Le site du Docteur Oussama ABOU AMARA

Pédiatrie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée

Bronchiolite

Qu’est-ce que c’est ? Quels sont les signes ? Quand faut-il rappeler le médecin ? Quel est le traitement ? En pratique…

 

 

Qu’est-ce que c’est ?

 

La bronchiolite est une infection virale très fréquente chez le nourrisson : il s’agit presque toujours d’un virus appelé VRS dont l’enfant guérit en quelques jours sans aucune séquelle.

 

Cette infection est très contagieuse, surtout dans les crèches, se transmet d’enfant à enfant, en général en passant par les mains des adultes. L’épidémie principale survient à la fin de l’automne. Lorsqu’un nourrisson fait plusieurs bronchiolites ou lorsque sa bronchiolite dure longtemps, on organise quelques examens pour vérifier qu’il n’y a pas une cause à ces sifflements répétés : asthme, fragilité bronchique…

 

 

 

Quels sont les signes ?

 

Le virus de la bronchiolite attaque (pas très méchamment) les petites bronches et provoque des sécrétions qui gène le passage de l’air ; ceci explique la toux souvent importante, les sifflements et la difficulté respiratoire.

 

L’infection débute par une sorte de rhume clair ; les sifflements durent 3 à 5 jours ; il persiste souvent une toux et un encombrement des bronches pendant 10 à 15 jours. La fièvre n’est pas élevée dans la bronchiolite.

 

 

 

Chez quelques nourrissons, surtout les plus jeunes (moins de 6 mois), la difficulté respiratoire peut nécessiter une surveillance à l’hôpital de quelques jours.

 

Il faut appeler ou rappeler le médecin si :

S  si la respiration devient très rapide ou irrégulière

S  si l’enfant se fatigue, n'arrive plus à dormir

S  s’il a du mal à boire ou s’il vomit chaque biberon

S  s’il est très encombré

S  s’il a beaucoup de fièvre

 

Si le médecin ne peut être contacté, il faut s’adresser directement aux urgences hospitalières pour vérifier qu’il n’a pas besoin d’oxygène.

 

 

Quel est le traitement ?

 

Dans la plupart des cas de bronchiolite, les traitements les plus efficaces sont surtout ceux qui aident l’enfant à se désencombrer : il faut déboucher le nez très souvent et expulser les sécrétions qui obstruent les bronches par des séances de kinésithérapie. L’autre point important est de donner suffisamment à boire : la respiration rapide fait perdre beaucoup d’eau à l'enfant.

 

Peu de médicaments sont vraiment efficaces dans la bronchiolite simple : on peut essayer, surtout s’il existe de l’allergie dans la famille et si les bronchiolites se répètent, les médicaments utilisés dans l’asthme.

 

Les antibiotiques ne sont pas efficaces dans les infections virales et le médecin ne les donne pas systématiquement.

 

 

 

En pratique…

 

Déboucher le nez  :            
mouchage au sérum physiologique, aspiration douce au mouche-bébé

Fractionner les biberons :
donner le biberon en 2 ou 3 fois afin de laisser le temps à l'estomac de se vider

Proposer à boire :
10 à 20 ml entre les biberons, solution de réhydratation ou eau

Kinésithérapie respiratoire : 3 à 5 séances, une séance par jour à faire avant le biberon

Médicaments :
en fonction de l’ordonnance…

 

Cabinet Médical du Docteur ABOU AMARA

3 Place Antonin Froidure ,
Borderouge,
31200 TOULOUSE, France

Contacts

  • Fixe : 05 61 11 27 60
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • MOYENS DE PREVENTION DE LA CRISE D'ASTHME

      L'asthme est une pathologie chronique qui provoque une inflammation et une constriction des bronches entraînant une difficulté respiratoire. La crise d'asthme ou l'aggravation de la symptomatologie asthmatique peuvent être déclenchées suite à l'exposition à des allergènes ou facteurs déclenchants. Les enfants asthmatiques n'ont pas tous les mêmes facteurs déclenchants . Il importe pour chaque enfant de définir le profil allèrgologique pour limiter les risques d'exposition aux facteurs déclenchants.                                     

    Lire la suite
  • Allergies : ce que je dois savoir

    L’allergie est une réaction inadaptée de l’organisme en présence d’une substance déterminée. L’allergie peut être respiratoire, alimentaire ou de contact.

    Lire la suite
  • J'ai de l'allergie respiratoire ou de l'asthme : quelles précautions prendre ?

    Les allergies respiratoires provoquent de l’asthme ou des rhinites. Pour éviter ces troubles, il faut limiter le contact avec les éléments qui vous rendent allergiques.

    Lire la suite
  • Je modifie mon régime alimentaire en cas de gastro-entérite

    La gastro-entérite est appelée couramment grippe intestinale. Il s’agit d’une inflammation de l’intestin due à un germe qui provoque diarrhées et vomissements.

    Lire la suite
  • ASTHME - Notions de base

     L'asthme est une dyspnée expiratoire (difficulté à expulser l'air à l'extérieur des poumons). Son intensité est très variable de la crise d'asthme totalement asymptomatique jusqu'aux formes sévères qui peuvent être inquiétantes mais n'engageant que rarement le pronostic vital. La crise d'asthme se produit lorsque les voies aériennes deviennent étroites et inflammées. L'asthme est une maladie multifactorielle : virale, allergique, irritative, familiale etc..

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale