Le site du Docteur Paul ROBEL

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
J'apprends à vivre avec ma MICI - Le site du Docteur Paul ROBEL - Docvadis

J'apprends à vivre avec ma MICI

Le diagnostic d'une MICI intervient le plus souvent entre 20 et 30 ans. Cette maladie est un vrai handicap pour le jeune adulte qui doit apprendre à vivre avec et la contrôler.

Dois-je privilégier des aliments pour contrôler ma maladie ?

Aucun aliment n’est interdit aux personnes souffrant de la maladie de Crohn ou de rectocolites hémorragiques. En revanche, certains symptômes courant chez les personnes atteintes de ces maladies (ballonnements, flatulences, douleurs intestinales) peuvent être évités grâce à quelques mesures simples :
• Eviter les alimentsà haute teneur en fibres (concombres, poivrons…), les choux, légumes secs, boissons gazeuses qui favorisent la formation de gaz.
• Limiter la consommation de produits sucrés, de laitages et de produits à base de levure.
• Manger et boire lentement, par petites bouchées, sans utiliser de paille.

 

Quels sports sont compatibles avec ma maladie ?

Après votre diagnostic, vous devez reprendre le sport progressivement. Les sports doux comme la marche doivent être privilégiés, puis vous pourrez reprendre la pratique de sports d’endurance (natation, jogging, vélo) et même de sports dits « violents » (sports collectifs, sports de combat…). Les périodes de poussée de la maladie sont fatigantes moralement et physiquement. Profitez-en pour vous détendre et pratiquer la relaxation.
Si vous portez une stomie, vous devrez éviter la pratique de sports de contact (boxe, lutte), les autres sports n’étant pas contre-indiqués. Sachez qu’il existe des poches de stomie de petite taille adaptées à la pratique sportive. Vous pourrez également protéger votre stomie grâce à des bandages et ceintures de soutien pour vous aider dans certains sports. N’hésitez pas à solliciter votre médecin ou votre pharmacien qui vous conseillera sur ces produits.

 

Je pars en vacances avec des amis. Comment gérer ma maladie avec discrétion ?

La prise en charge des MICI nécessite un traitement au long cours, une situation difficile à gérer si vous partez en groupe. Pour un long séjour, prévoyez la quantité nécessaire de médicaments pour le traitement de fond et pour la survenue de crises.
Pendant un trajet en avion, préférez les sièges proches des toilettes et pensez à commander des repas spécifiques (sans fibres ou sans lactose). Si vous voyagez en autocar, renseignez vous sur les pauses, et en voiture, empruntez les grands axes, bien équipés en services (toilettes, restaurants…).
Si vous portez une stomie, vous pouvez vous baigner en mer ou à la piscine normalement. Les poches étanches mais vous devrez protéger le filtre. Enfin, veillez à toujours disposer de papier toilette sur vous.

 

Je porte une poche de stomie. Des astuces pour l’oublier au quotidien ?

Pour ne pas être gêné par votre poche, portez des vêtements assez amples qui ne compriment pas la stomie. De la même façon, veillez à ce que la peau soit bien sèche avant de coller votre poche.
A la plage, emportez un double identique de votre maillot de bain. De cette façon, si vous rencontrez un problème avec votre poche, vous pourrez changer de maillot et de poche sans attirer l’attention de votre entourage.

 

Les MICI sont des maladies chroniques mais diverses méthodes permettent de vivre avec normalement. N’hésitez pas à demander conseil aux professionnels de santé (médecins, pharmaciens, infirmiers stomathérapeutes) qui vous conseilleront dans la prise en charge de votre maladie.

Cabinet du Dr Robel

21 rue du général de Gaulle , 56370 SARZEAU, France

Contacts

Téléphone : 02 97 48 06 00

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Tremblement orthostatique primaire

     Certaines personnes souffrent de tremblement des membres inférieurs apparaissant exclusivement en position debout, pénible, et obligeant à s'asseoir ou même à s'allonger. Cette pathologie décrite seulement dans les années 1980 est vécue comme déroutante et pénible. Un lien vers l'article du Pr Emmanuelle Apartis, neurologue, spécialiste des mouvements anormaux, sur le site de l'Association de malades APTES vous explique très clairement en quoi consiste cette affection neurologique rare souvent associée à un tremblement essentiel.

    Lire la suite
  • Que dois-je savoir sur les oreillons ?

    Les oreillons sont devenus une infection rare, mais, si la maladie est le plus souvent bénigne, elle peut parfois être à l’origine de complications. Il existe un moyen efficace de prévention : la vaccination.

    Lire la suite
  • Je m'informe sur le rhumatisme psoriasique

    Le rhumatisme psoriasique est une maladie qui n’est pas rare et qui touche le plus souvent à la fois la peau et les articulations. Ce qui rend son diagnostic parfois difficile.

    Lire la suite
  • Hypertension artérielle féminine: les spécificités

     Le comité français de lutte contre l'hypertension artérielle (CFLHTA) a décidé de faire de l'hypertension féminine le thème de sa campagne 2011-2012. En effet longtemps négligées, les spécificités du risque cardio-vasculaire féminin retiennent désormais toute l'attention des médecins. l'HTA féminine est en effet volontiers plus précoce chez les femmes que chez les hommes et est pour une part liée aux variations des hormones sexuelles tout au long de la vie: puberté, contraception, grossesses, ménopause...

    Lire la suite
  • Je m’informe sur les maladies rhumatismales via le site de la Société Française de Rhumatologie

    L'Association dite « Société Française de Rhumatologie » fondée en 1969 est une société savante regroupant des personnes s'intéressant aux maladies de l'appareil locomoteur.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale