Le site du Docteur Olivier Chrisment

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je vais bénéficier d'une reconstruction mammaire - Le site du Docteur Olivier Chrisment - Docvadis

Je vais bénéficier d'une reconstruction mammaire

Vous avez dû subir ou vous allez devoir subir une ablation du sein. Une reconstruction mammaire vous est proposée.

Vais-je pouvoir bénéficier d’une reconstruction du sein ?

Dès lors que l’ablation de votre sein (mastectomie) est évoquée, la reconstruction mammaire peut être envisagée.
Elle fait partie intégrante du traitement du cancer du sein.
L’attention à votre bien-être, à votre image et à, votre féminité s’inscrit dans cette démarche.

Avec qui puis-je en parler ?

Comme à chaque étape de votre traitement, vous ne devez pas rester isolée.
Le dialogue avec votre chirurgien, votre oncologue, votre gynécologue, un psychologue et votre médecin traitant est essentiel.
Vous pouvez également échanger avec des patientes ayant déjà eu une reconstruction (groupes de parole ou associations).
N’hésitez pas à parler de vos craintes et à préciser vos souhaits.

Combien de temps après l’ablation vais-je devoir attendre ?

La première intervention peut, dans certains cas, être réalisée en même temps que l’ablation (reconstruction immédiate); mais, la plupart du temps, elle est programmée lors d’une seconde intervention dite de "reconstruction différée". La reconstruction immédiate est parfois plus difficile à vivre sur le plan psychologique, car il n'y a pas eu le temps du deuil du seins perdu; sachant que la reconstruction n'est qu'un plastie visant à redonner un volume et non à remplacer le sein.
Il faut généralement 6 mois après la fin des traitements de chimiothérapie. Au moins 12 mois après la radiothérapie.
Ce délai est indispensable pour que la peau du thorax ait retrouvé la qualité nécessaire à l’opération.
En attendant, une prothèse externe amovible vous sera proposée. Elle permet d’harmoniser votre silhouette ; elle autorise pratiquement toutes les possibilités vestimentaires et toutes les activités physiques (y compris la natation). Des sous- vêtements et des maillots de bains adaptés, permettant d'y glisser la prothèse peuvent vous être proposés en pharmacie ou dans des boutiques spécialisées.

Comment se prépare une reconstruction mammaire ?

C’est en fonction de vos attentes et des délais imposés par le traitement que la reconstruction mammaire pourra être envisagée.
Dans un premier temps, vous consulterez un spécialiste pour définir le procédé de reconstruction le plus adapté à votre morphologie.
La première intervention permettra de reconstituer le volume de votre sein.
Une seconde intervention sera prévue pour reconstruire l’aréole et le mamelon et pour parfaire la symétrie des deux seins.

Existe-t-il différentes techniques de reconstruction ?

Oui. Différentes techniques existent pour répondre à toutes les situations.
Généralement, elles reposent sur la mise en place d’une prothèse mammaire interne.
Dans certains cas, pour que le résultat esthétique soit meilleur, il peut être nécessaire de prélever de petites surfaces de peau et de muscle dans votre dos ou sur votre ventre (les lambeaux).
Le chirurgien vous proposera la technique la plus adaptée à votre situation et à vos souhaits.
Lors du second temps chirurgical, il sera parfois nécessaire de modifier l'autre sein. 

Quelles précautions devrai-je prendre après la reconstruction ?

Le port d’une prothèse interne impose une surveillance annuelle par votre médecin.
Les mammographies de contrôle du sein reconstruit ne sont pas réalisées de façon systématique. Par contre, il est essentiel de continuer à surveiller l’autre sein.
Aucune autre mesure particulière n’est à mettre en place, hormis le port d’un soutien-gorge adapté.

Combien de temps pourrai-je garder ma prothèse mammaire ?

On estime qu’une prothèse mammaire doit être changée tous les 10 ans. Dans certaines circonstances, un changement peut être nécessaire plus tôt. A l’opposé, certaines peuvent être laissées en place plus longtemps.

Qu'est ce que la DIEP?

C'est une technique de reconstruction par lambeau sans prélever de muscle. Un lambeau de peau et de graisse avec une artère et une veine sont prélevés au niveau du bas ventre, puis glissées sous la peau de l'abdomen jusqu'au sein à reconstruire. Le chirurgien doit alors raccorder ces vaisseaux sanguins au niveau du thorax. Cette chirurgie permet de reconstruire un volume important avec un aspect naturel. Toutefois, elle ne s'adresse pas à toutes les patientes. Par ailleurs, l'intervention est longue et complexe, et ne peut être pratiquée que par un chirugien plasticien expérimenté en microchirugie.

Cette intervention n’aggrave pas le risque de rechute ou de récidive de votre cancer.

Dr Chrisment Olivier

14 Place Salengro , 54550 Pont-Saint-Vincent, France

Contacts

Téléphone : 0383472821

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je vais être opéré d'un cancer du poumon

    On a diagnostiqué ou on suspecte fortement chez vous un cancer du poumon, et une intervention chirurgicale a été décidée. Comment va-t-elle se passer ?

    Lire la suite
  • On va me poser un stent

    Le stent est un petit dispositif introduit dans une artère lorsqu’elle est bouchée, afin de la maintenir ouverte et parfaitement irriguée par le sang. Il est mis en place lors d’une intervention appelée « angioplastie ».

    Lire la suite
  • Je traite les verrues de mon enfant : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser simplement le traitement d’une verrue et les précautions à prendre pour éviter leur transmission. Il est recommandé de traiter dès la première verrue avant leur possible multiplication. Si elles sont trop nombreuses, il peut être décidé de ne pas intervenir car il y aura une guérison spontanée, mais qui peut être longue à venir. Consultez un dermatologue qui proposera un traitement. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • J'ai une névralgie cervicobrachiale : que dois je savoir ?

    La névralgie cervicobrachiale (NCB) est une douleur liée à l’irritation d’une terminaison nerveuse issue de la colonne vertébrale au niveau du cou. Elle est le plus souvent liée à un problème de disque intervertébral ou d’arthrose cervicale. Son traitement est médical ou plus rarement chirurgical.

    Lire la suite
  • Les pompes à insuline : des schémas pour comprendre

    Ces schémas permettent de visualiser simplement la composition d’une pompe à insuline, les différentes possibilités d’implantation du cathéter et de fixations du boîtier. Une pompe à insuline est un dispositif médical que vous programmez pour qu’il délivre des doses régulières d’insuline en fonction de vos besoins. Elle favorise un meilleur équilibre de votre glycémie. Votre médecin pourra les commenter avec vous.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale