Site du Docteur Patrick PARPALEIX

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Témoignage de Thierry : il accepte le changement de sa voix lié à son cancer - Site du Docteur Patrick PARPALEIX - Docvadis

Témoignage de Thierry : il accepte le changement de sa voix lié à son cancer

Thierry, salarié de l’Urssaf, a subi une ablation du bas de la langue, suivie d’une chimiothérapie et d’une radiothérapie. Il vivra difficilement les effets secondaires pendant ses traitements. Voici son témoignage.

Après votre traitement, vous serez suivie très régulièrement sur le plan clinique. Un soutien psychologique, social et relationnel peut vous aider à surmonter vos difficultés.

« On m’a enlevé une tumeur à la base de la langue au niveau de la loge amygdalienne. Ensuite j'ai subi 33 séances de radiothérapie et trois séances de chimiothérapie. C'était un traitement lourd mais nécessaire. »

Appréhender les effets secondaires

« J’ai d’abord ressenti une grande fatigue et des nausées à cause de la chimiothérapie. Ensuite, la radiothérapie au niveau de la sphère ORL a provoqué une mucite, c’est-à-dire l’apparition de nombreux aphtes, ce qui est très gênant, notamment pour s'alimenter.

J'ai réagi en me disant "c'est nécessaire". C'est nécessaire parce que c'est un complément après l'intervention chirurgicale pour me soigner. Donc, je l'ai plutôt bien pris, parce que j'avais une envie de me soigner. C’était indispensable, c'est comme cela que je l'ai ressenti. »

Des transformations physiques a apprivoiser

Avec le temps, Thierry a réussi à s’habituer aux transformations physiques induites par le traitement du cancer afin de retrouver une vie sociale.

« Après l’opération, j’ai eu un problème pour m'exprimer. J'avais le sentiment qu'on ne me comprenait pas, que je parlais "avec une voix de canard". Et puis j'avais l'impression de ne pas être compris des autres. J’avais l'impression d'être regardé un peu comme une bête curieuse. J’avais peur que les gens se disent " il a une intonation bizarre ". Donc, au tout début je ne communiquais pas avec les autres, en dehors des membres de ma famille.

La déglutition aussi était beaucoup plus difficile. Alors pour manger, c'était très pénible car cela s’ajoutait à la mucite. Si mon épouse ne m'avait pas dit "viens manger" je ne me serais pas alimenté. J'avais perdu le plaisir de la table.

Avec le temps, aujourd’hui je vais mieux, j'accepte ma voix qui est toujours peut-être un peu nasillarde, mais je l'accepte et il le faut. Il faut passer outre. Il faut se dire la vie continue, il y a des gens à côté et il faut reprendre le contact avec eux, vos collègues, les gens autres que votre famille. Cette phase est passée et donc maintenant je reprends goût au contact, j'ai envie de reprendre goût au contact des autres. »

Centre médical Marie Curie

9 Braunston ,
1er étage,
77860 QUINCY-VOISINS, France

Contacts

  • Fixe : 01 64 63 12 41
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale