Le site du Docteur Philippe DE REKENEIRE

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Ma maladie cardiovasculaire peut-elle affecter ma sexualité ? - Le site du Docteur Philippe DE REKENEIRE - Docvadis

Ma maladie cardiovasculaire peut-elle affecter ma sexualité ?

L’acte sexuel a des répercussions sur l’activité cardiaque. Le maintien d’une activité sexuelle régulière contribue cependant à l’équilibre individuel et doit donc être envisagé au cas par cas selon les capacités physiques.

Quel est l’effet de l’activité sexuelle sur le cœur ?

L'acte sexuel est une activité physique assez intense. Elle entraîne une augmentation rapide et importante du rythme cardiaque et de la tension artérielle.

Je viens de subir un infarctus, quand pourrai-je reprendre une vie sexuelle sans risque ?

Après l’infarctus, votre cœur est fragilisé. Une période de rééducation à l’effort, quel qu’il soit, est généralement nécessaire. Sa durée dépend de la gravité de votre infarctus et de votre état de santé général. En moyenne, la capacité à supporter un effort moyen, comme celui de l’acte sexuel, revient dans les semaines qui suivent l’infarctus.

L’acte sexuel me fait-il courir un risque ?

Il représente un effort notable pour le cœur. Toutefois, le risque d’infarctus au cours de l’acte, s’il n’est pas nul, reste faible. Une étude menée en Suède a montré qu’à peine plus de 1 infarctus sur 100 a lieu après ce type d’effort. A noter que ce risque est plus important chez un homme qui ne pratique aucune activité physique régulière.

Je fais de l’hypertension artérielle, quel est l’impact de la maladie ?

L’hypertension artérielle endommage vos artères et perturbe la circulation sanguine. Elle peut diminuer votre capacité d’érection, le plus souvent de manière passagère. Toutefois, en l’absence de problème de ce type, rien ne contre-indique la pratique d’une activité sexuelle régulière.

Je souffre d’angine de poitrine (angor), y a-t-il un risque lors des rapports sexuels ?

Le risque de déclencher des douleurs lors d’un effort physique dépend de la sévérité de votre angine de poitrine (angor). Toutefois, si vous pouvez supporter un effort moyen sans souffrir, comme monter deux étages à pied, vous devez pouvoir supporter l’effort de l’acte sexuel. Les résultats du test d’effort que vous avez peut-être passé constituent un bon indicateur du type d’effort que vous êtes capable d’accomplir.

Je suis insuffisant cardiaque, puis-je avoir des rapports sexuels ?

L’activité sexuelle ne constitue pas, par elle-même, un risque. En revanche, votre capacité cardiaque étant diminuée, il est possible que vous souffriez de problèmes d’érection.

Les médicaments que je prends peuvent-ils avoir un impact sur mon activité sexuelle ?

Les médicaments ont pour objectif d’améliorer le fonctionnement de votre cœur. En cela, ils contribuent à l’amélioration de votre capacité à faire des efforts, notamment sur le plan sexuel.
Toutefois, certains d’entre eux – diurétiques, digitaliques, bêtabloquants – peuvent diminuer votre désir, ainsi que votre capacité d’érection ou d’éjaculation. Si vous sentez qu’ils ont des effets indésirables sur votre vie sexuelle, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin qui pourra, si possible, envisager des mesures correctrices.
Dans tous les cas, n’arrêtez pas de vous-même le traitement. Ces médicaments ont une importance vitale.

Le dysfonctionnement érectile peut être un premier signe de mauvais état cardiovasculaire (témoin d’un encrassement des vaisseaux sanguins). N’hésitez pas à en parler à votre médecin qui pourra, selon votre cas, vous prescrire un test d’effort pour confirmer le diagnostic et prendre les mesures nécessaires pour éviter la survenue d’un infarctus du myocarde.

Maison Médicale

17 Route de Chambry ,
02840 Athies Sous Laon, France

Contacts

  • Fixe : 0323245688
  • Fax : 0323245451
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Questions d'adolescents sur les Infections Sexuellement Transmissibles

    Cette vidéo donne la parole à des élèves d'une classe de seconde. Le Pr P.M. Girard, Infectiologue, répond à leurs questions telles qu'ils se les posent. Une IST, c'est quoi ? La prévention, comment ? La pilule du lendemain, quels risques ? A, B, C, pourquoi y a-t-il plusieurs hépatites ? Etc. Cette vidéo est pour les jeunes qui ont à peu près l'âge de ces élèves, et peut être aussi pour leur parents ...Ce jeu de questions-réponses peut tous vous intéresser.

    Lire la suite
  • Je me protège contre les infections sexuellement transmissibles

    Ces maladies sont toujours d’actualité avec une nette recrudescence chez les personnes infectées par le VIH en raison des comportements à risque. L’immunodépression des patients les rend plus vulnérables, les IST (infections sexuellement transmissibles) sont plus sévères. Le meilleur moyen de s’en protéger passe par la prévention.

    Lire la suite
  • J'envisage une IVG, interruption volontaire de grossesse

    L’interruption volontaire de grossesse (IVG) est autorisée jusqu’à 12 semaines de grossesse (soit 14 semaines après le début des dernières règles). Les mineures ont accès à l’IVG dans le respect de certaines règles.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur les IST auprès d’un CeGIDD

    Cette vidéo fait le point sur les infections qui peuvent être transmises au cours d’une relation sexuelle. Certaines sont en augmentation. Meilleur moyen de se protéger : le préservatif, masculin mais aussi le préservatif féminin. Et pour se faire dépister, bénéficier d’un traitement, poser vos questions, RV dans un CeGIDD .

    Lire la suite
  • Je comprends ce qui se passe au moment de la puberté

    La puberté, qui correspond au passage de l’enfance à l’adolescence, puis à l’âge adulte fertile, se caractérise par des modifications physiques, hormonales et psychologiques.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale