Le site du Docteur Olivier Ubersfeld et Marion Trompette

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Recette de cuisine sub-saharienne : poulet aux arachides - Le site du Docteur Olivier Ubersfeld et Marion Trompette - Docvadis

Recette de cuisine sub-saharienne : poulet aux arachides

Faire la recette traditionnelle du poulet aux arachides en respectant des règles diététiques simples.

Poulet aux arachides (recette diététique)Poulet aux arachides (recette diététique)

Ingrédients pour 4 personnes

  • 1 beau poulet ou des cuisses de poulet

  • 1 gros oignon

  • 4 carottes moyennes (300 g)

  • 300 g de champignons de Paris

  • 1 petite boîte de tomates pelées, ou mieux des tomates fraîches en saison

  • 1 cube de bouillon (dégraissé)

  • Huile d’arachide (huile de palme à proscrire)

  • Arachides en poudre (80 à 100 g)

  • Epices diverses (à votre goût)

Réalisation de la recette

Commencer par « déshabiller le poulet » en lui ôtant la peau, là où sont les graisses.
Le découper en morceaux, réserver.
Emincer l’oignon, les carottes et les champignons.
Faire chauffer l’huile (1 cuillerée à soupe par personne, pas plus), attention à ce qu’elle ne fume pas.
Faire revenir l’oignon, puis colorer le poulet. Ajouter le cube de bouillon dilué dans un peu d’eau chaude et laisser cuire quelques minutes.
Enlever les morceaux de poulet.
Mettre les légumes émincés et les tomates pelées (passées sous l’eau dans une passoire, afin d’ôter le goût de la boîte). Puis les arachides en poudre et 2 verres d’eau (30 cl). Laisser cuire une quinzaine de minutes.
Ajouter les épices, remettre les morceaux de poulet et laisser mijoter de 30 minutes à 1 heure en ajoutant de l’eau si nécessaire et en remuant régulièrement pour éviter que les arachides attachent au fond de la casserole.
Servir avec du riz et/ou des bananes plantain (mûres ou vertes) bouillies et non pas frites !
On peut également accompagner ce plat de manioc, de patates douces ou de couscous.

Conseils

Soyez attentifs à ce que vous mangez.
Attention à vos courses, à votre façon de cuisiner (limiter les graisses et les fritures). Ne grignotez pas entre les repas.
Très important, faites de l’exercice : un peu moins de voiture et un peu plus de marche à pied.

Cabinet Dr Ubersfeld et Trompette

15 DIVISION LECLERC ,
54120 BACCARAT, France

Contacts

  • Fixe : 03 55 06 45 59
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mon proche a une maladie d’Alzheimer : comment peut-elle s'exprimer ?

    Votre proche a une maladie d’Alzheimer récemment diagnostiquée. L’expression des troubles et leur ordre d’apparition peuvent être très variables d’un malade à l’autre en fonction des zones du cerveau atteintes. Quels troubles peuvent se manifester ?

    Lire la suite
  • J’ai du diabète : comment gérer le jeûne du Ramadan (langue arabe)?

    CETTE FICHE EST EN LANGUE ARABE. Le Ramadan est le quatrième des cinq piliers de l’Islam, avec la prière, la profession de foi, l’aumône et le pèlerinage à la Mecque. Au cours de ce mois, il est interdit aux adultes de manger et boire de l'aube au coucher du soleil. Si vous avez du diabète, faire le Ramadan est très souvent possible, mais cela doit être préparé pour éviter les risques liés au jeûne. Il est indispensable d’en discuter tôt avec votre médecin.

    Lire la suite
  • Pendant ma grossesse, je veille à mon alimentation

    Tout au long de votre grossesse, vous devrez accorder une importance particulière à votre alimentation pour la santé de votre enfant et la vôtre.

    Lire la suite
  • Quelles aides pour mon proche atteint de maladie d’Alzheimer ?

    Outre le suivi médical proprement dit, d’autres professionnels peuvent aider votre proche dès l’annonce du diagnostic. Cette prise en charge est importante dans la maladie d’Alzheimer. Chacun a un rôle défini et vous pouvez agir en relais de ses actions.

    Lire la suite
  • Je comprends comment bien prendre mes repas

    Pour adopter de bonnes habitudes alimentaires, l’environnement dans lequel vous mangez est aussi important que le contenu de votre assiette. Manger au calme, apprendre à reconnaître et gérer les signaux envoyés par votre corps sont des éléments essentiels qui vous aideront à stabiliser votre poids. C’est ce que l’on appelle manger en pleine conscience.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale