilosité constitue un symptôme plutôt qu’une maladie, et il est souvent l’objet de préoccupations esthétiques et psychologiques.

Qu’est-ce que l’hirsutisme ?

L’excès de pilosité est appelé hirsutisme, lorsque le développement de poils chez la femme est de type masculin (poils épais, drus, longs et pigmentés) et sur des zones qui en sont normalement dépourvues : le visage, la poitrine, les fesses, etc. Cela est différent de l’augmentation de la pilosité sur des zones normalement poilues. On parle alors d’hypertrichose : sur les bras, par exemple.

L'hypertrichose se caractérise par une augmentation de la pilosité entre autre sur les brasL'hypertrichose se caractérise par une augmentation de la pilosité entre autre sur les bras

Quelles en sont les causes ?

Tout comme chez l’homme, des hormones masculines – appelées androgènes – sont produites chez la femme par les ovaires et la glande corticosurrénale (la testostérone est une de ces hormones androgènes).
Chez la femme, l’hirsutisme peut avoir deux causes :

  • Un taux excessif d’hormones androgènes.

  • Une hypersensibilité aux androgènes des follicules des poils.

L’excès d’hormones androgènes peut être provoqué par une affection des ovaires (comme le syndrome des ovaires polykystiques). Il peut aussi être causé par des problèmes au niveau de la glande corticosurrénale (glande située au-dessus des reins et indépendante de ceux-ci). La prise de certains médicaments (stéroïdes ou anabolisants) en est une autre cause.
Très souvent, aucune de ces causes n’est retrouvée. On parle alors d’hirsutisme « idiopathique ». Les taux d’hormones androgènes sont normaux, et il n’y a pas de trouble des règles.

D’autres symptômes peuvent-ils s’associer à l’hirsutisme ?

Chez certaines femmes, l’hirsutisme peut s’accompagner d’autres signes, tels que :

  • acné,

  • perte de cheveux,

  • irrégularité des règles,

  • développement accru des muscles,

  • hypertrophie du larynx, à l’origine d’une gravité de la voix,

  • réduction du volume des seins, etc.

Qu'est-ce que je peux faire sur le plan esthétique ?

En fonction du contexte clinique et hormonal, un traitement médical par voie orale peut être prescrit, sauf contre-indication. Il doit être associé à une épilation pour faire disparaître ou masquer les poils inesthétiques. Il y a différentes solutions qui seront au mieux discutées avec un dermatologue :

  • Le rasage et la décoloration, et même l’épilation à la cire. Les poils rasés repoussent encore plus vite, les poils décolorés restent visibles.

  • L’épilation électrique, l’électrolyse et le laser sont des solutions plus durables, voire définitives. Toutefois, elles doivent impérativement être réalisées par des professionnels. Pour une meilleure efficacité, elles ne seront effectuées qu'après plusieurs mois de traitement.

Le principal problème de l’hirsutisme est son caractère inesthétique. Discutez-en avec votre médecin, il vous guidera dans vos démarches

Maison Médicale

17 Route de Chambry ,
02840 Athies Sous Laon, France

Contacts

  • Fixe : 0323245688
  • Fax : 0323245451
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je protège mes dents en cas de diabète : les bons conseils

    Votre diabète, s’il est mal contrôlé, peut favoriser une maladie des gencives entrainant un déchaussement des dents. La prévention des risques de complications dentaires est fondamentale. Pour éviter de perdre vos dents, voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • J'ai une bonne hygiène de vie pour limiter le risque de cancer colorectal

    L’alimentation joue un rôle dans l’apparition du cancer colorectal. La consommation d’alcool augmente le risque d’avoir un cancer colorectal, tout comme une alimentation excessive en viandes rouges ou trop riche en charcuteries. A l’inverse, la consommation de fibres alimentaires et l’activité physique régulière, diminuent ce risque.

    Lire la suite
  • Mes règles sont douloureuses

    De nombreuses femmes sont concernées par les douleurs associées aux règles. Ces troubles, appelés dysménorrhées, peuvent apparaître dès les premières règles ou après quelques années.

    Lire la suite
  • Me faire tatouer, oui...en limitant les risques

    Cette vidéo vous explique que le tatouage n'est pas un geste anodin s'il n'est pas fait dans des conditions strictes d'hygiène. Le Dr Denis Ouzan décrit les risques infectieux encourus et un tatoueur montre ce qu'il faut faire et ne pas faire. Si vous avez fait un tatouage dans des conditions limites, pensez à vous faire dépister : parlez en avec votre médecin ou rendez vous dans un centre de dépistage, un Cegidd.

    Lire la suite
  • J'offre un bon sommeil à mon bébé

    Pendant son sommeil, le cerveau de bébé fabrique de l’hormone de croissance et son système nerveux achève son développement. Un bon sommeil est donc garant d’une bonne croissance.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale