Le site du Docteur Olivier Chrisment

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
En savoir davantage sur les différents types de lentilles de contact - Le site du Docteur Olivier Chrisment - Docvadis

En savoir davantage sur les différents types de lentilles de contact

Deux types de lentilles sont aujourd'hui disponibles. Leurs caractéristiques vous sont expliquées dans ce document proposé par la Société française des ophtalmologistes adaptateurs de lentilles de contact.

Quels types de lentilles sont disponibles ?

Il existe :

  • les lentilles rigides : elles ne dépassent pas le diamètre de la cornée, sont flexibles et très pauvres en eau

  • les lentilles souples : elles dépassent le diamètre de la cornée, sont molles et hydratées

A quoi sont-elles utilisées ?

Toutes deux corrigent maintenant toutes les anomalies optiques de la vision : myopies, hypermétropies, astigmatismes et même presbytie (appelées les amétropies) et permettent d’adapter tous les patients quels que soit leur âge.

  • les rigides sont plus sécurisantes du point de vue infectieux et donc plus souvent indiquées chez l’enfant surtout en bas âge. Elles sont plus destinées aux problèmes de qualité de larmes.

  • les souples sont plus confortables dès le début mais imposent encore plus une hygiène parfaite. Les larmes doivent leur fournir l’eau de leur composition, d’où d’éventuelles sensations de sécheresse en fin de journée.

De quels matériaux sont-elles composées ?

Alliant toutes deux de l’hydrogel et du silicone en proportions variables, elles permettent des taux de transfert d’oxygène proche de celui atteint sans port de lentille, d’où un fonctionnement optimal des yeux.

Les rigides, presque complètement en silicone, permettent de majorer l’oxygénation de la cornée par passage plus important de larmes sous la lentille à chaque clignement et de tolérer un port yeux fermés.

Les souples sont :

  • soit tout hydrogel (historiquement les premières apparues), avec des taux de transfert insuffisant pour tolérer un port yeux fermés longtemps (siestes ou nuit).

  • soit hydrogel et silicone (plus récentes et devenues de première intention), aux taux de transfert le plus souvent dépassant les normes admises pour tolérer un port yeux fermés.

Rigides et souples demandent une hygiène parfaite et un entretien, nettoyage et décontamination, rigoureux.

Quels types de port ?

Les rigides permettent tout type de port, du diurne (journalier) au port dit « prolongé » du nourrisson en particulier. Leur renouvellement est généralement de une à deux années.

Les souples trouvent leur utilisation en port occasionnel (jetables journalières), en port plus prolongé voire nocturne mais sur des périodes plus limitées de huit jours à un mois avec la même lentille. Leur renouvellement, du fait de leur encrassement plus rapide que pour les rigides, doit être plus fréquent : en général quinze jours ou un mois (il existe des lentilles à renouvellement trimestriel voir annuel pour des cas très précis et exceptionnels).

Fiche établie par la société française des ophtalmologistes adaptateurs de lentilles de contact.
Novembre 2010.

Pour plus de renseignement consultez le site http://www.lentillesdecontact.info

Dr Chrisment Olivier

14 Place Salengro ,
54550 Pont-Saint-Vincent, France

Contacts

  • Fixe : 0383472821
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je vais être opéré d'un cancer du poumon

    On a diagnostiqué ou on suspecte fortement chez vous un cancer du poumon, et une intervention chirurgicale a été décidée. Comment va-t-elle se passer ?

    Lire la suite
  • Je vais bénéficier d'une reconstruction mammaire

    Vous avez dû subir ou vous allez devoir subir une ablation du sein. Une reconstruction mammaire vous est proposée.

    Lire la suite
  • On va me poser un stent

    Le stent est un petit dispositif introduit dans une artère lorsqu’elle est bouchée, afin de la maintenir ouverte et parfaitement irriguée par le sang. Il est mis en place lors d’une intervention appelée « angioplastie ».

    Lire la suite
  • Je traite les verrues de mon enfant : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser simplement le traitement d’une verrue et les précautions à prendre pour éviter leur transmission. Il est recommandé de traiter dès la première verrue avant leur possible multiplication. Si elles sont trop nombreuses, il peut être décidé de ne pas intervenir car il y aura une guérison spontanée, mais qui peut être longue à venir. Consultez un dermatologue qui proposera un traitement. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • J'ai une névralgie cervicobrachiale : que dois je savoir ?

    La névralgie cervicobrachiale (NCB) est une douleur liée à l’irritation d’une terminaison nerveuse issue de la colonne vertébrale au niveau du cou. Elle est le plus souvent liée à un problème de disque intervertébral ou d’arthrose cervicale. Son traitement est médical ou plus rarement chirurgical.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale