Site du Docteur Patrick PARPALEIX

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
VIH, sida : je connais les vaccins utiles, recommandés et contre indiqués - Site du Docteur Patrick PARPALEIX - Docvadis

VIH, sida : je connais les vaccins utiles, recommandés et contre indiqués

Le risque d’être infecté par certains agents infectieux est augmenté en cas d’infection par le VIH (virus de l’immunodéficience humaine), et certaines infections seront plus sévères. Il y a un intérêt à recommander la protection par des vaccins. En fait, ce n’est pas si simple car, en raison du déficit immunitaire provoqué par le VIH, certains vaccins peuvent provoquer des infections et sont interdits.

Quels sont les mécanismes de la protection induite par les vaccins ?

La vaccination consiste à induire une immunité active contre certains germes en introduisant dans l'organisme un vaccin préparé à partir de ces germes.
Il existe des vaccins vivants atténués qui induisent une infection à peine apparente : ils induisent une protection proche de celle qui succède à une infection naturelle, obtenue en moins de 2 semaines, après une seule injection, et la protection est prolongée sur de nombreuses années. Cependant, ils peuvent être responsables de maladies infectieuses vaccinales en cas d'immunodépression.
D'autres vaccins sont inertes, dépourvus de tout pouvoir infectieux (l'agent infectieux est inactivé par un procédé physique ou chimique, ou bien il s'agit de fragments d'agent infectieux). Ils nécessitent souvent plusieurs injections et des rappels réguliers car la protection est plus courte.
En France, des recommandations vaccinales sont publiées chaque année, en juillet, après avis du Haut Conseil de la santé publique.

Quels sont les risques de la vaccination compte tenu de ma séropositivité ?

Les vaccins vivants contre-indiqués en cas d'immunodépression sont les suivants : rougeole, oreillons, rubéole, varicelle-zona, fièvre jaune, rotavirus, poliomyélite oral. Si ces vaccins sont nécessaires par rapport à un risque particulier, votre médecin pourra généralement vous les proposer, dès lors que vos lymphocytes CD4 sont supérieurs à 200 mm³.
Le vaccin par le BCG est aussi un vaccin vivant. Il est strictement contre-indiqué en cas d'immunodépression. Il ne doit jamais être prescrit à une personne infectée par le VIH.

Quelles vaccinations puis-je ou dois-je faire ?

Les rappels des vaccinations générales :

  • Diphtérie, tétanos et poliomyélite injectable (rappel tous les dix ans).

  • Coqueluche en cas de contact avec des nourrissons ou chez les adultes susceptibles de devenir parents (une injection).

Des vaccinations spécifiques recommandées en cas d'infection à VIH sont à discuter avec votre médecin :

  • Pneumocoque (rappel tous les 5 ans).

  • Grippe (vaccination annuelle).

  • Hépatite A (1 dose suivie d'un rappel entre M6 et M12).

  • Hépatite B (3 doses : M0, M1, puis entre M6 et M12 ou 3 doses rapprochées et la dernière à M12 si besoin d'immunité rapide).

  • HPV, papillomavirus (3 doses : M0, M2, M6).

  • Varicelle (2 doses espacées de 4 à 8 semaines).

  • rougeole, Oreillons, Rubéole (si sérologie négative, 2 injections).

Des vaccinations sont à envisager en cas de voyage et selon le pays :

  • Fièvre jaune (attention, vaccin vivant et contrôle de la sérologie post vaccinale obligatoire).).

  • Encéphalite à tiques.

  • Typhoïde.

  • Rage.

  • Encéphalite japonaise.

  • Méningocoque.

  • Choléra.

Toute vaccination peut induire une augmentation transitoire et sans conséquence de la charge virale.

La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire en cas de voyage dans une zone intertropicale d'Afrique ou d'Amérique du Sud. Comme il s'agit d'un vaccin vivant atténué, elle est interdite en cas de CD4<200/mm³. Vous pouvez demander à votre médecin un certificat de contre-indication, mais il peut être refusé à l'entrée de certains pays.

Informations sanitaires en cas de voyage, vaccinations : http://www.diplomatie.gouv.fr; www.airfrance.fr; http://cmip.pasteur.fr; http://www.cimed.org

Centre médical Marie Curie

9 Braunston ,
1er étage, 77860 QUINCY-VOISINS, France

Contacts

Téléphone : 01 64 63 12 41

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Prévention du cancer du col de l'utérus chez les jeunes filles : ce qu'il faut savoir

    Ces informations sur la vaccination anti-HPV dans le cadre de la prévention du cancer du col de l’utérus vous concernent particulièrement si vous êtes une jeune fille de 11 ans à 19 inclus. Si vous êtes parent d’une jeune fille concernée, lisez les informations avant de lui transmettre le document. Vous pourrez ainsi en parler ensemble.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur la grippe

    La grippe est une maladie infectieuse le plus souvent bénigne mais pouvant entraîner de graves complications sur des organismes fragilisés. Du fait de la grande variabilité des virus de la grippe, chaque épidémie est différente des précédentes par le nombre de malades et de décès.

    Lire la suite
  • Dois-je me faire vacciner contre le zona ?

    Le zona est une maladie assez fréquente, qui touche le plus souvent les adultes. La majorité des cas (60 %) survient après 45 ans. La gravité de la maladie vient de ce qu’elle peut être à l’origine de douleurs persistantes et très difficiles à traiter. Ces douleurs chroniques, dites « post-zostériennes » toucheraient environ 20 % des adultes ayant développé un zona. Un vaccin est commercialisé en Europe depuis 2006 et a été inclus dans le calendrier vaccinal depuis 2016.

    Lire la suite
  • Allergique, puis-je me faire vacciner ?

    La vaccination est souvent source d’inquiétude chez les personnes allergiques. Pourtant, avec les vaccins actuels, l’intérêt de la vaccination est bien supérieur au risque lié à l’allergie. Seuls quelques rares cas obligent le médecin à différer ou à suspendre le rythme normal des vaccinations.

    Lire la suite
  • Hépatites : je comprends pourquoi et quand me faire vacciner

    5 000 nouvelles contaminations par le virus de l’hépatite B surviennent tous les ans en France, alors qu’il existe un moyen sûr et efficace de se protéger : la vaccination.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale