Le site du Docteur Patrick VANDEVYVERE

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je suis séropositive, enceinte et bien suivie - Le site du Docteur Patrick VANDEVYVERE - Docvadis

Je suis séropositive, enceinte et bien suivie

Etre séropositive et enceinte sans l’avoir programmé nécessite un traitement adapté à la mère et à l’enfant et une étroite surveillance par une équipe médicale.

Quels sont les risques pour mon enfant ?

Si votre grossesse est suivie et traitée comme il convient, le risque de transmission virale à votre enfant est de l'ordre de 1 à 2 %.

Quels sont les risques pour moi ?

Votre maladie ne sera pas aggravée par votre grossesse.

Votre situation personnelle, vos sentiments, vos craintes, votre fragilité soulèvent interrogations, inquiétude, angoisse... N'hésitez pas à en parler lors des consultations. L'accompagnement n'est pas uniquement médical. Nous sommes aussi à votre écoute pour alléger vos difficultés.

Être séropositive et enceinte nécessite une étroite surveillance par une équipe médicale.Être séropositive et enceinte nécessite une étroite surveillance par une équipe médicale.

Comment vais-je être suivie ?

Vous serez surveillée comme toute femme présentant une grossesse à risque. Vous rencontrerez plusieurs spécialistes qui travaillent en équipe :

  • Obstétricien et sage-femme une fois par mois.

  • Infectiologue au minimum une fois par trimestre, voire une fois par mois en cas de signes cliniques ou biologiques particuliers.

  • Pédiatre.

  • Assistante sociale et psychologue, si nécessaire.

Votre traitement sera peut être adapté et il sera important de bien respecter votre prescription médicale. Vous passerez l'ensemble des examens habituels de suivi d'une grossesse.Votre traitement sera peut être adapté et il sera important de bien respecter votre prescription médicale. Vous passerez l'ensemble des examens habituels de suivi d'une grossesse.

Vous recevrez un traitement antirétroviral spécifique, dont la nature dépendra des choix de l'équipe qui en discutera avec vous : si vous êtes déjà sous traitement, ce ne sera pas nécessairement le même. Si vous n'en avez pas, il vous en sera prescrit un adapté à votre état.

En l'absencede problèmes particuliers liés à la grossesse, et si vous n'avez jamais eu de césarienne, vous accoucherez normalement comme la majorité des femmes. Mais votre obstétricien, s'il le juge nécessaire, pourra vous proposer une césarienne.

Comment sera suivi mon bébé ?

L'allaitement n'est pas possible car il présente des risques importants de transmission.

Votre bébé sera placé sous traitement antirétroviral à la naissance pendant quatre à six semaines : c'est le pédiatre qui déterminera le traitement et sa durée.

L'allaitement est déconseillé car il y aurait un risque possible de transmission à votre enfant. Votre enfant sera suivi dès sa naissance par un pédiatre et un traitement antirétroviral lui sera prescrit pendant les premières semaines de sa vie.L'allaitement est déconseillé car il y aurait un risque possible  de transmission à votre enfant. Votre enfant sera suivi dès sa naissance par un pédiatre et un traitement antirétroviral lui sera prescrit pendant les premières semaines de sa vie.

La recherche du virus se fait à la naissance, puis à 1 mois, 3 mois et 6 mois. A cet âge et en l'absence d'allaitement, on peut affirmer que l'enfant n'est pas contaminé.

Dans la majorité des cas, si vous avez été suivie, traitée et si vous avez scrupuleusement observé le traitement, il y a toutes les chances pour que ce résultat soit négatif.

Être maman

Votre séropositivité ne changera rien à votre rôle de mère. Comme toutes les mamans du monde, vous prendrez soin de votre bébé. Toutefois, il peut arriver que vous soyez particulièrement fatiguée par votre traitement et que vous ayez plus de mal à faire face, ne laissez pas l'angoisse et la culpabilité s'installer. Faites-vous aider. Parlez-en en consultation.

CABINET vandevyver

15 Emile Bernard , 29930 PONT AVEN, France

Contacts

Téléphone mobile : 0631340703
Téléphone : 0298061778

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • On découvre un diabète pendant ma grossesse

    Vous êtes enceinte et on vous découvre un diabète pendant la grossesse. Ce n’est pas rare : c’est le diabète gestationnel. Il s’agit d’un diabète survenant uniquement chez la femme enceinte n’ayant pas de diabète connu auparavant, qui disparaît après l’accouchement dans 90% des cas. Il peut avoir un retentissement sur la mère et le bébé, ce qui justifie une surveillance et un traitement particuliers.

    Lire la suite
  • Diabétique, je surveille moi-même ma glycémie

    Cette vidéo montre comment surveiller régulièrement sa glycémie. Une bonne surveillance de sa glycémie permet de savoir où en est son diabète et ainsi, de modifier son alimentation si besoin, ou d’aller voir son médecin en cas de trop grands changements dans les résultats.

    Lire la suite
  • Je protège mes dents en cas de diabète : les bons conseils

    Votre diabète, s’il est mal contrôlé, peut favoriser une maladie des gencives entrainant un déchaussement des dents. La prévention des risques de complications dentaires est fondamentale. Pour éviter de perdre vos dents, voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • Quiz diabète type 2 : que sais-je des risques liés à mon diabète ?

    Vous savez que vous avez un diabète de type 2. Votre médecin vous a expliqué la gravité de cette maladie longtemps silencieuse. Assurez-vous d’avoir compris et retenu quelles peuvent être les complications de cette maladie. Voici un quiz pour évaluer aujourd’hui vos connaissances. Alors, VRAI ou FAUX ? Evaluez vos connaissances en répondant à ce quiz !

    Lire la suite
  • Quelles aides pour mon proche atteint de maladie d’Alzheimer ?

    Outre le suivi médical proprement dit, d’autres professionnels peuvent aider votre proche dès l’annonce du diagnostic. Cette prise en charge est importante dans la maladie d’Alzheimer. Chacun a un rôle défini et vous pouvez agir en relais de ses actions.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale