Le site du Docteur philippe anache

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Dépendant d’une substance ou d’un comportement : où puis-je me faire aider ? - Le site du Docteur philippe anache - Docvadis

Dépendant d’une substance ou d’un comportement : où puis-je me faire aider ?

Des structures spécialisées accueillent et prennent en charge les personnes dépendantes d’une substance ou d’un comportement, gratuitement et de façon confidentielle. Certaines sont également ouvertes aux proches, parents ou amis, et d’autres s’adressent spécifiquement aux adolescents et jeunes adultes.

Que peuvent m'apporter ces structures ?

  • Les Centres de Soins, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA). Ils proposent de l'information, des conseils, une évaluation médicale ou psycho-sociale et un projet de soin basé sur une prise en charge pluriprofessionnelle. Certains CSAPA offrent également un hébergement.

  • Les services hospitaliers spécialisés en Addictologie. Ils proposent des consultations d'addictologie sans hébergement ou une prise en charge avec hospitalisation (hôpital de jour, hospitalisation pour sevrage, etc.). Exemples : Equipes de Liaison et de Soins en Addictologie (ELSA) ou Equipes de Coordination et d'Intervention auprès des Malades Usagers de Drogues (ECIMUD).

  • Les communautés thérapeutiques. Elles proposent un hébergement long, de un an à deux ans, et un projet de soin basé sur la vie en groupe.

  • Les groupes d'entraide. Ils proposent des réunions régulières permettant une entraide et un accompagnement par les pairs d'un projet d'abstinence. Exemples : Narcotiques Anonymes, Cocaïne anonymes, Alcooliques Anonymes, Vie Libre, La Croix-Bleue, etc.

  • Les Consultations jeunes consommateurs des CSAPA. Elles proposent un accueil spécifique des jeunes consommateurs ou de leurs familles.

  • Les Points Accueil Écoute Jeunes (PAEJ), Les Espaces Santé Jeunes (ESJ), les Maisons de l'adolescent, les Centres Médico-Psychologiques (CMP). Ils proposent un accueil et une prise en charge dédiés aux enfants et aux adolescents.

Où puis-je me renseigner ?

 

Vous pouvez également vous renseigner en appelant des lignes téléphoniques, ouvertes 7 jours sur 7 :

 

  • Drogues info service : 0 800 23 13 13 ou 01 70 23 13 13, de 8 heures à 2 heures du matin.

  • Ecoute Cannabis : 0 811 91 20 20, de 8 heures à 20 heures.

  • Filsantejeunes : 0800 235 236 ou 01 44 93 30 74, de 9 heures à 23h.

  • Narcotiques Anonymes : 01 43 72 12 72, de 10 heures  à 22 heures.

Vous pouvez parler de votre addiction à votre médecin traitant qui saura, si cela est nécessaire, vous orienter vers une structure spécialisée.

cabinet médical du Dr Anache

95 rue Léon Gambetta , 59490 Somain, France

Contacts

Téléphone : 03.27.90.63.33
Fax : 03.27.86.46.83

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je prends des poppers : que devrais-je savoir ?

    Vendu dans des petites bouteilles en verre, le poppers est la substance la plus couramment expérimentée dans la population adulte après l’alcool, le tabac et le cannabis. Consommé dans un cadre festif ou pour agrémenter sa sexualité, il peut avoir des répercussions négatives tant sur la santé que sur les performances sexuelles.

    Lire la suite
  • Je prends connaissance des méfaits liés au tabac

    L’organisme souffre à chaque bouffée de fumée inhalée. La cigarette est un véritable poison. Description des méfaits liés au tabac.

    Lire la suite
  • Drogue, toxicomanie : je me fais aider

    Depuis plus de dix ans, l’association FIRST (loi 1901), représentée par ses membres, professionnels et spécialistes du domaine de la toxicomanie et du SIDA, est engagée dans la promotion, la mise en place et le soutien de politiques innovantes concourant à la réduction des risques en matière de toxicomanie au niveau national et international.

    Lire la suite
  • Drogue, toxicomanie : je prends connaissance des aides disponibles

    Placée sous l’autorité du Premier ministre, la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) constitue l’épicentre du dispositif français de lutte contre les toxicomanies. Elle a été chargée d’étendre sa compétence à l’abus d’alcool, de tabac et de médicaments psychotropes.

    Lire la suite
  • Quelle méthode pour arrêter de fumer ?

    Arrêter de fumer demande de la motivation et une méthode adaptée. Substituts nicotiniques, consultation anti-tabac, prescriptions médicales, cigarette électronique, méthodes alternatives. Tour d’horizon de l’arsenal anti-tabac.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale