Le site du Docteur patrick tellier

Médecine Du Sport
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Je vais être opéré d’une calcification d’un tendon de l’épaule - Le site du Docteur patrick tellier - Docvadis

Je vais être opéré d’une calcification d’un tendon de l’épaule

Vous allez être opéré d’une calcification d’un tendon de l’épaule. Il s’agit d’une intervention programmée courante dont nous vous exposons ici les principes.

Que dois-je faire à la maison avant l’intervention ?

Avant l’intervention, il faut vous assurer que vous avez bien arrêté tout traitement qui pourrait gêner la chirurgie, notamment les anticoagulants, selon les consignes du chirurgien et de l’anesthésiste.

Comment me préparer avant l’intervention ?

Quelle que soit les modalités de l’hospitalisation, vous devrez être à jeun au moins 6 heures avant l’opération. On vous demandera d’être à jeun la veille au soir si vous êtes opéré le matin. Les consignes de jeûne vous seront précisées par l’anesthésiste. Il est préférable que vous arrêtiez de fumer deux heures avant une opération en orthopédie. Cependant, plus la dernière cigarette est fumée bien avant l’intervention, mieux c’est. En effet, le tabac pourrait diminuer les capacités de cicatrisation de votre organisme et augmenter le risque d’infection.

 Afin de limiter le risque d’infection, vous prendrez une douche avec un antiseptique cutané (povidone iodée par exemple), éventuellement une la veille, et une autre le matin de l’opération.

Quelle équipe médicale va me prendre en charge ? Quand et à qui puis-je poser mes questions ?

A l’arrivée dans le service, le personnel hospitalier procédera à une vérification de votre dossier (identité, carte vitale, examens demandés en consultation d’anesthésie et imagerie médicale nécessaire au geste chirurgical).

 Vous serez pris en charge par un(e) infirmièr(e) qui complétera votre dossier lors de votre entrée à l’hôpital et qui pratiquera les soins nécessaires après l’opération. Un(e) aide-soignant(e) vous assistera lors des soins et servira vos repas.

 L’anesthésiste qui vous endormira le lendemain viendra vérifier avec vous que tout est en ordre.

 Enfin, généralement, votre chirurgien passera vous voir pour s’assurer que vous êtes prêt pour l’intervention.

 En Hôpital Universitaire, des internes et étudiants hospitaliers vous prendront en charge sur le plan médical. Dans d’autres structures il peut y avoir des médecins de salle. 

 Chaque membre de l’équipe est un interlocuteur à qui vous pourrez poser les questions qui pourraient encore vous préoccuper ou recueillir des précisions sur l’intervention et ses suites.

J’ai passé des examens, dois-je les apporter ?

En principe, des radiographies de l’épaule suffisent pour porter le diagnostic de calcification de l’épaule. Il est possible, en fonction de votre pathologie, que l’on vous ait prescrit également un arthro-scanner ou une IRM de l’épaule. Il est important de rapporter tous ces examens la veille de l’opération.

 Généralement, on vous demande de passer une autre radiographie de l’épaule la veille de l’intervention pour s’assurer que la calcification n’a pas disparu.

En quoi consiste la consultation pré-anesthésique ?

La consultation anesthésique a lieu au minimum 48h avant l’intervention. L’anesthésiste fera le point sur votre dossier médical, vos antécédents et votre état de santé actuel en vue de l’opération. Il vous expliquera le type d’anesthésie réalisé. Il répondra à vos questions sur les risques et le déroulement. Si nécessaire il vous donnera des consignes en vue de l’arrêt transitoire de médicaments pouvant être dangereux lors de la chirurgie, comme les anticoagulants.

De quelle anesthésie devrais-je bénéficier ?

On peut pratiquer la chirurgie pour calcification de l’épaule sous anesthésie générale, loco-régionale ou sous anesthésie générale complétée par une anesthésie loco-régionale.

L’anesthésie loco-régionale endort transitoirement les nerfs de votre épaule et de votre bras afin de réaliser l’opération et de limiter les douleurs une fois celle-ci terminée.

Combien de temps l’intervention dure-t-elle en général ?

Cette opération dure entre 20 minutes et 1 heure.

Est-ce que la chirurgie ambulatoire est possible ?

Selon les habitudes du service, vous pourrez être pris en charge en ambulatoire ou en en hospitalisation traditionnelle. La prise en charge ambulatoire vous permettra d’arriver à l’hôpital le matin de l’intervention et de rentrer chez vous le jour même. Des consignes et des explications vous seront alors données. En cas d’hospitalisation traditionnelle, vous serez généralement hospitalisé la veille de l’intervention et pourrez rentrer chez vous le lendemain de l’intervention.

Quoi qu’il en soit, aucun des deux types d’hospitalisation n’impactera les résultats de votre opération.

Comment se déroule l’intervention ?

Cette opération est faite sous arthroscopie. Grâce à cette technique mini-invasive, votre chirurgien n’a pas besoin d’ouvrir largement votre épaule. L’intérieur de votre articulation est visualisé grâce à une caméra stérile reliée à un petit câble (fibre optique). Il réalise un bilan complet de votre articulation puis repère la calcification situé dans l’un des tendons de la coiffe des rotateurs. Il ouvre alors la calcification et en évacue la plus grande partie à l’aide d’instruments spécifiques de cette technique mini-invasive. Le reste de la calcification disparaitra spontanément lors de la cicatrisation du tendon.

  Où se situe mon problème ? Explications anatomiques 

Partie du corps concernée

Appareil utilisé par l'orthoptiste dans le cadre d'un bilan de certains troubles de la vision

La calcification d’un tendon de la coiffe des rotateur est une pathologie touchant un tendon de l’épaule. L’épaule est une articulation constituée de l’extrémité supérieure de l’os du bras (humérus) qui s’articule avec l’omoplate au niveau de la glène. Ces deux os sont reliés l’un à l’autre par différents tendons dont les tendons de la coiffe des rotateurs. Les tendons dela coiffe, au nombre de 4, sont attachés à l’omoplate de part et d’autre de la glène et vont s’attacher sur la partie supérieure de l’humérus grâce à des tendons qui recouvrent la tête de l’humérus.

Quel est le problème ?

Ces tendons peuvent être le siège de calcifications. Une calcification est un dépôt semblable à de la craie qui se développe au sein du tendon. L’aspect de la calcification peut évoluer dans le temps et l’organisme essaie de s’en débarrasser.

Quelles en sont les conséquences ?

Appareil utilisé par l'orthoptiste dans le cadre d'un bilan de certains troubles de la vision

Bon nombre de calcifications ne se manifestent jamais et l’organisme parvient à les résorber. Le processus d’élimination de la calcification par l’organisme est long et s’accompagne de phénomènes inflammatoires qui peuvent provoquer une irritation douloureuse de différents éléments de l’épaule. Cette inflammation peut être responsable de douleurs très intenses et provoquer une raideur secondaire de l’épaule.

Quels sont les différents traitements ?

Le traitement d’une calcification de l’épaule est tout d’abord, conservateur et repose dans un premier temps sur un traitement par antidouleurs.

 Si celui-ci n’est pas efficace, on propose des infiltrations. Les infiltrations sous-acromiales de corticostéroïdes sont faites à l’aide d’une aiguille introduite dans l’épaule sous contrôle radiologique.

 La majeure partie des calcifications de l’épaule disparaissent sous traitement médical.

 En dernier recours, on peut proposer une trituration à l’aiguille de la calcification. Votre radiologue tente alors d’aspirer le gros de la calcification, sinon il décidera une intervention chirurgicale.

Pourquoi faut-il opérer ?

Généralement on propose une opération lorsque 2 infiltrations ont été inefficaces et que la douleur persiste. Le but de cette opération est d’aider votre organisme à évacuer la calcification en en retirant la majeure partie. Cette opération permet de visualiser parfaitement la calcification et de réaliser d’autres gestes chirurgicaux si nécessaires. Les résultats après opération sont très bons, mais la période de convalescence peut être longue.

Comment serai-je suivi après l’intervention ?

Généralement, on immobilise votre bras dans une écharpe après l’opération.

Et au réveil, où serai-je ?

Après l’opération vous serez en salle de surveillance post-interventionnelle (salle de réveil). L’objectif est de s’assurer de la reprise de vos fonctions après l’anesthésie générale. Sauf problème majeur, vous remonterez rapidement dans votre chambre d’hospitalisation.

Vais-je avoir mal ?

Les douleurs dans l’épaule diminuent progressivement avec généralement une amélioration dans les 3 premières semaines suivant l’intervention. Il est possible de constater un rebond douloureux environ un mois après l’opération qui disparaitra progressivement. Comme souvent après une intervention au niveau de l’épaule la période de convalescence peut prendre plusieurs semaines. 

Que puis-je attendre de l’intervention ?

Le but de l’opération est de permettre la résorption de la calcification et de supprimer les douleurs en rapport avec celle-ci.

Quels sont les risques ?

Les risques liés à la chirurgie pour calcification de la coiffe des rotateurs existent mais sont faibles.

 Comme pour toute intervention chirurgicale, il peut y avoir des complications liées à l’anesthésie générale et qui dépendent de l’état du patientet des pathologies associées qu’il présente.

 Rarement, il est possible que le muscle ou le tendon atteint par la calcification soient très abîmés et nécessite un geste de réparation sous arthroscopie. L’atteinte de nerfs ou de vaisseaux sanguins sont exceptionnelles.

 Dans certains cas, une raideur de l’épaule peut survenir après l’opération avec au maximum survenue d’une capsulite rétractile ou d’une algodystrophie. Il est fréquent d’avoir une petite raideur de l’épaule qui disparait avec le temps. Des exercices de kinésithérapie peuvent aider. Dans tous les cas, il est important de ne pas forcer sur l’épaule et de limiter au maximum la douleur en prenant des antalgiques pour ne pas favoriser ces problèmes de raideur.

 Enfin, il existe, comme pour toute intervention chirurgicale un risque d’infection. Une infection de l’épaule après opération nécessite généralement une ré-intervention pour lavage de l’articulation et une prise prolongée d’antibiotiques.

 Les récidives de calcification dans la même épaule sont rarissimes.

Quels seront les soins nécessaires ?

Il faudra protéger la zone opérée. L’infirmièr(e) réalisera des soins au niveau des cicatrices et refera le pansement dans les premiers jours après l’opération. Généralement, des soins de cicatrices sont également nécessaires à domicile et devront être réalisés par un(e) infirmièr(e). Il peut être utile d’avoir pensé à contacter un(e) infirmièr(e) avant l’intervention afin de prévoir vos rendez-vous après l'opération.

Aurai-je une cicatrice ?

Vous aurez de petites cicatrices (moins de 5 mm) au niveau de l’épaule. La cicatrice devra nécessiter une attention particulière dans les premiers jours pour éviter l’infection, et dans les semaines qui suivent pour une parfaite cicatrisation.

Combien de temps vais-je rester coucher ?

Généralement, le premier lever se fait le jour même del’opération, à l’aide du personnel soignant (infirmiers, kinésithérapeutes).

Quel sera mon délai de rétablissement ?

Comme après toute opération de l’épaule, il existe une période de convalescence plus ou moins longue. Les bénéfices de l’opération peuvent apparaitre plusieurs jours ou semaines après l’intervention. La récupération complète de l’épaule apparait  souvent après quelques mois.

Pourrai-je conduire, faut-il me faire raccompagner ?

Vous ne pourrez pas conduire immédiatement, quelqu’un devra vous accompagner pour la sortie. La reprise de la conduite automobile, tout comme le sport, sera déterminée par votre chirurgien.

Quand est-ce que je peux rentrer chez moi ?

La sortie se fait en moyenne le lendemain de l’opération. La période de convalescence consiste en un repos relatif, épaule immobilisée dans une écharpe pour votre confort.

Est-ce que je vais être immobilisé ?

Généralement, on immobilise votre bras dans une écharpe après l’opération. La durée d’immobilisation varie selon les habitudes du chirurgien.

Quelle sera ma mobilité après l’opération ?

Pour votre confort, l’épaule sera immobilisée dans une écharpe. Tous les mouvements de l’épaule sont possibles, sans forcer afin de ne pas déclencher de douleurs. Votre chirurgien définira avec vous un protocole de rééducation en tenant compte de votre pathologie et des constatations opératoires. Ce protocole précisera la durée d’immobilisation, et les exercices à réaliser.

Aurai-je un arrêt de travail ?

Un arrêt de travail de quelques semaines est généralement prescrit. La durée de convalescence dépend de votre profession et de votre rétablissement post-opératoire.

Quand reverrai-je le chirurgien ?

Vous reverrez votre chirurgien lors de la visite de contrôle quelques semaines après l’intervention. Il jugera avec vous de son efficacité et de la reprise du sport et des activités.

 

Avertissement : Cette fiche a été rédigée par un chirurgien spécialiste de ce type d’opération. Cependant, selon la gravité des pathologies et votre profil, certains éléments peuvent être amenés à être modifiés par votre chirurgien. Dans tous les cas c’est à son avis qu’il convient de se référer.

Cabinet médical du docteur Tellier

32 Avenue VICTOR HUGO ,
73200 ALBERTVILLE, France

Contacts

  • Fixe : 0479322633
  • Fax : 0479322001
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale