Le site du Docteur Michéle PAYASLIS

Ophtalmologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Oeil et atteintes vasculaires : que dois-je savoir ? - Le site du Docteur Michéle PAYASLIS - Docvadis

Oeil et atteintes vasculaires : que dois-je savoir ?

La rétine est, comme tous les organes, nourrie et parcourue par des vaisseaux sanguins. Elle est donc sensible aux variations de pression des vaisseaux qui peuvent entraîner des accidents.

Quel rapport entre mon hypertension artérielle et une rétinopathie ?

L'hypertension artérielle est perceptible à tous les niveaux de la circulation artérielle. La rétine est l’un des seuls endroits où l'on peut voir aisément des artères. Il n'est donc pas étonnant qu'on puisse y diagnostiquer les signes d'une hypertension artérielle, surtout si celle-ci est ancienne et importante.
De petites hémorragies rétiniennes peuvent être visibles lors d’un examen ophtalmologique.
De même, lorsqu’une artère croise une veine sur la rétine, celle-ci peut entraîner un amincissement de la veine (signe du croisement). Cependant, il est rare que les signes rétiniens de l'hypertension artérielle (rétinopathie hypertensive) soient responsables de symptômes cliniques (troubles de la vision, perte d’acuité visuelle).

Est-ce que je peux avoir un accident artériel de l’œil ?

Un accident vasculaire est lié à une diminution d'oxygénation d'un tissu. On peut donc en avoir au niveau de tous les organes dès lors qu'une artère fonctionne mal. Cela peut être lié à son calibre, qui diminue progressivement dans les pathologies artérielles chroniques (artériosclérose par ex.), ou à la présence d’un caillot de sang qui s'y forme ou s'y bloque (embole).
Les vascularisations de l'œil et du cerveau étant très proches, notamment parce qu'elles transitent par les mêmes vaisseaux au niveau du cou, il y a parfois un lien entre les accidents vasculaires de l'œil et ceux du cerveau. Ainsi un caillot qui se forme au niveau du cœur ou des vaisseaux du cou peut se localiser, selon son trajet, dans l'œil ou le cerveau. Bien comprendre ce qui se passe et identifier la cause et l'origine du problème permet de protéger ces deux organes.

J’ai une thrombose d’une veine de la rétine ?

Les veines sont les vaisseaux chargés du retour du sang vers le cœur. Il en existe au niveau de l'œil et, comme ailleurs, elles peuvent se boucher. Les causes des occlusions veineuses sont multiples, soit au niveau de l'œil (glaucome), soit au niveau vasculaire général (hypertension artérielle, diabète, athérome), soit au niveau sanguin. Un bilan général est généralement nécessaire.

J'ai des facteurs de risque vasculaire. Dois-je surveiller mes yeux ?

L'œil est un organe où peuvent s'exprimer tous les problèmes vasculaires, et donc à risque de développer une complication chez les patients ayant des facteurs de risque vasculaire. La surveillance de l'œil est nécessaire dans certains cas (diabète, HTA), moins astreignantes dans d'autres situations. Cette prise en charge est à régler au cas par cas avec votre médecin.

Les vaisseaux se voient au cours de l'examen du fond d'œil. Tous les problèmes vasculaires peuvent survenir, certains peuvent être dépistés. La surveillance de l'œil fait partie intégrante de la prise en charge de certaines pathologies comme le diabète et l’hypertension artérielle.

Residence Le Plazza

2 Boulevard Albert 1er ,
ANTIBES, 06600 Antibes, France

Contacts

Téléphone : 0493342627
Fax : 0493342628

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Occlusion veineuse rétinienne : que dois-je savoir ?

    Les occlusions veineuses rétiniennes sont une pathologie fréquente et peuvent survenir à tout âge. Ce ralentissement de la circulation sanguine au niveau de la rétine doit être diagnostiqué, n’hésitez pas à consulter votre ophtalmologiste en cas de trouble de la vision d'un seul œil.

    Lire la suite
  • Appareil lacrymal : un schéma pour comprendre

    Ce schéma visualise et localise les différentes structures de l'appareil lacrymal. Votre ophtalmologiste pourra le commenter avec vous. Il vous permettra de mieux comprendre une production insuffisante de larmes, les anomalies d'écoulement des larmes, ou encore un larmoiement en raison d’un canal bouché.

    Lire la suite
  • Maladies des paupières : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de comprendre l’anatomie des paupières. Vous découvrez la localisation des muscles qui assurent leur ouverture et leur occlusion, celle des glandes palpébrales. Il vous permettra de mieux comprendre certaines maladies, comme le ptosis, des maladies de la cornée, un chalazion, l'ectropion… Votre ophtalmologiste pourra commenter ce schéma avec vous.

    Lire la suite
  • Uvéites : ce que je dois savoir

    Les uvéites sont des inflammations des structures internes de l’œil, qui se manifestent par une baisse de la vision, et souvent par une rougeur et des douleurs oculaires.

    Lire la suite
  • Sensation d'oeil sec : ce que je dois savoir

    La sensation d’œil sec est très fréquente, le plus souvent passagère et parfois subjective. Rarement grave, cette gêne doit toutefois être signalée.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale