Service de chirurgie ophtalmologique et palpébrale
Diabète et yeux - Service de chirurgie ophtalmologique et palpébrale - Docvadis

Diabète et yeux

Vous êtes diabétique, votre fond d’œil doit être contrôlé chaque année, car le risque de troubles de la vue est important. La normalisation du taux de sucre dans le sang et la surveillance ophtalmologique sont vos meilleurs atouts pour conserver longtemps une bonne vue. Vous irez chez l'ophtalmologiste une fois par an.

Que peut-il arriver à mes yeux ?

Le diabète est une des premières causes de perte de la vue avant l’âge de 50 ans dans les pays développés, en l’absence de traitement.
Ces complications sont liées à des lésions des petits vaisseaux de l’œil, qui se bouchent progressivement et finissent par ne plus irriguer la rétine convenablement.
L’œil compense en créant de nouveaux vaisseaux plus fragiles qui se multiplient et peuvent être à l’origine d’hémorragies à l’intérieur de l’œil.
Ces lésions sont dues à un diabète mal équilibré depuis plus de 5 ans.

Quelles sont les causes de la maladie de la rétine ?

Le risque de complications oculaires du diabète augmente avec :

  • l’ancienneté du diabète,

  • le mauvais équilibre, aggravé par l'hypertension artérielle non contrôlée.

Comment puis-je prévenir ou ralentir l’atteinte de la rétine ?

  • Normalisez autant que possible votre taux de sucre dans le sang.

  • Faites prendre votre tension artérielle : elle doit être inférieure à 13/8.

  • Maintenez votre poids de forme, mangez moins de graisses et moins de sucre, faites de l’exercice physique, cessez de fumer, réduisez votre consommation d’alcool.

  • Consultez au moins une fois par an votre ophtalmologiste. Il pratiquera un examen complet, dont un fond d’œil.

Quels sont les traitements ?

Le traitement des complications oculaires est d'abord celui du diabète, c'est-à-dire la réduction de l’excès de sucre dans le sang et la normalisation de la tension artérielle.
Le traitement par laser des lésions de l’œil lutte principalement contre les petits vaisseaux sanguins nouvellement formés, et permet de réduire le risque de perdre la vue. Il est réalisé sous anesthésie locale et sans hospitalisation.

Parmi les différentes structures de l'oeil, c'est la rétine qui est touchée par le diabèteParmi les différentes structures de l'oeil, c'est la rétine qui est touchée par le diabète

Fond d’œil

Les premiers signes du diabète peuvent être dépistés au cours d’un examen complet de l’œil.

Dès la découverte du diabète un fond d'œil est réalisé chez l'ophtalmologiste. Il doit être renouveler tous les ans.

Depuis peu, une photographie du fond d'œil au rétinographe peut être réalisée par un technicien non médecin (souvent proposé dans les maisons ou les réseaux du diabète) et interprétée par un ophtalmologiste

Ces examens sont indolores.

Centre Hospitalier de Lunéville


Service de chirurgie ophtalmologique et palpébrale, 6 rue Girardet ,
BP 30206, 54301 Lunéville, France

Contacts

Téléphone mobile : 0383761327
Téléphone : 0383761500
Fax : 0383761287

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • DMLA : que dois-je savoir ?

    La DMLA est liée au vieillissement d’une zone particulière de la rétine. Elle est la première cause de cécité et de malvoyance chez les personnes de plus de 50 ans.

    Lire la suite
  • Glaucome : ce que je dois savoir

    Le glaucome est une maladie courante dont la fréquence augmente avec l’âge : 10 % des personnes de plus de 70 ans en sont atteintes. Il progresse pendant des années, sans douleur et sans symptômes apparents.

    Lire la suite
  • J'apprends que j'ai un glaucome et je ne le savais pas

    Cette vidéo raconte la découverte d'un glaucome à l'occasion d'une consultation chez l'ophtalmologiste pour un renouvellement de lunettes. Vous y découvrez les examens permettant son diagnostic. Le dépistage précoce du glaucome et la mise en route du traitement pour le stabiliser sont importants pour ne pas perdre la vue.

    Lire la suite
  • J'ai une cataracte

    La cataracte est une maladie qui affecte l’œil et provoque une baisse progressive de la vision pouvant aller jusqu’à la cécité. La cataracte est un phénomène normal après 55 ans.

    Lire la suite
  • Maladie de Horton et/ou pseudopolyarthrite rhizomélique, ce que je dois comprendre

    La maladie de Horton et la pseudopolyarthrite rhizomélique sont des maladies inflammatoires générales, de causes inconnues, touchant quasi exclusivement les personnes âgées. Elles sont parfois associées. Le risque principal de la maladie de Horton est l’atteinte de l’œil, avec risque de perte définitive de la vue.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale