Le site du Docteur Paul GALLET

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Avant une anesthésie, quelles consignes de jeûne devrai-je respecter ? - Le site du Docteur Paul GALLET - Docvadis

Avant une anesthésie, quelles consignes de jeûne devrai-je respecter ?

Durant la consultation d’anesthésie avant une opération, le médecin anesthésiste vous donnera des consignes de jeûne qu'il faudra respecter à la lettre, au risque de devoir retarder la chirurgie. La durée de ce jeûne avant l'opération dépend du type d'aliment et de boisson.

Pourquoi dois-je être à jeun ?  

Avant une intervention chirurgicale programmée, une période de jeûne doit être respectée pour que votre estomac soit entièrement vide durant l’anesthésie. En effet, il existe un risque de vomissement sous anesthésie générale qui peut être responsable de complications pulmonaires graves.  

Que puis-je manger et boire ?  

Les règles sur le jeûne préopératoire sont adaptées à votre situation par le médecin anesthésiste. 

En général il est recommandé :

  • pour les solides, les produits lactés, les soupes, les jus de fruits avec pulpe : arrêt à partir de minuit ou six heures avant l’intervention

  • pour les liquides clairs (eau, thé et café sans lait, jus de pomme ou d’orange sans pulpe) : arrêt deux heures avant l’intervention

  • pour le tabac et le chewing-gum : arrêt deux heures avant l’intervention. Ils sont responsables d’une sécrétion de sucs gastriques qui remplissent l’estomac même en l’absence de prise alimentaire. Cependant, plus la dernière cigarette est fumée bien avant l’intervention, mieux c’est.

 

Le 'cardia', sorte de clapet entre l’œsophage et l’estomac , ne joue plus son rôle.

 

Que se passe-t-il si je dois être opéré en urgence et que je ne suis pas à jeun ?  

Si l’opération doit avoir lieu dans les six heures, l’équipe médicale pratiquera une vidange de l’estomac, en utilisant une sonde gastrique ou en vous administrant un médicament qui provoquera cette vidange.

Si l’urgence est vitale, le médecin anesthésiste adaptera ses protocoles (utilisation de curares d’action très rapide, injection de morphiniques après l’intubation, etc.). 

Je dois prendre des médicaments alors que je suis à jeun : comment faire ?  

Le médecin anesthésiste a prévu lors de la consultation d'anesthésie les médicaments que vous devez prendre le jour de l’intervention. Vous pouvez les prendre même à jeun avec une petite gorgée d’eau. 

J’ai la bouche sèche, puis-je boire un peu ?  

Si vous êtes dans les deux heures avant l’intervention, vous ne pouvez pas boire, sauf une petite gorgée d’eau pour prendre vos médicaments. Néanmoins si vous avez la bouche ou les lèvres sèchent vous pouvez les humidifier avec une compresse imbibée d’eau, demandez au personnel soignant de vous aider.

 Il est possible que vous vous sentiez un peu faible à cause du jeûne. Il n’y a rien d’inquiétant à cela, mais il ne faut pas manger car cela obligerait à décaler la chirurgie. Si vous êtes inquiet ou êtes sujet à des hypoglycémies diagnostiquées par un médecin, parlez-en à l’infirmier.

 

84 Avenue Jean JAURES 30900 NIMES

84 Avenue Jean JAURES , 30900 NIMES, France

Contacts

Téléphone : 0466048350
Fax : 0466048354

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J'assiste à une réunion d'éducation thérapeutique pour une MICI

    Cette vidéo vous permet de découvrir les échanges entre une patiente, une infirmière d’éducation thérapeutique et un patient expert. Ces réunions sont l’occasion d’être en contact avec des personnes tiers qui connaissent le quotidien de la maladie et les difficultés rencontrées. Cette jeune patiente a pu prendre de nombreuses décisions qui lui permettent d’avancer et de faire des choix à long terme.

    Lire la suite
  • Enceinte, je m’informe sur le déclenchement d’accouchement

    Le déclenchement artificiel de votre accouchement est envisagé. L’accouchement peut être programmé pour raison médicale ou non. Cette technique respecte un certains nombres de règles pour vous permettre de donner la vie dans les meilleures conditions.

    Lire la suite
  • Hépatite C et grossesse : que devons-nous savoir ?

    Dans un couple, lorsque l’un des deux partenaires est suivi pour une hépatite C, le projet parental doit être programmé et discuté avec le personnel médical pour éviter tout risque de complication. Le dépistage de l’hépatite C a été récemment recommandé de façon systématique chez toutes les femmes en début de grossesse.

    Lire la suite
  • Je suis porteur du VIH, pourquoi faire un bilan rénal ?

    Découvrez pourquoi il est indispensable de faire un bilan rénal chez une personne vivant avec le VIH. Le dépistage de possibles complications rénales est essentiel et simple.

    Lire la suite
  • Quiz diabète type 2 : que sais-je des risques liés à mon diabète ?

    Vous savez que vous avez un diabète de type 2. Votre médecin vous a expliqué la gravité de cette maladie longtemps silencieuse. Assurez-vous d’avoir compris et retenu quelles peuvent être les complications de cette maladie. Voici un quiz pour évaluer aujourd’hui vos connaissances. Alors, VRAI ou FAUX ? Evaluez vos connaissances en répondant à ce quiz !

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale