Docteur Jean-Yves REDOR, Ophtalmologiste à VERSAILLES

Ophtalmologie
Conventionnement : Secteur 2

LA CATARACTE

La cataracte, c'est le cristallin qui devient opaque et gêne la vision. Le seul traitement est chirurgical. Il s'agit d'une opération très sophistiquée mais parfaitement au point aujourd'hui. L'extraction de la cataracte s'accompagne de l'implantation d'un cristallin artificiel adapté à la personne opérée. On opère une cataracte quand elle devient gênante pour la personne.  

LA CATARACTE

 

La cataracte est une opacification du cristallin responsable d’une baisse d’acuité visuelle.

La baisse de vision est le symptome principal, d'autres symptomes peuvent s'associer: sensibilité à l'éblouissement, ternissement des couleurs, myopie  , ...

La cataracte touche surtout mais pas exclusivement les gens âgés.

Sa rapidité d’évolution est très variable. Globalement, elle va d’autant plus vite que la personne atteinte est plus jeune.

 

Il existe plusieurs types principaux de cataracte selon le siège des opacités sur le cristallin:

-         des cataractes de la capsule postérieure du cristallin (on les appelle sous-capsulaires postérieures) : elles touchent surtout les jeunes et évoluent très vite

-         des cataractes du noyau ( dites nucléaires) , les plus fréquentes, touchent surtout les adultes entre 60 et 80 ans. Elless sont responsables d’une myopie particulière (myopie d’indice) : les gens voyant leur vision de près s’améliorer sont parfois satisfaits au départ. Elles évoluent en général pendant 2 à 5 ans avant de gêner. Parfois, la cataracte peut aussi donner une   vision double  

-         des  cataractes du cortex ( dites corticales ) : évoluent très lentement sur 10 à 20 ans et touchent surtout les gens âgés.

 

 

LE TRAITEMENT

Il est uniquement chirurgical. (voir le chapitre « chirurgie de la cataracte »)

 

Il repose sur l’ablation du cristallin par une technique utilisant une sonde vibrante à la vitesse des ultrasons ( on appelle cette technique la phakoémulsification ) et l’implantation d’un cristallin artificiel pour compenser sur le plan optique l’ablation du cristallin. En effet, si on enlevait le cristallin sans le remplacer par un implant, la personne opérée  aurait besoin d’une grosse loupe pour voir correctement. On calcule avant l’intervention la puissance de l’implant nécessaire qui est adapté à chaque personne. On peut choisir de mettre un implant favorisant la vision de loin ou la vision de près ou la vision intermédiaire.

 

L’intervention se déroule sous anesthésie locale en ambulatoire  dans un bloc opératoire (c’est à dire entrée et sortie de la clinique le même jour)

 

La récupération se fait très rapidement en quelques jours.

 

On pose l’indication d 'opérer quand une personne se dit gênée dans sa vie courante . Cela dépend donc beaucoup de l’âge et de l’activité professionnelle.

En règle générale, on ne doit pas opérer une cataracte qui ne gêne pas la personne dans son quotidien, car comme toute intervention, il y a une possibilité de complications.

 

L'ERREUR LA PLUS COURANTE: penser que la cataracte est un voile qui pousse devant l'oeil.

 

CENTRE LASER VICTOR HUGO

6 rue du Dôme ,
75116 PARIS, France

Contacts

  • Fixe : 01 56 88 18 00
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

HÔPITAL PRIVE DE VERSAILLES

Site la Maye,
RP 953,
78000 VERSAILLES, France

Contacts

  • Fixe : 01 39 23 33 33
  • Fax : 01 39 63 34 91
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

CABINET D'OPHTALMOLOGIE

40 rue d'Angiviller ,
78000 VERSAILLES, France

Contacts

  • Fixe : 01 39 53 24 43
  • Fax : 01 39 50 51 09
  • Fixe : 01 39 53 24 43
  • Fax : 01 39 50 51 09
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mon enfant souffre de strabisme : que faire ?

    Le strabisme touche 5 % des enfants. Il est important de le traiter le plus tôt possible pour éviter la mauvaise vision d’un œil (amblyopie unilatérale).

    Lire la suite
  • La vue évolue avec l'âge : je fais suivre ma famille

    La vue évolue avec l’âge qui favorise la survenue de modifications ou de défauts de la vision.

    Lire la suite
  • Malvoyance : je connais les aides existant dans les milieux scolaire et professionnel

    Activité professionnelle et déficience visuelle ne sont pas incompatibles, mais impliquent des aménagements de manière à lever le handicap professionnel.

    Lire la suite
  • LA DEGENERESCENCE MACULAIRE LIEE A L'AGE ou DMLA

     La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une affection chronique, évolutive, invalidante et très fréquente, caractérisée par un vieillissement trop rapide de la macula (la zone centrale de la rétine) qui transmet au cerveau 90% de l’information visuelle. La DMLA, constitue dans les pays développés la première cause de baisse de la vision après cinquante ans. L’augmentation de la fréquence globale de l’affection est directement liée au vieillissement de la population. En France, plus de deux millions de personnes de plus de soixante cinq ans sont atteints de DMLA. Parmi eux, quatre cent mille souffrent de la forme la plus grave : la DMLA exsudative. Le retentissement fonctionnel et la fréquence de cette pathologie en font à l’évidence un véritable problème de santé publique.          

    Lire la suite
  • Le Glaucome

    Pour tout savoir sur le

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale